Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 07/12/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne =>  / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Octobre-Novembre / ♠ J'ai lu => OctobreNovembre / ♠ Milady => OctobreNovembre / ♠ Milady romance => OctobreNovembre / ♠ Pocket Jeunesse => Octobre - Novembre / ♠ Autres sorties => Sorties Octobre

Mes derniers avis

      

mardi 3 janvier 2012

La chasse sauvage, tome 1 : Les chants de la terre

Auteur : Elspeth Cooper
Genre : Fantasy
Edition : Bragelonne
Parution : le 18 novembre 2011
Pages : 477
Prix : 28 euros 

Résumé:
Gair est condamné à mort.
Il est le seul à entendre le Chant, une terrible magie qui le déchirera de l’intérieur s’il n’apprend pas à la maîtriser.
Pourchassé par les Chevaliers de l’Église qui veulent le jeter au bûcher, Gair a pour seul espoir un ordre secret que des siècles de persécution ont presque anéanti : les Protecteurs du Voile, l’unique rempart contre les démons du Royaume Caché.
Mais le Voile entre les mondes est en train de faiblir.
Bien avant d’y être prêt, Gair devra combattre pour sa propre vie, pour l’Ordre du Voile et pour la femme dont il est tombé amoureux…


Mon avis:
Ce livre est un des coup de cœur de l'année chez Bragelonne et cela a suffit pour que l'envie de le lire s'insinue en moi. Oui je sais il ne m'en faut pas beaucoup mais je suis très curieuse donc ça me suffit ;).

Gair est sur le point d'être jugé pour utilisation de la magie et se voit condamner au bûché pour sorcellerie. Sauver tant bien que mal, il va être soigné et remis sur pied par un homme, Alderan qui va le prendre sous son aile et lui faire découvrir la vérité sur lui même et sur ce monde, dont une part a été enterré par une église toute puissante.

Oh combien classique, cette nouvelle saga fantasy sème ses propres particularités afin de capter le lecteur.
Les Chants de la Terre ont toujours existé mais tout le monde ne peut pas les entendre. Capter ces chants permet d'utiliser la magie qui leur est liée. Eau, feu, terre, air..., chacun peut utiliser un ou plusieurs de ces éléments, à noter que l'emploi de plus de l'un d'entre eux est rare, et faire toutes sortes de prouesses. Il n'est pas étonnant que Gair puisse justement tous les utiliser, c'est le personnage principal et tous lecteur de fantasy vous diras que le héros se démarque la plupart du temps si ce n'est toujours.
Dans ce monde ou la magie est proscrit, les personnes l'utilisant sont punis de la pire des façons. L'Inquisition les visant avait bien fait le ménage il y a des années mais certains sont passés au travers du filet et on réussis à survivre et à s'agrandir. C'est sur une île que Gair va atterrir aux côtés d'Alderan pour développer son don.

Ce tome manque pas mal à mon grand regret d'action. L'histoire n'en est pas du tout monotone pour autant mais l'équilibre entre explication sur l'univers, apprentissage et passages mouvementés n'est pas là. Après le début qui mettait bien en condition, le milieu du livre jusqu'aux dernières pages se centre sur Gair et ses leçons de magie et par extension sur son évolution dans son nouveau lieu de vie. Très intéressants à suivre cela donne un rythme qui pèche un petit peu pour s’accélérer à la fin trop précipitamment à mon goût.

Je suis restée sur ma faim après avoir refermé le livre. Je trouve que l'auteur nous dévoile le minimum et fait ronger son frein au lecteur. Il reste encore pas mal de zones d'ombres notamment sur l'autre univers qui existe, sur les gardiens qui protège le voile... ; Des éléments sont posés mais peu sont suffisamment détaillés. C'est frustrant de se dire que finalement on ne sait pas grand chose et qu'il reste encore des points à éclaircir. J'espère que la suite assurera sur ce point parce que je n'aime vraiment pas attendre pour restée encore une fois sur ma faim. Logique mais on a tendance à être parfois déçus.

Bref j'aime toujours dans la fantasy retrouver certaines marques qui lui sont propre. Comme dis plus haut la singularité du héros qui possède de nombreuses aptitudes mais ça c'est récurrent à d'autres genres.
La magie mise en place par l'auteur est simple et facile à comprendre. C'est toujours mieux de partir sur ce genres de bases qui permettent ensuite de réaliser une multitudes d'applications.
Une ambiance d'un autre âge ou la distinction est clairement établie entre pauvreté et richesse et ou justement ces même riches profite pleinement du système et là en l’occurrence c'est l’Église qui est au pouvoir.
Un monde proche du Moyen Age dans la façon dont les gens vivent.
Des points qui me plaisent et qui déçoivent peu, même si on peut regretter un manque d'originalité, je ne peux nier que pour ma part ça atteint sa cible et cela fait son petit effet pour mettre en bonne condition.

La fin quand à elle est une réussite. Elle clôture une partie de ce qui arrive dans ce tome 1 et m'a laissée sur une note d'interrogation quant à ce qui peut arriver. Les tournants qui ont lieux m'ont surprise et rendue triste. Une fin à la hauteur qui est le signe de belles promesses à venir et de changement qui j'espère seront légions.

J'ai une petit pointe de déception concernant les personnages.
Gair est très appréciable, mais si il est humble, ne se définit pas comme une exception, il manque aussi d'une pointe de charisme. Il ne fait pas partie des ces héros qui m'ont marqué ce que je trouve dommage. Peut être évolueras t-il dans la suite.
Point cependant salvateur c'est le peu de personnages en règle général. Si en fantasy on voit souvent un pléthore de protagonistes ici on ne se perd pas face au nombre présent. Mais je ne sais pas, j'ai trouvé qu'il n'étaient pas assez mis en avant tous autant qu'ils sont, il sont réussis là n'est pas la question mais je ne pense pas qu'il vont me rester longtemps en mémoire. Sûrement ce défaut de détails qui se répercutent aussi sur les personnalité et que le tome 2 va permettre de les appréhender mieux que ça.

L'écriture de Elspeth Cooper est très agréable à lire. Elle nous offre un livre ou les descriptions ne prennent pas le pas sur l'histoire car les dialogues sont nombreux ce qui n'entraine aucune lassitude de lecture. Elle écrit et raconte son histoire de belle manière, rien de compliqué mais avec un niveau de langue élevé.
Bien que la mise en page faite par Bragelonne donne l'impression de lire plus lentement c'est aussi parce que le livre est grand et donc plus long à lire par page. Mais si vous avez déjà lu d'autres livres de l'éditeur vous serez habitués. La police n'est pas trop petite c'est déjà ça.

Pour conclure je dirais que ce livre possède des atouts charme mais manque de détails et je reste dans l'attente d’éclaircissements et de plus d'informations sur pas mal de points. Je gage que la suite les comblera car ce premier tome est des plus prometteurs.

Ps : Bragelonne a sortie un livre magnifique, j'adore la couverture rigide, sa douceur et les dessins ajoutés dessus. Un très bel objet.

Ma note : 7,5/10
Retrouvez les avis de Ptitetrolle et d'autres sur la fiche BBM du livre:
Logo Livraddict

*Je remercie Livraddict et les éditions Bragelonne pour ce beau partenariat*

4 commentaires:

  1. Première chronique positive que je vois ! Je me laisserais sûrement tenter lors de sa sortie chez Milady ^^

    RépondreSupprimer
  2. J'avais lu celle de Phooka qui l'est encore plus que la mienne.

    RépondreSupprimer
  3. C'est vrai que ce livre est vraiment loin d'être parfait et manque clairement d'originalité. Maintenant il reste agréable à lire grâce à la plume de l'auteur.

    RépondreSupprimer
  4. Oui si il ne l'avait pas été j'aurais été très déçue.

    RépondreSupprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.