Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 04/06/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne => Mai - Juin / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Juillet-Août-Septembre / ♠ J'ai lu => Août / ♠ Milady => Août / ♠ Milady romance => Août / ♠ Pocket Jeunesse => Juillet-Août / ♠ Autres sorties => Sorties Août [40]

Mes derniers avis

       

dimanche 8 avril 2012

Switch Girl, tome 14

Auteur : Natsumi Aida
Genre : Manga, shôjo
Edition : Delcourt
Parution : le 9 novembre 2011
Pages : 180 pages

Nombre de tomes : 15 - Série en cours (18 en cours au japon)
Prix : 6.99 euros 
 


*Commander sur amazon : Switch Girl, tome 14*
*Le Book Trailer*

Résumé:
Lors du voyage scolaire à Osaka, les amours conjuguées de Queen Guenon et de Masamune prennent un tour décisif. Quant à Nika, elle trouve une ingénieuse solution pour se rendre discrètement au chevet d’Arata, tombé malade. Au retour des uns et des autres, tous s’engagent à trouver un petit boulot pour aider Bino, qui se trouve en difficulté. Mais les choses ne sont pas aussi simples que prévues.


Mon avis:
Alors oui je sais ce que vous allez me dire, pourquoi est-ce qu'elle chronique un tome 14 d'un manga sans avoir chroniqué les autres ? Vous aimeriez le savoir hein, et moi je n'ai pas envie de vous le dire na^^. Non plus sérieusement parce que je n'avais pas envie de me re lire les tomes d'avant et de les chroniquer tous un par un, mais peut-être un jour.


Pour le pitch, en gros mais vraiment en gros hein, je ne vais pas tout vous raconter. C'est l'histoire de Nika une jeune lycéenne en apparence normal, bien habillée, bien coiffée, mignonne en toute occasion, ça c'est le mode on. Enfin ça c'est quand elle est dehors, au lycée et le plus souvent en public. Parce que une fois chez elle, c'est relâche, vêtement informe, coiffure à l'arrache, chambre bordélique..., ça c'est le mode off. Nika est une switch girl, propre sur elle en public et totalement débraillée chez elle. Plongez dans le quotidien pas toujours facile d'une fille et de sa famille complètement déjantée.


Pour ceux n'ayant pas lu les autres tomes, mon avis ne vous poussera peut-être pas à découvrir la série en chroniquant un tome déjà bien avancé, mais moi je vous dirai que vous aurez tort. Car cette série malgré des tomes parfois en dessous et un vrai moment de rigolade mais pas que. Car Nika est un personnage en or qui fait de ces trucs complètement barré. Le fond de l'histoire c'est que personne ne découvre que Nika est une switch girl, elle a une réputation à tenir et ce serait vraiment affreux pour elle. Donc s'ensuit, tout au long du manga, des situations ou elle est en très mauvaise posture. C'est du n'importe quoi, mais c'est hilarant. Franchement il faut le lire pour s'en rendre compte et dès les premiers tomes le ton est donné. Donc si vous accrochez au début, c'est fini vous serez contaminé par la folie Nika.


Pour autant c'est un shojo et les histoires d'amour ont la part belle. Dans ce tome la relation Nika/Arata stagne toujours autant. J'aimerai bien les voir plus amoureux l'un de l'autre. Même si les petits gestes d'affection et diverses paroles douces sont là, parfois ils ne le montrent pas assez.

La relation Nino (la meilleure amie de Nika) et de Masamune est toujours au point mort. Lui me fait de la peine à être si accroché à Nino qui elle est sur la réserve et je ne sais pas bien ce qu'elle pense de lui. Parfois elle a l'air attirée, d'autres fois non. La fin du tome ouvre une nouvelle porte, un concurrent pour Masamune et j'ai hâte de voir ce qui va se passer.

La relation Someya/Queen Guenon se précise enfin et j'ai bien aimé cette évolution. Sans en dire trop moi ça me convient tout à fait pour le moment.


Au milieu du manga, on a deux chapitres bonus qui selon moi ne servent pas à grand-chose. Au milieu comme ça, ça coupe trop l'histoire principale, moi j'aurais mis ça en bonus. Mais c'est fait exprès pour démarrer un nouvel arc dans l'histoire après celui du voyage à Osaka. L'un nous permet de vivre l'histoire en transformant les personnages façon Gekiga (des personnages dessinés de façon très virile à l'ancienne et même les filles. Comme le montre la couverture avec Nika dessus dans sa version normale et celle gekiga) qui n'apporte rien à part un graphisme particulier mais je n'ai pas accroché du toutLe deuxième nous montre les différents modes de switch girl. Intéressant mais sans plus.


A la fin, tout le monde se met à la recherche d'un petit boulot pour aider un ami. Nika et Arata sont tous les deux embauchés au même endroit et pour ne pas qu'ils se fassent reconnaître par les profs de leur lycée, ils y travaillent habillés en mode off. Mais voilà que leur chef va les prendre en grippe et les martyriser et les humilier. C'est le début d'une nouvelle histoire. On quitte nos héros sur le point d'imploser et hâte de voir ce qu'ils vont faire pour remédier à tout ça et bien me marrer un coup.


La part belle est mise du côté des relations amoureuses, j'ai beaucoup aimé qu'un peu toute soient passées en revue mais le côté drôle est un peu absent dans ce tome. Cela n'enlève rien à la qualité de la série, il faut bien de temps en temps se concentrer sur autre chose et l'esprit est toujours présent. J'aime toujours autant. Vite la suite.


Ma note : 8/10
Retrouvez d'autres avis sur la fiche BBM du livre:
Logo Livraddict


La série Switch Girl:
Les tomes 1 à 13 ne sont pas chroniqué sur le blog - Tome 14 - Tome 15 - Tome 16 - Tome 17 - Tome 18 - Tome 19, le 13 mars 2013...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.