Derniers articles/Billets sorties

SORTIES 2019 : ♠ Billet général => Octobre - Novembre / J'ai lu => Octobre  - Novembre / Milady => Octobre  - Novembre

Mes derniers avis

mercredi 4 septembre 2019

La couleur du mensonge, tome 3 : Le goût du danger d'Erin Beaty

Auteur : Erin Beaty
Titre VO : The traitor's circle, book 3 : The traitor's kingdom
Traduction : Marie Kempf
Genre : Fantasy - Young Adult
Edition : Lumen
Parution : le 22 août 2019
Pages : 595 pages
Prix : 16 euros

*Commander sur amazon : La couleur du mensonge, tome 3 : Le goût du danger*


Sage Fowler, entremetteuse et espionne prodige, est désormais ambassadrice du royaume auprès du pays voisin de Casmun. Quelques mois après la bataille où elle a été gravement brûlée, elle se voit confier la mission de représenter le roi Raymond au cours de pourparlers avec Kimisara, leur ennemi de toujours. Mais face à des interlocuteurs réticents voire hostiles, la tâche s’annonce des plus ardues. D’autant que la reine de Kimisara, devenue régente depuis la mort de son époux, n’est pas dans une position idéale pour négocier… Et que nombreux sont ceux qui seraient ravis de la voir tomber.

Après un excellent premier tome, le suivant s'était avéré nettement moins appréciable à mes yeux. Me voilà arrivée sur la dernière ligne droite, j'ai espéré très fort que ce dernier tome allait me faire oublier le deuxième, qui m'avait peu satisfaite. Au final, les choses ne se sont pas passées comme je l'aurais souhaité.


Je n'ai rien à redire sur les cinquante premières pages environ. Retrouver les personnages m'a enchantée, d'autant plus que la dynamique entre Sage et Alex me plaisait. Leurs moments à deux, même rares, m'ont donné le sourire. J'aimais les voir si proches, partager des instants seuls et se projeter vers un avenir commun. Et assez tôt dans le récit, on perd leur complicité. À l'image du tome 2, les personnages se reprochent des choses qui provoquent une espèce de rupture dans leur relation. Leur duo que j'avais tant apprécié dans le tome 1, saute une nouvelle fois, pour des enfantillages.

Leur problème, je l'ai entendu, mais au vu des caractères de chacun, je n'ai pas trouvé justifié que l'autrice s'aventure sur ce terrain. Je n'ai pas accepté que Sage et Alex n'aient toujours pas dépassé leurs soucis, ceux de ce tome ne sont qu'une extension de ceux qu'ils rencontraient dans le précédent. Entre Sage qui reproche à Alex une décision qu'il prend, qu'elle aurait pu tout à fait comprendre, mais elle se braque sans véritable raison (sans une raison qui tienne plus que ça la route j'entends). Alex fait un choix sensé, mais je lui reproche le fait de ne pas avoir fait beaucoup d'efforts pour arranger les choses, ceci dit, l'autrice fait bien en sorte que rien ne soit bien possible. Pour moi elle a complètement parasité le récit avec les choix que font ses personnages et en privant ce dernier tome de véritables jeux d'équipes, je n'y ai pas trouvé mon intérêt.


L'intrigue m'a laissée assez indifférente et pour vraiment l'apprécier il aurait déjà fallu que je ne navigue pas en plein brouillard la plupart du temps. Beaucoup trop de personnages nouveaux font partie de l'aventure, pour ne rien arranger des personnages qu'on appelle de plusieurs manières différentes. Il m'a été impossible de m'y retrouver et donc d'être à même de comprendre convenablement les différents jeux de pouvoirs auxquels on a affaire. De nombreuses personnalités importantes défilent, mais le hic est justement là, on a un véritable défilé de personnages et 90% d'entre eux ne se démarquent pas. Sans qu'ils restent en tête j'ai eu le plus grand mal à saisir tous les enjeux de l'histoire, à saisir certaines subtilités. J'ai pu m'y retrouver pour l'essentiel, néanmoins je sais que je suis passée à côté de nombreux éléments et de nombreuses problématiques qui me sont passées au-dessus. C'était frustrant que s'en est devenu un peu pesant. L'autrice aura composé des rôles assez peu marquants et elle n'est pas parvenue à les faire exister d'une manière convenable. C'est valable pour les rôles principaux comme secondaires, dont ceux très proches de l'héroïne.

Quel gâchis. Ils étaient pourtant pleins de potentiel. Les deux jeunes femmes qui accompagnent Sage auraient pu être davantage impliquées. À mes yeux elles ont des rôles anecdotiques et ce qui est ressorti pour moi ce sont les quelques prises de bec qu'elles ont avec Sage et qui gâchent, là aussi, plusieurs situations. Presque tous les personnages, surtout les plus notables, réagissent étrangement, ne réfléchissent pas plus loin que le bout de leur nez, se fâchent de manière irraisonnée, sans que ça ne corresponde à leur personnalité. Les différentes prises de bec m'ont vraiment fait sortir du récit tellement elles n'étaient pas justifiées pour moi. Il y avait, je pense, mieux à faire que de voir les personnages s'enliser dans des situations à cause de prétextes fallacieux.

Pour en revenir aux seconds rôles, quel dommage de ne pas les avoir mieux exploités dans le récit, il y a certaines tentatives et on voit que certains sont attachés les uns aux autres, mais pour l'essentiel, leur potentiel est étouffé dans l'oeuf. C'est surtout vrai pour Clare, Lani et Casseck qui auraient pu être tellement mieux écrits qu'ils ne le sont. Seule Zoraya se démarque, mais c'est un nouveau personnage, un important qui plus est, donc qu'elle ait été privilégiée me paraît normal. Il ne fallait juste pas oublier les anciens qui n'étaient déjà pas suffisamment développés dans le tome 2.


Me voilà donc à refermer la dernière page de cette série et à me sentir déçue. Entre des personnages qui ont des comportements qui viennent gâcher trop de choses, un duo central aux abonnés trop absents, des rôles généralement peu marquants, qui promettaient, mais dont le potentiel ne se révèle jamais vraiment est une intrigue peu prenante, j'ai été trop perdu pour parvenir à la savourer -sans compter des évidences qui font que les révélations ne sont pas surprenants (l'autrice sème des indices gros comme des maisons)- entre Le goût du danger et moi, la relation aura été compliquée, voire conflictuelle. Certes les dernières pages me permettent de quitter les personnages en étant plutôt contente pour eux, bien que j'aie noté des précipitations les concernent tous, mais la saveur n'est pas là même que si j'avais adhéré à cet ultime tome.


Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

Dans la même série :
3. Le goût du danger
-Série terminée-

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...