Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 04/09/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne => Septembre / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Juillet-Août-Septembre / ♠ J'ai lu => Septembre / ♠ Milady => Septembre / ♠ Milady romance => Septembre / ♠ Pocket Jeunesse => Septembre / ♠ Autres sorties => Sorties Septembre [41]

Mes derniers avis

mardi 13 décembre 2011

La cité, tome 1 : La lumière blanche

Auteur : Karim Ressouni-Demigneux
Genre : Jeunesse

Edition : Rue du Monde

Parution : le 4 novembre 2011
Pages : 236  pages
Prix : 16 euros



Résumé:
Imaginez… Un jeu révolutionnaire, intemporel mais en temps réel, totalement virtuel mais absolument dans la vie. Un jeu planétaire qui mêlerait stratégie, amitiés et trahisons. Un jeu où l’on ressentirait un autre monde en vrai, à travers un autre soi-même. Un jeu où tout serait possible, même mourir. Une énigme absolue où il faudrait tout découvrir, y compris la règle du jeu…
Ce jeu existe : il s’appelle La Cité. Il a commencé le 20 janvier. Comme dix millions de Terriens, Thomas a eu la chance de pouvoir s’y inscrire. Il a reçu les gants, le bonnet, le boîtier… Et sa vie a changé. Subtilement imbriquée avec celle de La Cité. Une aventure captivante, où l’on est responsable de tout sans rien maîtriser. Oserez-vous à votre tour entrer dans La Cité, haut lieu de culture, de raison, de rancune. Oserez-vous lâcher prise ?



Mon avis:
Curieuse après l'avis de Tessa et parce que aussi le thème en fond du livre m'intéressait, je me suis proposée pour ce titre lors de la Masse Critique de Babélio et c'est pour celui là que j'ai été sélectionnée.

Un nouveau jeu est sur le point d'être mis sur le marché. D'abord réticent à se le procurer, les spéculations allant bon train sur le contenu, car selon les dires des créateurs ce jeu est incroyable, Thomas craque finalement et se commande le jeu après en avoir vu une démo. Il arrive enfin entre ses mains et il n'a qu'une hâte plonger dans la Cité.

Sans avis au préalable sur ce livre je ne pense pas que je l'aurais acheté de moi même. Et donc avec des avis enthousiastes, j'ai fait comme d'habitude ma curieuse. Mais là je ne sais pas trop quoi penser du livre.
Je m'attendais à tout autre chose, surtout en ce qui concerne le jeu qui est au centre de l'histoire. C'est plus une sorte de vie alternative dans laquelle les règles restent obscures et ou le joueur se contente de se balader dans une ville avec des immeubles et des commerces. L'enjeu de tout ça, censé se dévoiler petit à petit, est pour le moins absent car une fois le livre refermé les éclaircissements attendus ou au moins un début de révélations ne viennent pas.
Je dirais que ce livre souffre de ce que j'appelle le syndrome du tome 1. L'univers est décrit, les personnages nous sont présentés mais pas le pourquoi de tout ça. Il manque la présence d'éléments prenant me permettant de titiller ma curiosité et de m'accrocher suffisamment pour avoir envie de lire le tome 2. Il ne se passe pas grand chose dans le jeu et le seul point qui ressort à savoir qu'un ami dans la vrai vie peut devenir votre ennemi dans le jeu arrive trop tard pour moi et n'est pas traité de manière à me plaire. Je dirais que le traitement qui est fait de cet élément reste trop obscur et son utilité perd en effet. A force de trop vouloir en cacher au lecteur, pour qu'il se pose des questions, pour pousser à lire la suite, les tomes 1 deviennent bien moins intéressant.
Ma plus grosse déception vient donc du jeu en lui même, je pensais que ce serait plus rythmé, un genre d'Oblivion (action, combats) plutôt que des Sims (simulation de vie) pour les connaisseurs. Et c'est vers ce dernier qu'on à l'impression d'être bien que la fin sois plus mouvementée. Mais il n'y a aucune certitude quand à la direction que va prendre le jeu dans le tome 2.

Les personnages ne m'ont pas emballé plus que ça, vu le nombre de pages peu élevé, c'est l'histoire qui bénéficie de plus d'attention et le reste est mois développé. Ils ne ressortent malheureusement pas et il en va de même pour Thomas le personnage principal. Je ne dirais pas que leur personnalité sont creuses, je n'irai pas jusque là mais ils ne restent pas en mémoire.

L'écriture est abordable et la lecture est rapide et facile. Le texte bien aérer facilite les choses.

En bref un thème prometteur mais traité de manière superficiel, sans aller assez loin pour me pousser à lire la suite malgré une fin plus entraînante que la totalité du livre. Des personnages qui s'oublient trop vite et qui ne marquent pas. Une demi déception pour moi.

Ma note : 6/10
Découvre aussi les avis de : Tessa et d'autres sur la fiche bibliomania de Livraddict
Logo Livraddict

PS : Je vais signaler une chose qui pour moi compte, c'est le prix du livre. Je comprends que Rue du Monde se lance dans la publication de romans destinés aux adolescents et que La cité et leur premier titre à paraître mais vu l'aération du texte et le nombres de pages peu élevé (236) que compte le livre je trouve que 16 euros c'est un peu cher mais ce n'est que mon avis et je n'ai pas payé mon exemplaire.

*Merci à Babélio Masse Critique et à Rue du Monde pour la découverte*

7 commentaires:

  1. Bonjour,
    je vous trouve un peu dure. Je n'ai pas pu lâcher le livre avant de l'avoir fini. Apparemment ce n'étais pas votre cas... Il s'en dégage quand même une certaine angoisse non ? Sinon, vous êtes dure aussi sur le jeu lui-même : l'intérêt du livre, et du jeu, c'est que justement on ne sait pas si c'est plutôt sims ou plutôt oblivion. En phase de découverte, il ne se passe apparemment pas grand chose, mais certains joueurs ont l'air d'être déjà rentrés dans l'action... J'attends la suite avec impatience...

    RépondreSupprimer
  2. Comme on le dis il y en a pour tout les goûts. C'est mon avis et je conçois que d'autres on aimé mais ce n'est pas mon cas. Il me semble que j'explique le pourquoi et c'est mon ressenti.
    Angoissant, je ne trouve pas sinon je l'aurai signalé dans mon avis.
    Selon toi j'ai été dure dans mon avis, je ne trouve pas, je dis ce qu'il m'a plus ce à quoi je m'attendais et le manque d'explications m'a rebuté. Je le re dis mais c'est MON avis et tu as le droit de ne pas être d'accord.

    Je suis d'accord quand tu dis ça : " l'intérêt du livre, et du jeu, c'est que justement on ne sait pas si c'est plutôt sims ou plutôt oblivion.". mais pour moi c'était des images pour dire que je pensais qu'il y aurait plus d'action et pas pour définir l'intérêt du livre qui est bien la découverte d'un nouvel univers, d'échanges et de partage, d'une nouvelle expérience de vie.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour, pour ma part je l'ai offert à mon neveu de 17 ans à Noel qui est resté scotché dessus pendant deux jours, zappant une partie des traditionnels repas de Noel en famille. C'était bon de le voir lire et ne pas se réfugier dans ses jeux vidéos ! Du coup cela m'a donné envie de le lire. On ne peut pas tous aimer mais la réaction de mon neveu m'a intrigué. Bonne lecture à vous. David

    RépondreSupprimer
  4. Tant mieux si ce livre ouvre la lecture à certains, et je suis d'accord qu'on ne peut pas tous aimer. Merci pour ton commentaire :)

    RépondreSupprimer
  5. Je vois que tu a un avis plutôt mitigé sur ce roman ^^ Pour ma part j'ai passé un très bon moment, et je suis resté complétement scotché dans le roman ! :) J'ai hâte d'en lire la suite ^^

    RépondreSupprimer
  6. Ah ça l'a pas fait ça l'a pas fait tant pis, ça arrive. :)

    RépondreSupprimer
  7. Franchement, je trouve, comme le autres, que tu as été dure sur ton opinion et pour ma part, j'ai trouvé ce roman génial... Je n'en suis qu'au tome 2 mais pour l'instant, je trouve qu'il ne manque pas de suspens, d'action, ni de rebondissement. Après, comme tu dis, chacun son avis! Je respecte parfaitement ton opinion et je ne nie en aucun cas tes argument. En tout cas, je trouve ton blog très bien et je reviendrai faire un tour régulièrement

    RépondreSupprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.