jeudi 21 janvier 2021

K-Dramas | My shy boss / Radiant Office / Clean with passion for now / Record of youth et The moon that embraces the sun


Au moment de la publication de ce billet les dramas présentés ci-dessous sont toujours présents sur Netflix. Attention cependant, Radiant Office devrait quitter le catalogue le 26 janvier 2021.


MY SHY BOSS / INTROVERTED BOSS

Titre original : Haeseongjeokin Boseu
Principaux acteurs : Yeon Woo-Jin / Park Hye-Soo / Park Yoon
Année de production : 2017
16 épisodes - 70 min environ

Synopsis : La vie recluse de cet introverti est chamboulée lorsque son entreprise embauche une nouvelle employée extravertie, pleine de vie, mais qui cache quelque chose.

Le concept de ce drama est intéressant, d'autant plus que la personne timide est le personnage central masculin. On est loin de l'archétype du mâle fort, confiant et protecteur, ici, c'est tout le contraire. Dans l'ensemble si ce drama se laisse regarder et qu'il fait passer un bon moment, il souffre malheureusement de plusieurs défauts. Le premier, et non des moindres, c'est l'emploi abusif des flashback. C'est quasiment un passage obligé dans les dramas, rares sont ceux qui n'en comportent aucuns. La plupart que j'ai vu en utilisent modérément, sans alourdir le récit, et seuls quelques-uns en avaient plus que la moyenne. Ici, c'était une vraie plaie, d'autant plus que ceux des premiers épisodes sont tous réunis dans l'un d'entre eux. On se retape donc l'ensemble des flashback vus au cours des 2/3 premiers épisodes dans celui qui suit. Autant vous dire que c'est à devenir fou.

L'inconvénient avec ces flashback, c'est qu'en prenant autant de place, ils rognent sur d'autres éléments tels que le développement des personnages. En conséquence, ces derniers entretiennent des relations minimalistes. Il y avait de quoi aller plus loin et c'est la même chose avec le couple central ou la timidité de Hwan-Gi qui aurait pu être mieux traitée. En l'occurrence pour ce point, on passe trop de temps à le considérer comme fou/dérangé et sa timidité, et tous les efforts qu'il entreprend pour s'améliorer, auraient pu être mieux orchestré. Il y a eu des maladresses parfois dans la façon dont les choses se déroulaient et ce drama manque quelque peu d'équilibre. J'ai en outre assez peu apprécié le comportement de l'héroïne sur la fin, sur la toute fin, alors qu'elle se montre globalement compréhensive, elle a des propos assez durs envers Hwan-Gi qui a tellement pris sur lui jusque-là. Je vous promet que je me demandais d'où sortaient ses répliques. Sa relation avec le héros prend du temps, comme souvent, et on a droit à de très chouettes passages à deux. L'un des gros intérêts de ce drama reste le rôle central masculin, de voir comment il tente d'évoluer ou de s'accepter, bref tout le chemin qu'il parcours tout du long. L'intrigue parallèle n'est guère surprenante, coucou les flashback qui nous font tout anticiper, mais elle a le mérite d'être présente. J'ai peut-être un peu, beaucoup, appuyé là où ça pêche, mais dans l'ensemble, je ne le déconseille pas.


****************************

RADIANT OFFICE

Titre original : Jachebalgwang Opiseu
Principaux acteurs : Ko Ah-Seong / Ha Soek-Jin / Lee Dong-Hwi 
Année de production : 2017
16 épisodes - 60 min

Synopsis : Radiant Office, c’est l’histoire d’une femme qui cumule les jobs à temps partiels et qui ne cesse d’échouer dans l’obtention d’un vrai travail jusqu’au jour où, las de perdre, elle décide de se suicider. Sauvée, elle se retrouve à l’hôpital où on lui annonce qu’elle est en phase terminale d’une maladie incurable. Pile au même moment, elle apprend qu’elle a été engagée dans une compagnie. Comme elle n’a plus rien à perdre, elle aborde ce nouveau travail et sa vie d’une perspective totalement différente.


Radiant Office est un drama sans prétention aucune, qui est très simpliste et dont la romance est assez peu présente, ce qui m'a un peu déçue je l'avoue, d'autant plus qu'à contrario, je me serais bien passée de quelques situations.

Le point de départ était porteur, sauf que finalement la façon dont ça se traduit dans le comportement de l'héroïne est un peu timide. Au vu du résumé, je m'attendais à un changement, si ce n'est plus franc, un peu plus osé et probant en tout cas. Globalement, Ho-Won (l'héroïne) a une évolution pour le moins lente, comme si sa maladie était absente de l'équation. Elle ose bien faire certaines choses, mais les scénaristes ne prennent pas grand risque avec son personnage, d'ailleurs, ils ne prennent pas de grands risques d'une manière générale puisque ce drama reste assez banal. Attention, il n'est cependant pas désagréable à regarder. Il a l'avantage de mettre en lumière et d'aborder la difficulté de trouver un travail, de montrer aussi comment ça peut se passer une fois qu'on en obtient un. Le côté entreprise était franchement sympa, entre les tâches confiées et les relations entre collègues, il y a de quoi passer un bon moment. D'autant plus que certaines relations sont franchement chouettes où évoluent dans un sens intéressant. Je me serais, par contre, passée de l'acharnement qu'il y a autour de Ho-Won, elle en bave au point que ça devienne limite indécent, sans de bonnes raisons selon moi. Comme écrit plus haut la romance est minimaliste, assez mignonne quand même, mais clairement ,j'aurais aimé qu'on s'y attarde et qu'il y ait plus de concret dessus. Sur la fin, on sent un relâchement, certaines situations n'ont pas été bien terminées, il y a un goût de trop peu parfois.


****************************

CLEAN WITH PASSION FOR NOW

Titre original : Ildan Tteugeopge Cheongsohara
Principaux acteurs : Kim Yoo-Jung / Youn Kyun-Sang / Song Jae-Rim
Année de production : 2018 - 2019
16 épisodes - 65 min

Synopsis : Une histoire d'amour inattendue naît entre le PDG germaphobe d'une entreprise de nettoyage et une femme loin d'être maniaque, dans ce drama coréen basé sur un webcomic.

Après le mec timide, voici le mec allergique à la poussière et à la saleté. Je devais être dans un mood particulier au moment où j'ai enchaîné ces dramas. Là aussi, le concept est sympa, surtout qu'il donne lieu à des situations franchement drôles ou franchement touchantes et comme dans My shy boss, un des intérêts du drama est de suivre l'évolution du lead masculin. Mon souci, c'est que le casting ne m'a pas emballé, et même si l'acteur central n'est pas mauvais, qu'il joue bien, j'ai eu beaucoup de mal avec lui. C'est d'autant plus frustrant au vu de la romance en présence et de tous les passages tellement adorables qu'on a. Avec le personnage féminin aucun souci, en passant, je l'avais adoré dans Moonlight drawn by clouds qui fait parti de mes dramas chouchou. Mais globalement la situation autour de laquelle s'articule le drama reste intéressante, le rôle en lui-même de Sun-Gyeol l'est tout autant et ce qui a trait à son entreprise aussi. Les personnages secondaires sont très chouettes en plus. Sur la fin, il me semble avoir noté, comme souvent, une baisse d'attrait, sans que je ne remette la main sur ce qui m'a dérangé. J'ai pris du retard dans mes billets et j'ai tellement de dramas à vous parler que me rappeler des détails est hyper compliqué. En gros, je ne sais plus si un truc dans la romance, ou dans la façon dont Sun-Gyeol évolue, m'a gêné, ou un peu des deux, mais globalement ce drama se laisse voir, malgré tout.


****************************

RECORD OF YOUTH

Titre original : Chungchungirok
Principaux acteurs : Park Bo-Gum / Park So-Dam / Byeon Woo-Seok
Année de production : 2020
16 épisodes - 70 min environ
Synopsis : Trois jeunes fashionistas tentent de se démarquer dans l'industrie de la mode. Les rêves sont un luxe que tout le monde ne peut pas se permettre, mais un esprit juvénile et une passion flamboyante peuvent tous les réaliser.

J'ai passé un très chouette moment avec ce drama même en prenant en compte la fin. Ce n'est pas le genre de fin que j'apprécie globalement, mais en l'état, elle fonctionne très bien et elle m'a plu. En plus, elle fait se démarquer le drama par rapport à ceux que je regarde habituellement (où que je préfère regarder). Et pour me la faire passer, c'est un exploit certes, mais c'est surtout qu'il y a de très chouettes choses à suivre à côté. En dehors du charme de Park Bo-Gum qui a bien sur opéré, il va s'en dire.

J'ai beaucoup aimé le milieu dans lequel on évoluait qui est celui de la mode. On y suit deux mannequins ou aspirants mannequins, qui sont joués par les deux garçons centraux, et la demoiselle souhaite réussir en tant que maquilleuse. Ces trois personnes vont se rencontrer, construire une relation et surtout tenter d'atteindre leurs objectifs professionnels tout en étant confrontés à pas mal de difficultés. Si la romance a sa place dans tout ça, c'est davantage le côté pro qui ressort, entre les obstacles qui se dressent sur le chemin des personnages, les échecs, les réussites, les élans d'entraides et j'en passe, leur but à atteindre avec ces avantages et ses inconvénients sont sur le devant de la scène. La romance vient seulement enrober le tout et elle est franchement appréciable. Elle n'est pas totalement banale en plus. Le trio d'acteur principal compose un groupe hyper agréable à suivre, la façon dont ils évoluent ensemble, les échanges qu'ils sont les rendent très attachants. Ce sont des rôles bien écrits et il y a, à leurs côtés, des seconds rôles attractifs.


****************************

THE MOON THAT EMBRACES THE SUN

Titre original : Haereul Pum-eun Dal
Principaux acteurs : Kim Soo-Hyun / Han Ga-In / Jung Il-Wwoo
Année de production : 2012
20 épisodes - 65 min environ

Synopsis :  Lee Hwon est l'héritier du trône. Son frère aîné, le prince Yang Myeong Gun, est le fils d'une concubine et est donc illégitime. Bien que leur amitié soit solide et que Yang Myeong Gun ne convoite pas le trône, ce dernier est obligé de vivre à l'extérieur du palais.
Tous deux sont sous le charme d'une jeune fille noble, Heo Yeon Wu. Après s'être fait remarquer pour son intelligence, Yeon Wu deviendra la princesse héritière, fiancée à Lee Hwon. Malheureusement, la reine douairière et ses ministres souhaitent donner cette position à une autre jeune fille, une autre lune, Yun Bo Gyeong. Sous le coup des manigances politiques et des forces occultes, Heo Yeon Wu succombe et sa famille est exclue.

Ces derniers mois, j'ai voulu me concentrer sur des dramas moins récents, j'aimerais en caser de temps en temps, c'est pour ça que je me suis dirigée vers celui-ci et aussi pour continuer à regarder ceux dans lesquels joue Kim Soo-Hyun (It's ok to not be okay, entre autres). D'ailleurs, à part deux dramas (qui font partie de ces tous premiers et que je ne suis pas sure de regarder), je suis normalement à jour. Parfois certains dramas ne vieillissent pas très bien et celui-ci s'en sors honorablement, ce qui est tout à son avantage.

Je suis contente de l'avoir vu, mais honnêtement, il ne me laissera pas un souvenir impérissable, sauf pour sa romance. Alors oui on a droit à un triangle amoureux, mais le final ne laisse pas grande place au doute (c'est généralement le cas), mais surtout, la façon dont les deux personnages masculins sont épris de l'héroïne était magnifique. La façon dont ils la regardent, était sincèrement très belle. J'ai aussi apprécié le fait de suivre la jeunesse des personnages pendant plusieurs épisodes, ça donnait un autre dimension au drama, d'ailleurs, j'ai préféré le casting des jeunes acteurs à celui des plus grands, Kim Soo-Hyun mis à part. J'ai eu quelque mal avec l'actrice jouant l'héroïne, j'ai eu une sorte de blocage (comme avec l'acteur central de Clean with passion for now), ce qui a eu tendance à me faire, je pense, moins apprécier le drama qui si ça l'avait fait. Quoi qu'il en soit, je n'ai pas été convaincu par l'aspect fantastique et je n'ai pas aimé toute la partie pendant laquelle l'héroïne avait perdu la mémoire, mais d'une manière générale, j'avoue n'être pas particulièrement fan de ce type de procédé. Vu que ça dure un moment, j'ai rongé mon frein un moment parce que en-dehors de cet aspect, le drama se regarde et les personnages ne sont pas déplaisants. Toute une partie n'a juste pas eu ma préférence ^^.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...