Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 07/12/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne =>  / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Octobre-Novembre / ♠ J'ai lu => OctobreNovembre / ♠ Milady => OctobreNovembre / ♠ Milady romance => OctobreNovembre / ♠ Pocket Jeunesse => Octobre - Novembre / ♠ Autres sorties => Sorties Octobre

Mes derniers avis

      

samedi 1 octobre 2011

Le dernier jardin, tome 1 : Ephémère

Auteur : Lauren Destefano
Genre : Jeunesse, dystopie
Edition : Castelmore
Parution : le 19 aout 2011
Pages : 350 pages
Prix : 12.90 euros

Résumé:
L'humanité croyait son avenir assuré. La science avait créé des enfants parfaits, immunisés contre toutes les maladies. Mais qui pouvait imaginer le prix à payer? Car désormais, personne ne survit au-delà de vingt-cinq ans. Le monde a changé. Pour les jeunes femmes, la liberté n'est plus qu'un souvenir. Au nom de la survie de l'espèce, elles sont kidnappées et contraintes à des mariages polygames.
Rhine a seize ans. Quand elle se réveille dans une prison dorée, elle n'a qu'une idée en tête: fuir. Qu'importe l'amour que lui portent son mari et ses sœurs épouses. Quand on n'a que quelques années à vivre, la liberté n'a pas de prix.

Mon avis: 
Éphémère avait fait parlé de lui un moment avant sa sortie, les louanges étant nombreuses. Une fois le livre refermé mon sentiment est différent et une fois mon avis terminé je m'empresserai d'aller lire d'autres ressentis pour comprendre ou nos avis divergent.

Rhine, 16 ans est enlevée dans le but de devenir épouse. C'est le lot de nombre de femmes depuis que le monde a changé, depuis que l'humanité à trouvé le moyen de guérir toute les maladies, mortel fléau de l'espèce humaine. Mais il y a un revers à la médaille et depuis les hommes ne peuvent vivre que jusqu'à 25 ans et les femmes 20. Une sentence irrévocable et sans retour. Les scientifiques se penchent sur un remède sans succès pour le moment.

Éphémère c'est un monde à part, centré sur la fatalité de l'existence, la mort. Voilà le fond de toile du roman, sujet déjà difficile mais encore plus quand on sait quand on va mourir. A travers les yeux de Rhine c'est son ressenti que nous découvrons, sa vision des choses. C'est son opinion que nous lisons au travers des mots couchés sur le papier, j'insiste sur ce point parce que à part ses sentiments à elle, peu de choses sont dîtes et les autres personnages gardent beaucoup d'éléments en eux. Les confessions ne font pas partie de ce monde, ne font pas partie du mode de vie qui est dépeint.
C'est une des premiers reproche que je fais au livre. Les personnages parlent peu entre eux et ne se confie réellement à aucun moment. Je ne sais pas si c'est dans leur manière d'être ou si c'est voulu par Lauren Destefano mais j'ai l'impression encore de ne pas les connaître vraiment. Ils sont pourtant très intéressant chacun à leur manière mais ne se dévoilent pas à mon grand regret. Par le biais de Rhine on arrive à éprouver divers sentiments vis à vis d'eux mais ce n'est pas complet.

Les femmes amenées à être des épouses sont enfermées dans un cocon. Seule la favorite peut espérer vivre une vie un peu plus « libre ». Rhine arrive dans une immense maison en compagnie de Cecily 13 ans et de Jenna 18 ans. C'est dans un univers aisé ou la pratique du kidnapping est monnaie courante que Rhine et ses compagnes vont vivre la fin de leur jours. Mariées au fils, Linden, du maître des lieux, Vaughn, elles vont menées une existence de recluses ayant peu de distractions.

C'est dans une monde fermé que l'auteure met en place son récit. Face aux désirs d'échappatoire de Rhine, s'installe une sorte de routine, propre aux réflexions et à l'apprentissage de l'endroit qui est désormais leur foyer avant de devenir leur tombe. Le rythme n'est clairement pas là, les questions se sont imposées à moi tout au long du récit sans jamais trouver de réponses. Il y a trop de on dit, trop de phrases prononcées sans être confirmées. Je me sens encore au moment ou j'écris mon avis, énormément frustrée de ne pas avoir eu d'éléments de réponses, de n'avoir que des suppositions. A aucun moment durant ma lecture je n'ai été accroché ou surprise ni même titillée.

Pour l'une, cette nouvelle vie est un cadeau, une nouvelle chance que l'existence lui offre et de vivre confortablement auprès d'un mari auprès duquel elle réclame toute son attention. Pour une autre c'est une consolation qu'on lui fait avant se mort qui est proche et dont elle n'espère plus rien après qu'on lui ait enlevé tout ce qui lui restait. Pour la dernière, l'espoir reste présent, l'espoir de s'enfuir et de retrouver son chez soi alors même qu'il n'a rien de reluisant et un frère, seule famille qui lui reste et qu'elle aime de tout son cœur.
Trois femmes différentes et qui vont devoir apprendre à vivre toute les trois.
Le maître trafique on ne sais quoi dans son sous sol. On le sent malin, calculateur et cruel mais très secret. Son fils complètement sous son joug semble vivre dans un autre monde, loin de la réalité, protéger par un père trop présent. Lui aussi vit avec des chaines, emprisonné mais d'une autre manière.
L'auteure dresse des personnages aux multiples personnalités, aux caractères affirmés que le lecteur apprend à apprécier ou à détester toujours au travers de Rhine. Mais son regard est juste et cette jeune fille est véritablement le personnage le plus réussi. Je l'ai aimé tout de suite et j'ai aimé suivre ses raisonnements, ses peurs, ses doutes et le peu de joie qu'elle peut avoir dans une atmosphère trop souvent triste et tendue.

L'atmosphère est vraiment bien retranscrite. Elle est pesante et on sent que la fatalité en est le maître mot. L'espoir semble se tapir au plus profond des hommes qui sont divisés en deux factions. Ceux qui croient qu'un remède sera un jour trouvé et ceux qui pensent que ce qui leur arrive est une punition et qu'il n'y a rien à faire. Et il y a les autres qui essayent de vivre leur vie tout simplement.
C'est une univers extrêmement bien construit, bien mis en place dont j'ai apprécié les tenant est aboutissants, apportant son lot de nouveauté dans le genre.

La plume de Lauren Destefano est belle, touchante. Les mots sont un plaisirs à lire, à découvrir et rien que pour ça cela valait déjà la découverte. Son thème est délicat à traiter mais elle s'en sort admirablement sans en faire trop et sans sombrer dans le drame. Cela reste du jeunesse et donc appréciable pour un public jeune.

Bilan ni positif, ni négatif. J'ai aimé ce livre mais trop de choses n'ont pas été dîtes, trop de secret persistent. Un très bon point pour les personnages qui m'ont permis de passer un très bon moment, qui sont bien intégrés et qui sont touchants. J'espère dans le tome 2 avoir des réponses, que l'auteure arrive à me faire ouvrir les yeux et à me captiver plus que ça. Déjà la fin esquisse une ambiance très différente de ce premier tome.

Ma note : 8/10
Logo Livraddict

7 commentaires:

  1. je comprend qu'il te manque des informations mais j'avais été totalement "subjuguée" par l'histoire et les personnages surtout :D

    RépondreSupprimer
  2. Oui, beaucoup de questions restent sans réponse. C'est frustrant...J'aurais par exemple aimé savoir ce que "fabrique" réellement le père de Linden dans son sous-sol.
    Je vois que tu ne parles pas des personnages masculins. Est-ce un choix ou tout comme moi les as-tu trouvé totalement insipide ?

    RépondreSupprimer
  3. J'ai très envie de le découvrir, et j'espère que j'aimerai ! :)

    RépondreSupprimer
  4. Ta critique en demi teinte se termine malgré tout par une belle note qui me donne envie de découvrir ce livre.

    RépondreSupprimer
  5. Malgré ton avis plutôt mitigé, j'ai quand même envie de découvrir ce livre!

    RépondreSupprimer
  6. @Mylène : Côté personnage ça va, surtout pour Rhine que j'ai beaucoup aimé.

    @Gabyelle : J'ai parlé il me semble un peu du maitre et de Linden mais ils sont mois réussis que Rhine, Cecily ou Jenna. Il sont trop "secrets"

    @Azariel et Cathy : Je suis contente de ne pas vous avoir donné l'envie de ne plus le lire. Il vaut je pense la découverte.

    Merci de votre passage.

    RépondreSupprimer
  7. Au moins tu as aimé certains aspects du livre donc ca va ^^

    Le tome deux devrait révéler certaines réponses ... enfin je l'espère mais faudra attendre.

    J'ai aimé la plume de l'auteur sous les pensées de Rhine, assez poétique en soi malgré les drames qui se déroulent dans ce monde, cette maison.

    RépondreSupprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.