Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 07/12/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne =>  / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Octobre-Novembre / ♠ J'ai lu => OctobreNovembre / ♠ Milady => OctobreNovembre / ♠ Milady romance => OctobreNovembre / ♠ Pocket Jeunesse => Octobre - Novembre / ♠ Autres sorties => Sorties Octobre

Mes derniers avis

      

mardi 10 avril 2012

Little Brother

Auteur : Cory Doctorow
Traduction : Guillaume Fournier
Genre : Jeunesse, Thriller

Edition : Pocket Jeunesse
Parution : le 5 janvier 2012
Pages : 427
Prix : 18.80 euros  
 


*Commander sur amazon: Little Brother*
*La fiche du livre sur le site de Pocket Jeunesse*


Résumé:
Fan de nouvelles technologies et de jeux vidéo en réseau, Marcus, 17 ans, mène une vie sans histoires... même s'il défie parfois les caméras de surveillance du lycée ou pirate quelques sites Internet. Jusqu'au jour ou il est pris dans les mailles d'un service anti-terroriste, emprisonné et torturé. Marcus décide alors de combattre les abus du pouvoir en utilisant ses talents informatiques. Un acte de résistance, qui se transformera en un vaste mouvement de rébellion...


Mon avis:
Si je ne l'avais pas reçu, je ne pense pas que j'aurais lu ce livre. La couverture bien que percutante et flashy ne m'attire pas plus que ça et le résumé bien qu'intéressant me fait le même effet. Donc merci aux éditions pocket jeunesse parce que ce livre recèle un contenu follement effrayant et génial.


Marcus est un crac de l'informatique et un fan de jeux en réseau et de réalité alternée c'est à dire qui mixe jeu à la fois sur informatique et dans le monde réel. Lors d'une partie avec ses amis, une attaque terroriste, détruisant des axes routiers de la ville se produit. Ils vont être fait prisonnier par le DHS, le mouvement anti-terroriste de la ville, soupçonnés. Séquestrés et torturés, à sa sortie Marcus est animé par un esprit de vengeance, et il va tout faire pour parvenir à ses fins en utilisant des talents informatiques.


Après un début rapide qui nous présente Marcus, ses talents mis en œuvres dans son lycée, sa passion, ses amis..., survient l'attaque terroriste qui va à jamais changer sa vie et celle de milliers de personnes. Et ensuite tout s'enchaine rapidement et on en est presque à retenir notre respiration jusqu'à connaître le dénouement.

Cette histoire fait froid dans le dos car en plus de tenir en haleine, les événement racontés deviennent de plus en plus tendus et de plus en plus grave. Cette histoire s'inscrit dans un contexte proche de notre réalité et est tout à fait plausible. Tout ça pourrait très bien nous arriver un jour, (pour info, le livre a été écrit en 2008) que je n'ai pu m'empêcher de me dire et si ça se passait chez nous, là maintenant. Certainement d'une autre manière mais avouez que ça fait très actuel avec ce qui a déjà été amorcé et qui commence à se renforcer. Le fossé entre la fiction et la réalité rétrécit de plus en plus.

Car ce livre fait réfléchir et pointe du doigt nombre de choses. Il nous fait réfléchir sur les droits, sur des supports comme internet mais aussi sur les droits de chaque individu. Il est beaucoup question de liberté d'expression, de vie privé et d'atteinte physique est morale sur une personne. Par moment, surtout à la fin ce qu'on fait subir aux gens est très dur. Les mesures prises que se soit sous le motif de la sécurité ou autre sont de pire en pire. J'ai souvent halluciné de voir ce qu'on faisait à ces jeunes, comment ils étaient traités et les mesures prises tout au long du livre. C'est grave quand même d'arriver à un degrés tel qu'on nous le décrit. Bref j'en passe et des meilleurs mais j'ai trouvé ce scénario catastrophe très actuel, fascinant, entrainant et surtout à faire devenir parano.

Là ou le bas blesse c'est dans les passages ou l'auteur nous nous parle d'informatique. Je le dis, je ne connais pas grand chose aux ordinateurs mais là ce ne sont pas des informations lambda non, là c'est du lourd. Pour tout comprendre je pense qu'il faut vraiment être calé et moi je n'ai rien compris en tant que simple utilisatrice. On sent que Cory Doctorow essaye de rendre ses explications plus simple, mais il n'y arrive pas. Cela est resté très nébuleux pour moi et mon cerveau à complètement décroché à chaque fois qu'il tentait de me faire comprendre un truc. C'est dommage, le livre perd un peu de sa saveur mais il n'empêche pas d'apprécier l'histoire globalement. Et on n'a pas de nouvelles sur ce fameux attentat, c'est l'élément déclencheur de tout mais à la fin il est complètement zapé. 


Je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages, enfin à Marcus ou à Ange parce que les autres sont loin derrière niveau rôle, pourtant certains auraient mérités plus d'ampleur. Mais cela n'empêche pas à tous d'être très intéressant.

Marcus fait un peu trop sur de lui, un peu buté aussi, aveuglé par sa vengeance qu'il va souvent prendre des décisions hâtive qui ne resterons pas sans conséquences. Il est doué, il le sait mais comparativement il ne veut pas être pris pour ce qu'il n'est pas et il assume ses actes jusqu'à la fin en passant quand même pas de nombreux doutes. C'est un personnage fort, admirablement accompagné par Ange qui arrive plus tard dans l'histoire mais qui va se révéler une précieuse alliée et plus que ça.

Ange est pleine d'enthousiasme, avec un fort caractère. J'ai beaucoup apprécié ce personnage qui soutient Marcus, qui amène avec elle une dose d'amour et d'émotion positive au roman. Vraiment de très bons personnages à suivre.


Ce roman est fort, passionnant et fera gamberger pas mal de personne. Il véhicule tellement d'émotions et fait passer nombre de messages sur notre société. Au travers de Marcus, venez vivre une aventure qui ne vous laissera pas indifférent.


Ma note : 8,5/10
Retrouvez les avis de Jess, Mycoton, Iluze et d'autres sur la fiche BBM du livre :
Logo Livraddict

5 commentaires:

  1. Tout ce que tu décris sur le côté flippant et tout ce qui ressort dans le résumé sont la définition même de la dystopie.
    Et pour une fois qu'on a une dystopie qui n'est pas axée à 80% sur la romance, je vais me faire un plaisir de la lire. Je vais peut être attendre le poche par contre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sur le coup ça ne m'a pas paru dystopique, ce n'est pas flagrant surtout que tout ça n'arrive pas dans le monde mais dans une seule ville. Et on assiste vraiment à la naissance de la surveillance et tout donc je suis pas sure du tout qu'on puisse le ranger dans les dystopies même si il a plein de petits choses qui les rappelle. Mais je peux me tromper, là j'avoue que je ne sais pas du tout.

      Supprimer
  2. J'ai encore plus envie de le découvrir ='(

    RépondreSupprimer
  3. J'aime beaucoup ton blog car je découvre souvent des livres vers lesquels je ne serais pas allée spontanément(à cause de la couverture, du résumé,...) mais qui me font très envie après avoir lu ton avis. Little brother ne fait pas exception!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie de te faire justement découvrir des titres auxquels tu n'aurais pas pensé sans avoir lu un/des avis dessus. C'est un des but de ce blog. Du coup si tu te lances dans cette lecture et bien je te souhaite une bonne découverte.

      Supprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.