Derniers articles/Billets sorties

SORTIES 2019 : ♠ Billet général => Juin - Juillet / J'ai lu => Juin - Juillet / Milady => Juin - Juillet

Mes derniers avis

       

dimanche 9 juin 2019

Les Borgias, tome 2 : La concubine du Vatican de Kate Quinn

Auteur : Kate Quinn
Titre VO : Borgias, book 2 : The Lion and the Rose
Traduction : Catherine Barret
Genre : Roman historique
Edition : Pocket
Parution : le 21 juin 2018
Pages : 659 pages
Prix : 8.60 euros

*Commander sur amazon : La concubine du Vatican*
*Chez Pocket : La concubine du Vatican*


La famille Borgia est à nouveau réunie et cela ne présage rien de bon.
De retour à Rome, Giulia Farnese, maîtresse officielle du pape et désormais mère d'une petite fille, doit faire faceaux nouveaux dangers qui menacent son clan. Sa cuisinièrenet confidente, Carmelina, est rattrapée par son secret : le couvent dont elle s'est enfuie pourrait bientôt la retrouver et elle n'est plus en sécurité.
Son garde du corps Leonello est quant à lui bien décidé à mettre fin à la série de meurtres qui, étrangement, secoue de nouveau la ville depuis le retour des Borgia. Anna était sa seule amie et il refuse de laisser son crime impuni sous prétexte qu'elle était une simple servante.
L'étau se resserre autour de nos trois héros qui ne peuvent compter que les uns sur les autres.

Si le premier tome m'avait plu, j'avais émis quelques réserves, notamment au niveau du rythme. Cette suite corrige les défauts de ce dernier et offre au lecteur une seconde aventure qui est nettement un cran au-dessus.


Si le récit possède une nouvelle fois quelques longueurs, elles se font rare et force m'a été de constater que je me suis retrouvé bien souvent absorbée par ce que je lisais. J'ai été passionnée par ce qu'a raconté Kate Quinn dans La concubine du Vatican et je peux dire que j'ai passé un sacré bon moment de lecture. Je pense que le fait que les personnages mettent du temps à se retrouver dans le premier tome, plus le fait qu'ils tissent des liens petits à petits, a largement contribué à donner cette impression de longueur que je lui reprochais, en tout cas ça n'a pas aidé. Ici la dynamique est différente et ça change clairement la donne en terme de plaisir de lecture. On apprécie bien plus qu'auparavant les relations entre les trois rôles principaux, des relations qui sont pour le moins solides, qui ne cessent de s'approfondir d'ailleurs, et quel plaisir de les voir évoluer bien plus ensemble. J'ai adoré leurs histoires respectives et bien que chacun ait ses propres problématiques, ils sont parfois reliés par des soucis communs (même si pas que) ce qui amène alors des passages particulièrement réussis.

Le fait de voir les personnages partager plus de choses n'est pas le seul élément m'ayant plu, Kate Quinn a développé une histoire bien plus riche qu'auparavant. Le rythme est plus élevé certes, mais ce sont surtout les événements dépeints qui sont un peu plus attirants que ceux du premier tome. D'ailleurs, les réactions des personnages aident énormément à les rendre hypers séduisants. Ces derniers ont grandi, ils ont mûri et toutes les épreuves traversées dans le tome 1 les ont conduit sur un chemin qu'ils parviennent tous à mieux appréhender. Le changement est criant du côté de Giulia Farnese, la maîtresse du Pape, qui montre enfin un côté que je voulais voir et qui m'a davantage plu dans ce tome. D'autres épreuves sont à venir dans cette seconde aventure et les personnages ne vont pas être au bout de leur peine. Les voir embrasser leur destin a été un vrai régal.

Autre que Giulia, qui m'aura réservé cette fois de fort bons moments, son évolution aura été plus qu'appréciée de mon côté et j'ai été ravie que mes premières impressions soient bousculées, on retrouve Carmelina, la cuisinière de Giulia et Leonello, garde du corps de cette dernière. Carmelina est restée mon interlocutrice préférée, j'ai eu une affection toute particulière pour elle. J'avoue son métier de cuisinière n'est pas innocent dans l'histoire, mais pas que. C'est une femme forte qui aime son activité plus que tout et qui nous transmet d'une bien belle façon sa passion. À certains moments j'ai eu de la peine pour elle et dans ces occasions j'attendais un revirement qui met du temps à arriver, mais quand il arrive, je n'ai pas regretté l'attente. Leonello est un personnage à part, avec lui c'est une autre ambiance à laquelle on a droit encore une fois, tous ont leur univers mais lui se démarque plus encore. Son rôle est assez déterminant, bien que celui de Giulia le soit également par d'autres côtés. En tout cas, ils forment un sacré trio que j'aurais pris quand plaisir à suivre. Les rôles secondaires ne sont pas en reste, j'ai eu l'impression qu'ils avaient plus de présence d'ailleurs et qu'ils comptaient plus aussi. Plusieurs se rapprochent des rôles principaux, pour le plus grand plaisir du lecteur... ou pas.


Cette suite et fin de série m'aura fait passer par bien des émotions. J'ai été absorbée par ma lecture, goutant avec plaisir les mots de l'autrice, me rassasiant de ce que qu'elle avait développé. Elle aura fait fort avec cette suite qui possède bien des points forts, dont les personnages, des rôles marquants à découvrir absolument si vous aimez les romans historiques. Je ne peux que vous conseiller ce diptyque.


Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

Dans la même série :
2. La concubine du Vatican
-Série terminée-

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...