Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 04/09/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne => Septembre / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Juillet-Août-Septembre / ♠ J'ai lu => Septembre / ♠ Milady => Septembre / ♠ Milady romance => Septembre / ♠ Pocket Jeunesse => Septembre / ♠ Autres sorties => Sorties Septembre [41]

Mes derniers avis

      

dimanche 27 novembre 2016

Le Joyau, tome 3 : La clé noire

Auteur : Amy Ewing
Titre VO : The lone city, book 3 : The black key
Traduction : Cecille Ardilly
Genre : Dystopie - Young Adult
Edition : Robert Laffont - Collection R
Parution : le 24 novembre 2016
Pages : 386
Prix : 17.90 euros

*Commander sur amazon : Le Joyau, tome 3 : La clé noire*

Résumé :
L'avenir se bâtit sur les ruines du passé.
Cela fait trop longtemps que Violet et les habitants des anneaux extérieurs de la Cité solitaire sont soumis au moindre caprice de la noblesse du Joyau. La société secrète connue sous le nom de la Clé Noire s'apprête à lancer l'offensive pour renverser ces dirigeants cruels et corrompus.
Violet a conscience du rôle crucial qu'elle doit jouer dans cette révolte, mais c'est une raison encore plus personnelle qui la pousse à s'engager corps et âme pour la cause.
Mon avis :
J'attendais avec tellement d'impatience ce dernier tome que le jour de sa sortie, je suis allée en librairie et ni une, ni deux, je suis repartie avec. En rentrant chez moi je me suis fait le plaisir de le commencer tout de suite.


J'ai démarré ma lecture pleine d'attentes. Peut-être était-ce une erreur, mais comment voulez-vous ne pas en avoir alors que les tomes précédents vous ont beaucoup plu ? Le début de l'histoire m'a agréablement bien replongé dans l'univers du Joyau, et les quelques rappels stratégiques de l'auteure m'ont permis de resituer un peu certaines choses. J'avais encore pas mal de souvenirs des tomes 1 et 2, mais j'aime les rappels donc je mentionne ce point pour ceux qui seraient rassurés de savoir qu'il y en a. Et, quelques-uns n'étaient pas de trop, même pour moi. Après quelques pages bien engageantes, l'histoire prend une direction que je n'attendais pas forcément. Si elle me plaisait dans le fond, sur la forme au bout du compte je trouve certaines choses à redire.

J'ai eu l'impression que les événements du tome 2 notamment avaient été mis de côté. Les rencontres ou la présence de plusieurs personnages pour être plus précise, sont ici laissées sur le bord de la route. Violet se retrouve, en quelque sorte, isolée, les contacts avec La rose blanche sont presque inexistants. C'est réellement dommage d'avoir choisi de se centrer presque exclusivement sur l'héroïne. Avec le tome 2 j'avais appris à aimer des personnages que j'ai trop peu retrouvés ici. A mon sens avec cette mise de côté, les événements finaux ont manqué d'être plus percutants. Pendant qu'on suit Violet, s'il y a quelques événements attirants, ça ne bouge au final pas tant que ça. J'ai du mal à comprendre pourquoi l'auteure s'est focalisée sur elle en particulier, pourquoi elle n'avait pas laissé plus de place aux autres personnages qu'on avait vus prendre de l'ampleur précédemment.

Comme je l'ai dit, il reste tout de même des passages mouvementés et d'autres plus calmes, que j'ai aimé et tout ça avant les 100 dernières pages lors desquelles on entre enfin dans le vif du sujet. Même si une partie de moi est un tout petit peu déçu des choix fait par Amy Ewing, je suis satisfaite de ces quelques passages intenses avant la fin. J'ai malheureusement perdu un petit peu d'attrait pour les personnages, entre ceux qu'on ne voit quasi pas et Violet qui a quelque peu manqué de m’impressionner, je dois dire que l'auteur a négligé de faire un certain travail autour des acteurs de son histoire. Pour autant, j'ai gardé un goût pour eux et quelques situations m'ont étreint le cœur. Comme à son habitude, Amy Ewing saupoudre son intrigue de cruauté et les membres importants du Joyau n'en manquent clairement pas.

Les 100 dernières pages possèdent une belle intensité. Le rythme ne s’essouffle pas avant que le bien ou le mal ne l'emporte. Les protectrices y vont de leur talent, les personnalités des hautes castes ne perdent en aucune façon ce qui les caractérise. J'ai particulièrement aimé cette partie de l'histoire, même si je déplore une fin un poil rapide. Après que tout se termine, tout se déroule avec empressement et les derniers mots que j'ai lus m'ont laissé un sentiment d'inachevé. Il a encore une fois manqué un petit quelque chose à la fin. Globalement je reste satisfaite par cette série, mais ce dernier tome n'est pas à la hauteur des deux premiers. L'auteure a un peu sombré dans la facilité avec plusieurs points et elle n'a pas assez bien peaufiné sa conclusion.

Pour terminer, l'univers reste un des plus attractifs que j'ai pu découvrir en dystopie et l'auteure possède pas mal de ressources. J'ai encore en tête tellement de bonnes choses avec les deux premiers tomes et si celui-ci est perfectible (et que j'ai beaucoup grogné), il n'en reste pas moins que j'ai passé un bon moment de lecture.


Une lecture agréable
Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

Dans la même série :
0.1. Sil's story
0.5. The wishing well
1.25. Garnet's story
3. La clé noire
-série terminée-

1 commentaire:

  1. Coucou!
    J'ai adoré cette série et je vous la conseille !
    Très bonne lecture !!!

    RépondreSupprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.