Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 04/06/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne => Mai - Juin / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Juillet-Août-Septembre / ♠ J'ai lu => Août / ♠ Milady => Août / ♠ Milady romance => Août / ♠ Pocket Jeunesse => Juillet-Août / ♠ Autres sorties => Sorties Août [40]

Mes derniers avis

       

mardi 10 juillet 2012

Les soeurs Andreas

Auteur : Eleanor Brown
Titre VO : The Weird Sisters
Traduction : Hélène Amalric
Genre : Roman contemporain
Edition : Marabout
Parution : le 6 juin 2012
Pages : 446 pages
Prix : 19.90 euros

*Commander sur amazon : Les soeurs Andreas

Résumé:
Trois sœurs, élevées au milieu des livres par un père excentrique, obsédé par Shakespeare au point de les avoir baptisées de prénoms d’héroïnes du célèbre dramaturge, rentrent au bercail pour s’occuper de leur mère malade. Mais qu’ont véritablement en commun l’aînée si timide et casanière, la séduisante et mystérieuse cadette, et la benjamine bohème ? Pourquoi Rose ne parvient-elle pas à abandonner sa ville natale pour rejoindre son fiancé qui a décroché un poste de professeur en Angleterre ? Pourquoi Bean a-t-elle quitté si précipitamment New York pour revenir s’installer à Barnwell, la petite ville universitaire qu’elle déteste tant ? Et pourquoi Cordy réapparaît-elle soudainement après avoir erré pendant des années, enchaînant petits boulots et aventures sans lendemain ? Au cours de ce long été qu’elles passeront toutes ensemble à Barnwell, les filles Andreas découvriront que leurs sœurs, leurs parents et leur petite ville natale pourraient leur offrir bien plus qu’elles ne croient…


Mon avis:
Une couverture pareil a bien vite attiré mon attention, les couleurs et les images choisies sont superbes. La trinité de l'histoire est mise en avant, les trois sœurs Andreas ont chacune leur ambiance symbolisant leur individualité et le fait de les avoir séparées rend bien justice à leur entente mutuelle, elles s'aiment mais ne s'apprécient guère. Le résumé me proposait un avant goût de reconstruction et d'évolution (surtout la dernière phrase) des ingrédients que j'aime beaucoup retrouver dans un roman contemporain.


Les sœurs Andreas ont pris à l'âge adulte des chemins différents, dès qu'elles ont pu quitter le nid et embrasser la vie qu'elles souhaitaient, elle l'ont fait. Un jour elles reçoivent une lettre leur annonçant que leur mère est atteinte d'un cancer du sein. Chacune étant à un tournant de leur vie qui leur permet de tout quitter, elles vont de nouveau se retrouver à co-habiter dans la maison familiale. Avec leurs problèmes, elles vont quand même épauler, chacune à leur manière, leur mère malade.


L'histoire commençait sous de bons hospices, installation, présentation, je m'habituais tranquillement à ce nouvel univers. Monde contemporain oblige, il est facile de se projeter dedans, donc il n'y avait qu'à apprécier les turpitudes des personnages. Mais passé le passage d'introduction, le rythme prend une tournure monotone, pour s'installer durablement et s’atténuer seulement dans les dernières pages.

On se balade exclusivement dans la vie quotidienne de la famille Andreas, faite d'analyse sur les problèmes existentielles de chacune des sœurs, de leur retrouvailles dans des circonstances qu'elles n'ont pas choisi. Dans un premier temps, c'est je dirais le passage obligé, c'est ce qui permet au lecteur de comprendre à quoi on a affaire mais ça dure selon moi trop longtemps, la mise en avant est faite sur leur difficultés et moins sur une probable évolution.

Ce que j'apprécie dans ce genre de récit c'est qu'on ait un aperçu du processus qui va alléger leur fardeau et leur faire embrasser une vie nouvelle. C'est bien le cas, mais ça n'arrive que vers les dernières pages, je trouve que tout le reste finis par devenir longuet, ça n'aide pas à faire avancer l'historie et un sentiment de lassitude finit par s'installer. Et surtout, j'ai noté que les changements tant attendus sont pour au moins l'un d'entre eux, brutaux. Alors même qu'une des sœurs, l'ainée soit catégorique dans ses préférences de vie, elle change d'idée trop rapidement pour moi. Ça provoque un certains manque de véracité, d'incohérence avec ce qu'on me dis pendant tous le livre donc c'est dommage. D'autres petits choses se dessinent, s’enclenchent mais finalement n'ont pas lieux, des choses qui auraient pu être sympa et mettre du baume au cœur, aussi bien aux personnages qu'au lecteur. Je pense par exemple à la cadette et au patron du café ou elle travail.


Les personnages sont assez bien détaillés, mais je n'ai pas ressenti d'attaches vis à vis d'eux. Les défauts et les fêlures sont plus mises en avant au détriment du reste, ça ne gène pas plus que ça mais ça manque un peu de bons sentiments parfois. Les personnages secondaires (hors famille Andreas surtout) n'ont pas beaucoup d'importances, ils sont là mais en retrait alors qu'un peu plus mis en avant et surtout impliqué ça aurait été bien.

Rose, l'ainée c'est la sérieuse, celle qui protège et s'occupe de tout. Elle vit pour les autres et à tendance à s'oublier. C'est la seul à être toujours restée proche de ses parents, elle habite et vit dans la même ville depuis sa naissance. C'est la seconde maman du lot. Sans réelle consistance, son caractère trop sérieux fait d'elle celle qu'on aime trouver quand tout va mal pour se reposer sur elle mais qu'on oublie pour allé s'amuser.

Bean, est brillante mais coincée entre deux sœurs qui font les choses mieux qu'elles. C'est celle qui finalement m'a le plus plu, celle qui subit le plus de changements et qui m'a le plus intéressé par rapport à son histoire personnel.

La cadette est la chouchoute, celle à qui on pardonne tout facilement, à laquelle on est le plus prompte à accorder des concessions. Forcément elle a le caractère qui va avec, elle n'hésite pas à se croire tout permis. Agaçante, pas toujours agréable à suivre à cause de ses comportements, j'ai bien apprécié la maturité qu'elle va acquérir, même si ça met du temps comme tout le reste.


Alors le style de l'auteur se lit agréablement et j'ai noté une façon de raconter l'histoire un peu particulière. On dirait que les trois sœurs nous racontent l'histoire en même temps et quand on s'attache à l'une plus précisément, ce sont les autres qui nous parle d'elle. Le nous est fréquent donc je me dis que c'est effectivement elles trois qui nous parlent mais j'ai mis du temps à m'y habituer, même si je n'ai jamais totalement adhérer à cette façon de faire.


Une découverte sympathique mais qui ne passe pas le cap de la lecture que je garderais longtemps en mémoire. L'histoire devient vite monotone et prend une tournure longuette atténuée par la fin heureusement mais qui est trop rapide. J'aurais aimé plus d'aperçus après les changements opérés. Les personnages sont pas mal mais je n'ai pas vraiment ressenti de promiscuité avec eux. Un roman qui s'annonçait pourtant bien mais qui n'aura pas su me convaincre plus que ça.


Ma note : 7/10
Retrouvez les avis de Pierre de Jade et d'autres à venir sur la fiche BBM du livre
Logo Livraddict

Je tiens à remercier Livraddict et les éditions Marabout pour ce partenariat.

24 commentaires:

  1. La couverture est jolie mais il ne me tente pas plus que ça.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De toute façon il n'est pas si bien que ça, bien mais sans plus^^, pas indispensable quoi.

      Supprimer
  2. Moi au contraire, la narration ne m'as pas causé problème, moi aussi bean est celle qui m'as le plus intéresser, j'ai réussit a mettre le doigt a ce qui manquer au livre, tu as mis pile le doigt dessus, moi j'ai beaucoup aimer rose également, elle m'as fait penser a moi sur certain point ^^
    La première que je peux te laisser un comm' un minimums intéressant :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai trouvé ça bizarre parfois, mais bon ce n'est pas très gênant. De ? par rapport à la fin et à l'évolution qu'on sent moins ? Moi c'est toujours un point que m'empêche de complètement apprécier un roman contemporain qui ont souvent des fins rapides.
      Rhooooo cette histoire va me coller longtemps :(

      Supprimer
    2. Meuh non c'est pas rapport a ça que je dit ça, c'est juste que la plupart des livre que tu lis me font envie mais je ne les ai jamais lue, donc si c'est juste pour te dire H24 oh il me fait envie ça me tente pas plus que ça tu vois et la pour une fois on a lue le même livre et pas 4000 ans aprés la guerre ^^ , t'es rassuré miss :)*calins*
      Non para rapport a la monotonie, j'y ai pas pensé tu vois, je me demandée ce qu'il me manquait pour que j'accroche vraiment ^^

      Supprimer
    3. Comme quoi on arrive toujours à trouver des livres en commun^^. Oui rassurée lol merci :)
      Ok, ça aurait quand même mérité un peu de rythme parfois.

      Supprimer
  3. Il me faisait tellement envie, je suis bien contente de ne mettre pas jeter dessus aveuglément ! Je vais y réfléchir à deux fois

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi il n'est pas indispensable, si il sort en poche comme ça tu pourra plus facilement juger par toi même.

      Supprimer
  4. C'est vraiment dommage que le livre ne soit pas à la hauteur d'une si belle couverture...

    Personnellement, je passe mon chemin, ou bien alors j'attendrai la sortie poche ^_^

    Bises !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela partait bien, mais ça devenait trop long et si il sort en poche oui tu devrais tenter.

      Supprimer
  5. Malgré ton avis mitigé, c'est un livre que j'aimerai beaucoup découvrir.
    La couverture est très jolie, très fraîche et elle met un peu de couleur dans la vie ^^
    Je ne me jetterai pas dessus mais je suis tout de même fort intriguée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'accord pour la couverture mais bon c'est pas ça qui est toujours gage de passer un bon moment. Tu as raison de tenter si il te fais envie comme ça tu peux te faire ta propre opinion.

      Supprimer
  6. La couverture, très colorée, m'attire mais j'avoue que ton avis est peu enthousiaste. Je passe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pour ça que je me suis intéressée au livre et le résumé me plaisait bien après c'est le jeu, on aime ou pas.

      Supprimer
  7. Je l'ai lu aussi et j'ai beaucoup beaucoup aimé l'histoire tout comme les personnages. Comme tu dis : soit on aime soit pas :)
    Par contre, je suis d'accord avec toi en ce qui concerne la narration, ça m'a troublé aussi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aurais aimé, aimer plus que ça, mais pour moi c'était trop long et je fini par ma lasser même si la fin est bien quoique trop courte.

      Supprimer
  8. J'ai finalement bien aimé. Ouf !!
    Par contre moi ma préférée, ce n'est pas Bean (quoique j'aimais bien son côté Becky Bloomwood héhé) mais c'était Cordy <3
    Bisous bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'ai vu ça, comme quoi moi le début je n'ai aps eu de soucis, plus vers le milieu. Cordy est celle que j'ai aimé le moins, trop chouchoute pour moi.

      Supprimer
  9. J'étais à 2 doigts de l'acheter il y a quelques jours, mais finalement je pense que j'attendrais la sortie en poche ( en espérant que cette couverture soit conservée ! ).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement tu fais bien, il est juste moyen et les avis sont soit bon soit mitigés donc tu as raison d'attendre la sortie poche.

      Supprimer
  10. l'entente mutuelle difficile dans une fratrie me semble un sujet intéressant et assez universel

    Laura

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est un sujet qui m'intéresse mais tel qu'il est raconté ici ne m'a pas plu :/

      Supprimer
  11. J'ai vraiment été refroidie par la lenteur (ou la langueur) de la narration !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est jamais plaisant comme sensation :/

      Supprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.