Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 04/06/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne => Mai - Juin / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Mai et Juin / ♠ J'ai lu => Juin - Juillet / ♠ Milady => Juin / ♠ Milady romance => Juin / ♠ Pocket Jeunesse => Juin / ♠ Autres sorties => Sorties Juin [38]

Mes derniers avis

      

dimanche 20 novembre 2016

L'Assassin Royal, tome 6 : La reine solitaire

Auteur : Robin Hobb
Titre VO : Farseer trilogy, book 3 : Assassin's Quest
Traduction : Arnaud Mousnier-Lompré
Genre : Fantasy
Edition : J'ai lu
Parution : le 10 février 2003 pour la 1ère édition poche
Pages : 381
Prix : 7.60 euros


Résumé :
A la tête d'une déroutante procession, Fitz poursuit son chemin sur la voie magique. Une quête toujours plus ardue car incessante est la traque menée par Royal, son ennemi juré, et ses meilleurs artiseurs et soldats d'élite, pour les retrouver et les tuer. S'enfonçant avec difficulté dans une contrée oppressante habitée d'étranges présences, ils croisent peu à peu de gigantesques statues, jusqu'à voir bientôt se dresser devant eux une imposante carrière de pierre noire. Mais où se terre Vérité et... est-il seulement encore vivant ?
Mon avis :
Une page se tourne. Ce n'est que la fin d'un premier cycle certes, et il y a encore beaucoup à lire, mais étant donné que j'ai commencé cette série il y a quoi, peut-être dix ans (oui oui sans blaguer ^_^), c'est une petite fierté d'être arrivé au bout de celui-là.


Au fil des années mon intérêt pour cette série est allé en déclinant, mais je suis restée sur une sensation positive à chaque tome et je vous rassure en vous informant que j'ai bien apprécié ma lecture de ce dernier opus, qui clôture donc un premier cycle avec Fitz. L'auteure n'a pas développé une intrigue qui m'a foncièrement captivée, cette première trilogie comporte de nombreuses longueurs, que d'autres n'auront pas relevées. Tout est une question de goûts et de perceptions ça c'est certain.

Les passages importants, et qui sont toujours réussis, se retrouvent systématiquement coincés entre de longs passages narratifs dans lesquels il n'y a que peu de dialogues. Je pense que c'est ce dernier point qui me manque le plus. Les dialogues dynamisent un récit, mais surtout ils permettent de connaître plus en profondeur les personnages et d'apprécier une dynamique de groupe. On retrouve ces éléments dans cette série, mais en assez petite quantité au final. Dans tout ça, parfois je me trouvais absorbée, comme au moment de l'entrée de Fitz et de son groupe dans les cavernes par exemple, et à d'autres moments je voulais juste que l'auteure accélère un peu.


S'il y a des années j'avais adoré les premiers tomes (surtout les tomes 1, 2 et 3 du découpage français), depuis les débuts de Fitz, beaucoup de choses se sont passées et l'histoire a pris un chemin qui m'a de moins en moins séduit, sans pour autant me déplaire et j'insiste sur ça. Oublions les longueurs un instant. Fitz n'est pas un personnage qui a foncièrement évolué. Son attachement pour Vérité surtout, l'aura conduit sur un chemin dédié aux autres. Sa propre vie lui échappe, que ça vienne de décisions qu'on a prises pour lui ou qu'il aura prises lui-même. Il est totalement voué aux autres, et s'il est apprécié et qu'il a des amis qui le lui rendent bien, dans l'histoire j'ai l'impression qu'on profite trop souvent de lui. Combien de fois s'est-il négligé pour d'autres ? Ce dont je suis sûre c'est qu'elles sont nombreuses. Vouer sa vie à quelqu'un ce n'est pas forcément s'oublier dans l'histoire, pourtant l'auteure a pris les choses au pied de la lettre avec ce personnage.

C'est ce genre de héros qu'on suit, un héros qui ne s'appartient pas et c'est un point qui au final n'aura pas eu ma préférence, en plus du manque d'évolution du personnage, point que j'avais signalé également dans ma chronique du tome précédent. Il y a aussi le fait qu'ils soit sans arrêt sous-informé. Beaucoup de personnages parlent par énigmes et si j'ai bien aimé dans ce tome le pétage de plomb de Fitz, il est arrivé trop tard. Pour en terminer avec mes réserves, je dois dire que ce qui se passe avec celui qu'on trouve dans les souterrains, lorsqu'il y a un échange, était particulier, très particulier, trop particulier. En fait j'ai presque trouvé ça injuste. Encore une fois Fitz est traité comme une sorte de marionnette (pour ne pas dire qu'il en est une très souvent) et même s'il fait de nombreuses choses parce qu'il le veut, il en bave tant qu'un peu plus de positif n'aurait pas été de trop. Robin Hobb s'acharne pas mal sur lui et je ne parle pas forcément de souffrances physiques.


Mais j'ai quand même trouvé que Robin Hobb avait des idées franchement innovantes et peu habituelles en fantasy. Elle sait bien souvent amener des situations très engageantes, de celles qui font hausser les sourcils et ouvrir toute grande la bouche. J'ai particulièrement aimé ce qui tournait autour des Anciens, surtout sur la fin quand les événements se précisent et qu'il est l'heure des derniers gros bouleversements. A chaque tome on a droit à de grands éclats, c'est un point que j'apprécie beaucoup chez cette auteure.

La fin est bonne, même si elle va vite et qu'on n'apprécie pas tout au premier plan, presque tout est là pour mettre un point final à ce cycle, du moins l'essentiel. Si je dis qu'il y a l'essentiel c'est parce que s'il n'y avait pas eu d'autres tomes (puisqu'à la base il ne devait y avoir qu'une trilogie), j'aurais été frustrée pour plusieurs personnages par exemple. Je ne vais pas vous dire lesquels, mais je pense plus aux seconds rôles pour le coup que pour Fitz qui n'a pas une fin grandiose, mais plus égale à lui-même.

Je referme cette série peut-être pas totalement satisfaite, mais assez pour avoir envie de continuer l'aventure dans cette univers. En refermant ce tome 6, je me suis prise à me dire que je serais contente de retrouver les personnages qui restent marquants à bien des égards.


Lu en lecture commune avec Margaud Liseuse


Une lecture agréable
Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

Dans la même série :
3. La nef du crépuscule
4. Le poison de la vengeance
5. La voie magique
6. La reine solitaire
-Cycle de L'Assassin Royal, terminé-


7. Le prophète blanc
8. La secte maudite
9. Les secrets de Castelcerf
10. Serments et deuils
11. Le dragon des glaces
12. L'homme noir
13. Adieux et retrouvailles
-Cycle du Prophète blanc, terminé-

4 commentaires:

  1. Il est dans ma pal depuis un moment et je n'ose pas l'attaquer... Il faudrait bien pourtant car j'adore cette saga :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu l'as dans ce découpage, c'est plus simple à lire, on ressent moins l'effet longueurs, ça pèse moins si je puis dire.

      Supprimer
  2. Je trouve ton avis extrêmement intéressant et en effet je te rejoins sur le fait que dans la première période, Fitz en prend vraiment plein la gueule... Le fait est que je viens de terminer la 2e période est que.... tout fini par faire sens. C'est la raison pour laquelle j'ai lu les 2 périodes d'affilée (il m'aura fallu 3 ans) et que je ne ferais qu'une chronique globale, car oui, certains tomes sont un peu moins dans l'action et dans l'avancement que d'autres...mais pris dans l'ensemble, au final, je les trouve intéressant. Bref, je suis ravie de lire d'autres points de vue que le mien en tout cas :D
    Je vais m'attaquer aux Aventuriers de la mer par la suite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vu qu'il est conseillé de lire Les aventuriers de la mer après ce tome 6, c'est ce que je vais faire donc la deuxième période c'est pour plus tard. Après je ne déplore par vraiment un manque d'action mais que les pahses calmes ne soient pas toujours itnéressantes ou souvent qu'elles trainent. Après tout le monde y réagira différemment.

      Supprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.