Derniers articles/Billets sorties

SORTIES : ♠ Billet général => Octobre / ♠ Bragelonne => Octobre / ♠ Chat Noir 2018 / ♠ J'ai lu => Octobre / ♠ Milady => Octobre / ♠ Divers => /

Mes derniers avis

      

samedi 28 juillet 2018

Les contes d'Aucelaire, tome 1 : Au sorbier des oiseleurs de Jo Ann Von Haff

Auteur : Jo Ann Von Haff
Genre : Conte - Fantastique
Edition : MxM Bookmak - Collection Infinity
Parution : le 25 avril 2018 en ebook, le 25 mai 2018 en papier
Pages : 234 pages
Prix : 5.99 euros - 13 euros



Mesdames, mesdemoiselles, messieurs...
Venez déguster un thé et des pâtisseries au Sorbier des Oiseleurs, l'endroit le plus prisé, et sûrement le plus magique, de tout Aucelaire...
Vous y ferez la connaissance de Ginie, une jeune femme brimée par les convictions religieuses d'une mère abusive et qui n'a connu l'amour qu'à travers les romans qu'elle lit en cachette au cœur de la forêt.
Vous y rencontrerez Tito, un bel Andalou mystérieux, de passage, même s'il semble être un habitué de la cité.
Vous assisterez à leur rencontre et à la naissance de leur amour... un amour rendu impossible par bien plus que la distance qui les sépare.
Mais surtout, en ouvrant ce livre, vous plongerez dans le premier conte d'Aucelaire de Jo Ann von Haff, un conte qui vous emportera dans un monde unique, entre imaginaire et fantastique, saupoudré de mystère et de romance.

Intriguée et tentée par ce roman lorsque j'ai vu sa très jolie couverture et que j'ai lu son résumé, l'appréhension m'aura pourtant pris dans ses filets au moment de me lancer dans sa lecture. Je l'ai d'ailleurs reportée plusieurs fois. Mais j'ai fini par me plonger entre les pages du titre de Jo Ann Von Haff, et j'ai bien fait.


Je m'étais fait des idées totalement fausses sur cet ouvrage et j'y ai donc découvert un univers et une histoire loin de ce que je m'étais imaginée. Et, c'est tant mieux. L'univers reste pour le moins simple, mais il en faut parfois peu pour accrocher le lecteur et en l'état Jo Ann Von Haff m'aura séduite avec des idées qui tiennent sur peu de lignes. Ça fonctionne et c'est l'essentiel pour moi. Sans en dire trop, le monde qu'elle nous laisse appréhender possède des accointances avec le fantastique et c'est à peu près tout ce que je vais vous dévoiler. Vous en dire plus ne servirez pas à grand-chose, vous passeriez alors à côté d'une bonne partie de la surprise.

Dès le début de ma lecture, j'ai senti que le contenu allait me plaire, que ce que j'allais lire allait m'embarquer et même si je n'étais pas à l'abri d'un revirement, j'étais en phase avec les premières pages et réussir son départ ça aide beaucoup pour la suite. Dans l'ensemble ça a bien été le cas. Jusqu'à la fin de ma lecture, je me suis plu entre les pages de ce roman, j'ai pris plaisir à suivre nos deux personnages principaux qui tombent amoureux l'un de l'autre et qui doivent affronter des obstacles pour que leur histoire puisse aller plus loin.


Si tout s'est donc très bien passé pendant longtemps, je ne vous cache pas que j'ai fini par commencer à relever des bémols. L'autrice joue beaucoup sur les secrets qui entourent certains personnages et elle n'hésite pas à appuyer dessus lors de discussions, sans en dire plus. Oui c'est énormément frustrant et j'aurais pu passer dessus parce que, en l'état, ce n'est pas grave de faire trainer les choses, surtout que ces secrets me donnaient envie d'avancer pour en savoir plus. Simplement, je regrette un peu que par la suite tout aille un peu trop vite. Les explications que l'autrice amène sont assez simples et les situations s'enchaînent rapidement. Comme j'aimais ce que je lisais, j'en aurais aimé plus. C'est là que c'est devenu frustrant.

J'ai aussi eu un peu de mal avec les réactions de l'héroïnes lorsqu'elle découvre la vérité, je l'ai trouvé un peu excessive. Elle ne me donnait pas, jusque-là, l'impression d'être à même de réagir comme ça. J'ai par contre aimé son évolution, elle s'affirme de plus en plus et ça c'est bien. Dernière chose, beaucoup de noms défilent, beaucoup au début et j'ai été un peu perdue pendant ma lecture. Le récit est court et on n'a pas forcément le temps de bien intégrer tout le monde. Malgré tout l'autrice a laissé de la place à la plupart de ces personnages, ils interpellent pour une raison ou une autre.


Les contes d'Aucellaire est un récit qui n'est pas très long et qui porte aussi bien son titre. L'ambiance nous fait véritablement penser qu'on lit un conte et même le dérouler de l'histoire, les raccourcis qui sont pris, les événements qui défilent où les comportements des personnages, j'ai trouvé que ça s'inscrivait bien dans ce qu'on pouvait y trouver. C'est avec ça en tête que plusieurs défauts que j'ai cité sont assez bien passés avec moi, parce que j'ai intégré et accepté le fait d'avoir sous les yeux un conte, donc un récit qui ne va pas forcément loin sur certains points. Cela n'en reste pas moins une lecture fort appréciable, qui m'a fait passer un joli moment de lecture et je serais ravie de voir ce que va donner le tome 2.


Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

Dans la même série :
1. Au sorbier des oiseleurs
2. ???

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...