Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 04/06/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne => Mai - Juin / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Mai et Juin / ♠ J'ai lu => Juin - Juillet / ♠ Milady => Juin / ♠ Milady romance => Juin / ♠ Pocket Jeunesse => Juin / ♠ Autres sorties => Sorties Juin [38]

Mes derniers avis

       

jeudi 5 mai 2016

Quand la nuit devient jour

Auteur : Sophie Jomain
Genre : Roman contemporain
Edition : Pygmalion
Parution : le 27 avril 2016
Pages : 238
Prix : 16 euros

*Commander sur amazon : Quand la nuit devient jour*

Résumé :
« On m’a demandé un jour de définir ma douleur. Je sais dire ce que je ressens lorsque je m’enfonce une épine dans le pied, décrire l’échauffement d’une brûlure, parler des nœuds dans mon estomac quand j’ai trop mangé, de l’élancement lancinant d’une carie, mais je suis incapable d’expliquer ce qui me ronge de l’intérieur et qui me fait mal au-delà de toute souffrance que je connais déjà.
La dépression.
Ma faiblesse.
Le combat que je mène contre moi-même est sans fin, et personne n’est en mesure de m’aider. Dieu, la science, la médecine, même l’amour des miens a échoué. Ils m’ont perdue. Sans doute depuis le début.
J’ai vingt-neuf ans, je m’appelle Camille, je suis franco-belge, et je vais mourir dans trois mois.
Le 6 avril 2016.
Par euthanasie volontaire assistée. »
Mon avis :
Si vous suivez l'auteure, vous n'êtes certainement pas passé à côté de son petit dernier. Quand la nuit devient jour traite de l'euthanasie volontaire assistée, un sujet fort bien souvent au cœur de nombreux débats en France, alors que nos voisins Belges ont rendu cette pratique légale.


Ce roman nous place du point de vue de Camille, une jeune femme brisée par la vie qui n'a plus la force de l'affronter. Au travers d'un long chapitre d'introduction, nous apprenons ce qui l'a conduit à prendre la décision de mourir. J'en viens au principal défaut, mais pas au seul, que j'ai ressenti au cours de ma lecture. De ce que j'ai perçu, l'auteure a eu beaucoup de mal à écrire ce roman et de ce que j'ai vu, énormément de personne ont été touchées par cette histoire. Déjà avec ce premier pas dans le roman, avec le chapitre d'introduction, j'ai éprouvé un sentiment de trop peu par rapport à ce que lisais.

De manière générale, le roman est trop court pour moi. Certains ont largement trouvé leur compte et je suis, oui, jalouse, parce que pour ma part, si je reconnais que le sujet n'est pas évident, que Sophie Jomain a eu raison de s'être lancée et que le roman reste touchant, je n'y ai pas trouvé mon compte. Les émotions me sont parvenues morcelées, incomplètes. Mais cela ne m'a pas empêché de passer un bon moment, si on peut employer ce terme avec ce genre de livre.


Il y a beaucoup de bonnes choses dans cette histoire, ma préférence va à Camille. Cette jeune femme est incroyable. Elle possède une belle intelligence et une force de caractère stupéfiante. J'aurais vraiment aimé que l'auteure s'attarde davantage sur tout ce qu'elle a vécu, ses souvenirs ne m'ont pas suffi. Quand on la suit les quelques semaines avant son intervention, tout ce que l'auteure développe est intéressant. Les différentes personnes impliquées apportent plusieurs réflexions sur son acte, les situations racontées nous permettent de constater tout ce que son choix implique. Et, au bout on a Camille, qui nous fait part de ce qu'elle pense en rapport avec les actes et paroles de son entourage.

Ceci dit, il y a une chose qui lui arrive qui n'est pas des plus étonnantes, on pouvait s'y attendre. J'ai trouvé ça aussi beau que frustrant, voire même cruel. J'ai aimé, mais à la fin je ne savais plus sur quel pied danser, d'autant plus que sa brusquerie ne m'a pas laissé la meilleure des impressions. Quoi qu'il en soit j'ai apprécié suivre Camille, malgré son choix pas évident, elle reste une femme que j'ai aimé rencontrer, de même que les personnages qui l'accompagnent dans sa démarche, peu importe leur point de vue sur son acte, chacun a droit à sa voix, même si parfois cela peut être terrible. Et, si le roman est court, il traite de l'euthanasie avec justesse et délicatesse.


Un roman réussi, même si en l'état il m'a manqué des choses pour que je l'apprécie à sa juste valeur. J'aurais notamment aimé rentrer plus profondément dans les souffrances de Camille, tout ce qu'elle a vécue avant de prendre sa fatale décision n'est qu'évoqué. On la suit principalement quelques semaines avant l'intervention et si cette partie du récit est forte à sa manière, les émotions qu'elle transmettait ne m'ont pas transporté autant que je l'aurais voulu. Le roman est un peu court pour moi, je n'ai pas forcément eu le temps de m'imprégner de ce qu'il dégageait, mais j'en reste satisfaite et surtout d'avoir rencontré Camille. La fin n'est pas, pour moi, la meilleure qu'il soit, mais elle ne laisse certainement pas indifférant. Un roman qui reste à lire, un sujet fort évoqué de belle façon.


Une lecture agréable
Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

10 commentaires:

  1. Il a attiré mon attention ce dernier cette semaine dans les sorties... Je dois dire que ton avis titille mon intérêt encore plus. Je garde les yeux dessus :-)

    RépondreSupprimer
  2. C'est un livre qui me tente énormément! C'est agréable d'avoir un avis un peu plus mitigé après tous les coups de cœur que j'ai vu passer... Je commençais à croire que ce roman n'avait aucune lacune! xD
    Cela conforte mon envie de le lire. Les points négatifs que tu soulèves risquent de ne pas me gâcher ma lecture et finalement, je suis même contente de pouvoir me lancer en connaissance de cause.
    Nouvelle mission: le dénicher dans ma campagne. ^^
    Merci pour cette chronique!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même si j'avais eu un coup de coeur, je pense que j'aurai appuyer sur les mêmes choses pour ls défauts. J'aime bien noter les bons, comme les moins bons côtés d'un roman. Les défauts n'empêchent pas de passer un excellent moment, ni d'avoir un coup de coeur.

      Supprimer
  3. comme toi, j'ai un petit gout de trop peu, surtout je pense par rapport à ce qu'est la dépression de Camille. Mais j'ai passé un très très bon moment, ça ne sera juste pas un coup de coeur comme la plupart des gens :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le plus gros manque que j'ai ressenti :)

      Supprimer
  4. Très tentant, rien que pour le thème évoqué.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que rien que pour ça, ça vaut le coup.

      Supprimer
  5. Je l'ai chez moi et j'ai hâte de le lire pour voir si nos avis se rapprochent 😊😊 j'ai hâte de le chroniquer!☺☺☺

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère quand même que tu aimeras plus que moi ^^

      Supprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.