Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 04/09/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne =>  / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Octobre-Novembre / ♠ J'ai lu => OctobreNovembre / ♠ Milady => OctobreNovembre / ♠ Milady romance => OctobreNovembre / ♠ Pocket Jeunesse => Octobre - Novembre / ♠ Autres sorties => Sorties Octobre

Mes derniers avis

       

vendredi 4 septembre 2015

Les Bottes Rouges

Auteur : Fleur Hana
Couverture : Alis
Genre : Romance
Edition : Edibitch
Publication : le 1er juin 2015
Pages : 371
Prix : 15 euros


*Commander chez l'éditeur : Les Bottes Rouges*


Résumé :
« J’ai envie d’oublier que mon frère est mort, que personne ne me regarde plus de la même façon. Je sais que ce type a le pouvoir de me faire tout oublier. Et j’ai envie de lui. Tout simplement. »

Mon avis :
J'avais flashé sur la couverture toute mignonne de ce roman et l'accroche notée dessus m'avait aussi pas mal interpellé, ça promettait. Ayant en plus entendu du bien de l'auteure, j'ai souhaité tenter l'aventure.


Les premières pages sont engageantes. On y fait tranquillement la connaissance de l'héroïne, de son entourage, et surtout on apprend qu'elle traverse une douloureuse épreuve. C'est un des éléments de l'histoire que j'attendais le plus, surtout de voir la façon dont ça serait traité. D'une certaine manière j'en attendais pas mal. Étonnamment, je n'ai pas trouvé qu'Angie était bouleversée à un point alarmant par la perte qu'elle a subie. Oui elle est triste, elle s'en veut, elle ressent un manque important, mais globalement j'ai trouvé que son deuil n'était pas si marqué que ça. Je m'attendais à un récit bien plus touchant, et donc à ce que ce côté ressorte plus, au travers des difficultés vécues par Angie par exemple, ou encore à sa manière de se réhabituer à vivre et/ou à nous montrer et à nous partager sa souffrance. J'ai été un peu déçue de constater que ce n'était pas tout à fait le cas. Il y a bien de ça, mais l'auteure s'est, selon moi, contenté de ne pas aller très loin, de nous raconter des choses assez communes.

Suivant la phrase d'accroche présente sur la couverture et suivant le résumé de la quatrième de couverture, la romance avait l'air d'être liée à cette souffrance, dans le sens ou la rencontre qu'allait faire Angie allait tout changer. Tous les enjeux que ça laissait supposer ne sont pas vraiment présents pour moi, ou plutôt pas assez. La romance en elle-même m'a assez déçue. Elle arrive très très tard dans l'histoire et reste assez simple. Je ne peux pas dire que j'ai été embarquée par elle. Je n'ai pas non plus trop ressenti de changement notable chez Angie, je n'ai pas trouvé que son histoire lui permettait de surpasser sa peine, apaiser sa douleur, selon les termes employés sur la couverture. Le fait qu'Angie rende vulnérable Valentin se retrouve un petit peu sur la fin, mais encore une fois, je m'attendais à mieux, à plus de profondeur alors que le contenu reste assez simpliste. La romance arrivant trop tard, les problèmes inhérents à ce genre également et tout se règle un peu rapidement pour moi.


Si les points importants de l'histoire n'ont pas trop été à mon goût, il y a quand même de bonnes choses que j'aurai notées, malgré quelques bémols. J'ai beaucoup aimé les amis d'Angie. Joss et Ana sont présents, ils sont aux côtés d'Angie, ils l'aident quand elle va mal, ils la réconfortent. Ils forment un trio qui fait plaisir à voir et on sent que leur amitié est forte. Le père de Valentin est un personnage aussi très sympathique. Les discussions qu'il a avec Angie font avancer les choses et c'est quelqu'un de touchant. Malgré une fin rapide, j'ai aimé ce qui se dessinait pour Angie.

Pour mes bémols, je dirais que certaines répliques sont assez familières et que ce n'était pas toujours nécessaire selon moi. J'ai eu du mal à additionner deux et deux, je ne trouvais pas que ça correspondait toujours aux personnages, je parle plus pour Angie. Pour moi ça ne lui correspondait pas, c'était parfois de trop. Mais ce qui m'a fait le plus tiquer, c'est le fait d'avoir trois personnages masculins qui entretiennent le même genre de relation avec les filles. Ils couchent à tout va et passent d'une fille à l'autre sans trop s'inquiéter des conséquences. J'ai trouvé ça gros.


Ce roman avait tout pour me plaire, mais l'ensemble ne m'a finalement pas vraiment convenu, ce que l'auteur propose n'a pas suffi. Ce n'était pas si mal, j'ai d'ailleurs aimé la première moitié du livre et d'autres petites choses tout au long de l'histoire comme l'amitié qui transparaît tout au long de la lecture et la toute fin. L'histoire a manqué pour moi d'émotions, la romance est trop courte et les choses se sont avérées simples. Pour terminer je voudrais relever la qualité du travail éditorial. Si le livre est un peu raide et que j'ai trouvé quelques coquilles (chez les grands éditeurs il y en a parfois plus et les leurs livres ne sont pas toujours souples), les en-têtes de chapitres sont décorées, d'autres sont présents, et la couverture est tellement jolie. Bref, l'objet livre n'a rien à envier aux mastodontes de l'édition qui n'en font pas tant. Ce genre de finitions me fait toujours craquer.


Une lecture en demi-teinte
Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

1 commentaire:

  1. C'est dommage... Il m'aurait bien tenté aussi mais vu ce que tu me dis, je passe.

    RépondreSupprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.