mardi 8 décembre 2020

Arte, tome 7 de Kei Ohkubo

Auteur : Kei Ohkubo
Titre VO : Arte, vol 7
Traduction : Ryoko Akyama
Genre : Manga - Seinen
Edition : Komikku
Parution : le 7 décembre 2017
Pages : 190 pages
Prix : 7.99 euros


"Vous en avez de la chance d'être une femme, une aristocrate de surcroit!" Une seule phrase lâchée par un confrère vénitien sèmera le doute dans l'esprit d'Arte. Les largesses de la famille Fariel envers la jeune florentine ne sont-elles dues qu'à son statut de "femme" et "d'aristocrate"?
Arte va devoir redoubler d'efforts pour reconquérir sa légitimité en tant qu'artiste.
Son acharnement viendra-t-il à bout des préjugés d'une époque où tout était décidé à la naissance ?
Décidément, je traite très mal les séries que j'adore, où comment lire le tome suivant des siècles après. Ceci dit, c'est un peu souvent mon problème, faire attendre beaucoup trop de mes sagas en cours ^^.


L'arc à Venise se termine et dans le prochain volume, on devrait revenir à Florence et revoir d'anciens visages, qu'il me tarde de retrouver pour certains (coucou Léo). Je peux me tromper, mais on dirait qu'on s'y dirige fortement. Les deux premiers chapitres sont, à mon sens, des chapitres bonus, dans lesquels on y suit un personnage secondaire. La jeune femme qu'on découvre un peu plus et qui apparaissait déjà dans d'autres tomes, est vraiment plaisante. Son histoire est touchante, et même si j'attendais juste de renouer avec Arté, qu'on mette en avant de temps en temps des rôles secondaires me convient et me plaît tout à fait.

Tout l'arc de Venise nous a permis d'appréhender Caterina, une jeune demoiselle ayant son petit caractère. Mais, se sont surtout les liens qu'elle tisse avec notre héroïne qui l'auront rythmé et ce septième opus continue sur cette lancée. L'affection que porte Caterina pour Arté est tellement adorable, on voit plus que jamais la façon dont Caterina s'est attachée à elle. Caterina n'est pas un personnage qui va disparaître, j'ai vu les couvertures des tomes suivants, et honnêtement, j'ai hâte de voir sa relation avec l'héroïne prendre encore plus d'importance, de les voir toutes les deux intéragir encore plus.

La peinture revient sur le devant de la scène, alors que cet aspect se faisait discret depuis quelque temps. Quel bonheur que de voir Arté se plonger avec passion dans l'art dans lequel elle excelle. Toute la partie, lorsqu'elle visite un atelier, m'a rappelé les premiers tomes, on retrouve des thèmes similaires traités, de manière légèrement différente, et donc toujours avec cette place de la femme dans le milieu. Bref, je me suis régalée avec ce qui se passe. D'autres situations ont lieu, notamment une prise de décision pour Arté quant à son avenir de peintre, on a également droit à des moments de vie quotidienne qui sont très sympas, bref ce tome était franchement très attrayant.



Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

Dans la même série :
Tome 1 - Tome 2 - Tome 3 - Tome 4 - Tome 5 - Tome 6 - Tome 7 - Tome 8 - Tome 9 - Tome 10 - Tome 11 - Tome 12, le 25 mars 2021  Tome 13

Vous pouvez soutenir le blog en commandant cet ouvrage sur amazon : ./

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...