Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 04/09/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne =>  / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Octobre-Novembre / ♠ J'ai lu => OctobreNovembre / ♠ Milady => OctobreNovembre / ♠ Milady romance => OctobreNovembre / ♠ Pocket Jeunesse => Octobre - Novembre / ♠ Autres sorties => Sorties Octobre

Mes derniers avis

       

jeudi 10 septembre 2015

La vie selon Nora

Auteur : Linda Yellin
Titre VO : What Nora knew
Traduction : Elodie Coello
Genre : Chick Lit
Edition : Milady Romance
Publication : le 28 août 2015
Pages : 351
Prix : 18.20 euros

*Commander sur amazon : La vie selon Nora*

Résumé :
Molly n’a pas froid aux yeux. Pour rédiger sa chronique hebdomadaire dans un magazine en vogue, elle saute en parachute, passe sous des portiques de sécurité en dissimulant des vibromasseurs et s’adonne aux joies du speed-dating. Rien ne l’arrête, sauf l’amour. Le jour où on lui réclame un article sur les relations amoureuses écrit à la manière de Nora Ephron, la scénariste de Quand Harry rencontre Sally, Molly se sent incapable de relever le défi. Après des années de vie commune avec un spécialiste du divorce dont elle a fini par se séparer, elle a décidé de tourner le dos à l’amour. La voilà forcée de le regarder en face. Et si cette épreuve lui donnait l’occasion d’ouvrir les yeux sur celui qui fera de sa vie une romance ?
Mon avis :
Toujours partante pour une romance, La vie selon Nora ne m'a pas comblée, pas du tout, à ce niveau. Il faut dire que ce roman tient plus de la chick-lit que de la romance pure, ce côté est assez minimaliste. Le voyage aura été court et assez peu palpitant au final.


Le roman nous place dans la peau de Molly, journaliste pour un magazine. Elle n'écrit pas vraiment les articles du siècle, elle, ce qu'elle souhaite c'est avoir sa propre rubrique, une rubrique qu'elle a en tête depuis un moment. En attendant, elle fait ce qu'on lui demande, elle écrit sur ce qu'on lui demande, ce qui comprend des articles sur tout est n'importe quoi. Comme il est précisé dans le résumé, sa vie va prendre un tournant nouveau lorsqu'elle va être amenée à écrire sur l'amour, un article qui devra s'inspirer de ce qu'a fait Nora Ephron, une célèbre figure des États-Unis connue plus particulièrement pour ses comédies romantiques ( Quand Harry rencontre Sally, Nuits blanche à Seattle...) et aussi pour ses romans.... La jeune femme ne croyant plus vraiment en l'amour, son article ne prend pas le bon chemin.

La carrière de Nora Ephron est très souvent mise en avant dans le roman et j'avoue que tout ce qui est dit sur elle m'est passé au-dessus. Si je connais de nom Quand Harry rencontre Sally, que je n'ai pas vu mais que j'ai dû voir un de ses films, la voir autant transparaître dans l'histoire m'a finalement plus rebuté qu'autre chose. Évidemment je n'ai rien contre cette personne, juste que ne connaissant pas vraiment sa carrière et n'étant pas sensible à son travail, les allusions positives ou autres qui lui étaient faite me laissaient sur la touche. Ça ne m'apportait rien. Quand on vous parle de quelque chose dans un roman, que sa présence est si notable et que vous ne comprenez pas vraiment ce dont on vous parle, je trouve qu'on perd en intérêt. Quand c'est juste une allusion rapide c'est différent et sans conséquence.


Le roman en lui-même est sympathique, mais c'est le genre à rapidement se faire oublier. Ce qui se déroule tout au long des 351 pages qu'il compte est banal et sans réel saveur. Rien de fou n'arrive, ce sur quoi repose l'histoire, à savoir le fameux article que Molly doit écrire n'apporte pas grand-chose. Les recherches que la jeune femme doit faire sont peu séduisantes. J'ai en outre trouvé que la relation qu'entretien Molly avec son petit ami, parce qu'elle est casée au début du roman et pendant longtemps, ne faisait pas rêver et durait trop de temps. On sait très bien que ça ne marchera pas, on est en attente d'autre chose et cette autre chose est assez décevante. L'amour qu'elle est censée trouver, le nouvel homme qui entre dans sa vie se fait très timide, ses apparitions sont peu nombreuses et si ce n'est de rares moments pouvant paraître prometteur, rien n'est remarquable. La nouvelle histoire de Molly n'est peut-être pas censée primer, mais si encore le reste était attirant ça aurait été. Ah, et si la fin avait été toute autre aussi. Je ne peux pas dire que la fin soit à même de vous amener le sourire niais de rigueur. Bref, l'auteure se contente du minimum tout au long du roman.

Les personnages sont dans la lignée de l'histoire, ils vont bien vite s'effacer de ma mémoire. J'accorde toujours une importance aux protagonistes, s'ils sont mémorables, l'histoire aura beau être bateau, ça fera une différence. Les trouver à notre goût c'est le gage d'apprécier et de se sentir concerné par leur destin. Bien sûr il y a des exceptions et rien n'est jamais vraiment garanti. Vous l'aurez compris, les personnages de ce roman ne m'ont pas fait grande impression. Tant mieux pour ce qui leur arrive, mais ça ne m'a rien fait de spécial.


Sans avoir ni détesté l'histoire, ni les personnages mis en scène, hé bien je me suis sentie tellement spectatrice, tellement peu investie par l'histoire que je découvrais que je ne dirais pas que j'ai passé un excellent moment. Tout juste bon à vrai dire. Les situations racontées sont banales, les personnages sont à peine développés. Il y a quelques idées qui étaient attrayantes, mais qui sont trop peu approfondies. L'omniprésence de Nora Ephron, personnalité que je ne connais pas vraiment, a été de trop pour moi. Je ne comprenais pas les références utilisées ce qui me faisait passer à côté de certaines choses. Ce roman n'est vraiment pas mauvais, il n'est juste pas très intéressant.


Une lecture en demi-teinte
Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.