Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 04/06/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne => Mai - Juin / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Juillet-Août-Septembre / ♠ J'ai lu => Août / ♠ Milady => Août / ♠ Milady romance => Août / ♠ Pocket Jeunesse => Juillet-Août / ♠ Autres sorties => Sorties Août [40]

Mes derniers avis

       

mardi 24 avril 2012

Tout ce qui brille, tome 1

Auteur : Anna Godbersen
Traduction : Alice Seelow
Genre : Historique, jeunesse
Edition : Albin Michel - Wiz
Parution : le 2 avril 2012
Pages : 373 pages
Prix : 16 euros


*Commander sur amazon : Tout ce qui brille, Tome 1


Résumé:
Letty Larkspur et Cordelia Gray fuient leur petite ville du Midwest pour la métropole scintillante de New York. Tout ce que Letty désire est de voir son nom en haut de l’affiche, mais elle comprend vite que Manhattan est rempli de jolies filles prêtes à tout pour devenir des vedettes...Cordelia, elle, està la recherche d’un père qu’elle n'a jamais connu, un célèbre contrebandier. Du jour au lendemain, elle découvre un monde excitant mais ô combien dangereux. Heureusement, elles ont une alliée :Astrid Donal, qui semble tout avoir– l’argent, l’allure et l’amour de Charlie, le frère de Cordelia. Mais l’apparence parfaite d’Astrid cache un lourd secret… Bienvenueà New York en 1929 ! 


Mon avis:
J'avais bien aimé Rebelle, le tome 1 de sa série précédente. Ce n'étais pas une lecture mémorable, à cause du genre il ne faut pas s'attendre à un rythme trépident mais ce fut une lecture agréable. Cette nouvelle série à paraître chez nous suit cette mouvance et si j'ai relevé des points qui m'ont gênés, j'ai tout autant apprécié.


Letty et Cordélia, habitent une petite bourgade de l'Ohio. Chacune pour des raisons différentes, veulent plus que ce que la vie ne leur a pas donné jusque là. Elle décident de sauter le pas et de partir à New York, l'endroit de tout les possible, l'endroit qui va les aider à concrétiser leurs envies. Mais New York leur réserve bien des tracas et les jeunes filles vont devoir apprendre de leurs erreurs. Astrid elle habite déjà la grosse pomme et qui va nous faire partager ses désirs et ses problèmes.


J'aime bien le principe de l'histoire, quitter une vie pour en commencer une nouvelle pour réaliser un rêve, une envie et c'est exactement ce qu'on retrouve dans le livre. Sous la houlette de trois jeunes filles, avec trois destins différents on plonge dans un New York fait de fêtes, de danses, d'alcool... Ces filles prennent leur vie en main, elles sont rempli d'attente et essayent de construire un avenir qui n'est pas celui qu'elles auraient du avoir. Elles font selon leur moyen et les obstacles qui vont se dresser sur leur route.

Suivre les trois jeunes filles séparément permet de couvrir plus de terrain et d'assister à diverses scènes. La plongée dans les couches sociales est très intéressante, on peut voir le fossé entre les gens pauvres et riches, et j'aime ce côté historique qui me fait voyager et mettre un pied dans une autre culture. Pourtant j'ai par moment eu du mal à m'immerger dans cette époque et je ne sais pas réellement pourquoi car l'auteure décrit bien l'ambiance générale mais je ne suis pas arrivée à le percevoir suffisamment ou alors ce n'était pas assez pour moi.

Les points de vus ici sont ceux de jeunes filles de 17 ans, qui n'ont pas un vécu important dans cette vie de faste et de faux semblant. Letty et Cordélia ne savent pas ou elles débarquent, elles sont innocentes, ignorantes et vont se faire pigeonner de belle façon et cela m'a un peu dérangé. Disons que je n'ai pas eu de mal sur le le fond, mais sur la forme. De les voir même pas se méfier un peu, ouvrir les yeux quand c'est trop tard m'a fait tiquer. Je comprend qu'il faut qu'elles passent par toute ces épreuves pour grandir, murir, s'affirmer mais quand même, elles font trop vite confiance et s'ouvrent trop facilement. C'est juste ce détail pour lequel j'ai tiqué. J'espère que par la suite elles seront plus affirmées et plus fortes mentalement. La fin tend dans ce sens donc c'est prometteur et j'ai grandement apprécié.

Pour moi, le livre manque d'un petit quelque chose pour le rendre encore plus captivant. La fin lance véritablement le tout, je conçois qu'on soit dans un tome 1 mais je pense que cette légèreté, cette naïveté ambiante aurait mérité d'être accompagné de quelque ajouts plus trépident. Les petites scènes de la vie quotidienne ont aussi leur charme mais parfois suivant les personnages, les situations me plaisaient moins.


J'ai noté certaines fausses notes, des détails qui ne déprécient pas le roman du tout mais sur le coup je me suis posée la question de savoir si c'était un oubli de l'auteur ou un souci de traduction ou tout bêtement normal. Moi ça m'a paru bizarre sur le coup mais soit.

La première c'est la dispute entre les deux amies au tout tout début, bien trop rapide, je l'ai trouvé mal menée. Un personnage dira même que c'était très puérile, je suis tout à fait d'accord mais cela aurait pu l'être moins là c'est un peu bête.

L'autre c'est une scène ou Cordélia sort en vitesse de sa chambre vétue d'un peignoir. Jusque là vous suivez, mais quand elle retrouve une personne en bas qui va bien vite lui apprendre à tirer. Sauf qu'elle n'est pas remontée entre temps s'habiller. Sachant l'époque de l'histoire, ça ne choque personne ?. Bref des détails comme je le disais.


Les personnages sont plaisant, mais une seule sur les trois s'est détachée du lot, les deux autres ont presque été insignifiantes pour moi.

Cordélia et celle que j'ai préféré. Son naturel plus posé, débrouillard avec un caractère plus fort me conviens plus que ces charmantes co-héroïnes qui se démarquent moins, qui sont peut être plus communes. Son histoire est plus intéressante, bien que simple, j'ai plus apprécié ses passages que ceux des autres.

Letty est une personne plus sensible, plus idéaliste et donc plus à même de tomber dans le panneau et de se faire berner. C'est ce qui m'a le plus embêté chez elle. C'est celle qui évolue le plus je pense et à la fin elle à un nouveau regard sur ce qui l'entoure.

Astrid, celle qui vit dans un monde aisé depuis sa naissance est celle qui m'a le moins attirée. Par moment trop futile à mon goût ou alors avec des préoccupations qui me passionnait moins.


Le style de l'auteure est toujours aussi abordable, il n'y a pas de complications par rapport à l'époque à laquelle se déroule l'histoire et tout est fait pour être accessible au public visé. Il n'y a pas de descriptions trop longues comme dans beaucoup de romans historiques grâce aux différents points de vus (qui sont à la troisième personne du singulier).


Au finale c'est un bon roman, un bon début de série. Malgré un début ou nos personnages sont trop naïfs pour moi, c'est plaisant de les suivre dans cette aventure qui ne fait que commencer, d'accompagner plusieurs destinées et de s'immerger dans une époque inconnue.




Ma note : 7,5/10
Retrouvez d'autres avis sur la fiche BBM du livre:
Logo Livraddict

*Merci aux éditions Albin Michel pour cette lecture*

4 commentaires:

  1. J'ai vraiment envie de découvrir cette série. Je n'ai encore rien lu de l'auteur mais ses livres m'attirent beaucoup. Je n'ai pas encore craqué mais ça ne saurait tarder...

    RépondreSupprimer
  2. Bon ben j'ai rajouté ce roman, en plus je le croise souvent sur les blogs, en ce moment.

    Bel avis Galleane !

    RépondreSupprimer
  3. Un roman que j'ai beaucoup aimé, notamment grâce à l'ambiance générale. J'ai trouvé que l'ensembl était très cinématographique! ^^

    RépondreSupprimer
  4. Je viens de le terminer, j'ai bien aimé dans l'ensemble mais, comme toi, j'ai noté quelques petits points qui me chiffonnent. Notamment à la fin, où Cordelia revient comme une fleur à Dogwood, j'ai trouvé ça un peu rapide et manquant d'explications.
    Pour la séance de tir en peignoir, en revanche, ça ne m'a pas choquée, vu qu'ils dorment une grosse partie de la journée et passent leur temps à ne pas faire grand chose (ou à tirer au fusil sur des pamplemousses...), je me suis dit qu'un déshabillé au stand de tir ne devait pas choquer grand monde ! (Mais peut-être est-ce parce que j'ai vu Gatsby le Magnifique il y a peu de temps, où même dans la version de 74, ils font des choses étranges !).
    J'ai envie de lire Rebelles, du coup.

    RépondreSupprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.