Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 04/09/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne =>  / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Octobre-Novembre / ♠ J'ai lu => OctobreNovembre / ♠ Milady => OctobreNovembre / ♠ Milady romance => OctobreNovembre / ♠ Pocket Jeunesse => Octobre - Novembre / ♠ Autres sorties => Sorties Octobre

Mes derniers avis

       

mercredi 12 septembre 2012

Arsène

Auteur : Juliette Arnaud
Genre : Jeunesse, contemporaine
Edition : Casterman
Parution : le 12 sptembre 2012
Pages : 188
Prix : 13.50 euros

*Commander sur amazon :Arsène*

Résumé:
Lorsque depuis sa fenêtre, Georges découvre sa nouvelle voisine, il est instantanément fasciné. Il faut dire qu’elle est fantastique, cette fille aux long cheveux dorés, surtout lorsqu’elle essaye désespérément d’accrocher un rideau, tombe de son tabouret et jure comme un charretier tout en écoutant du rock à plein volume ! Bon, maintenant, reste à attirer l’attention de la jeune femme pour avoir une chance de faire sa connaissance. Quand on est tout petit, même pour un élève de 6e et myope comme une taupe, ce n’est pas si simple de se faire remarquer… mais Georges a de la suite dans les idées: il parvient à la convaincre de lui confier la garde de son énorme chien, et met ainsi un pied dans sa vie. Se noue alors une insolite relation entre ces deux êtres que tout sépare...


Mon avis:
Quand j'ai découvert le résumé du livre, j'ai été emballée par le pitch et allez savoir pourquoi je n'avais pas fait attention à l'âge du personnage. Qu'elle n'a pas été surprise lisant les premières pages de tomber dans un roman jeunesse. Pourtant, c'était bien précisé dans le résumé mais j'avais complètement occulté ce détail. Mais un mal pour un bien, cette lecture m'a fait passer un agréable moment.


Georges vient de recevoir une paire de jumelles pour son anniversaire. En les essayant, il va assister à une scène pour le moins loufoque qui va le marquer. Il se retrouve bonnement fasciné par cette voisine. Il va tout faire pour entrer dans sa vie, pour le meilleur et pour le pire.


J'ai eu peur parce que en commençant le livre, je me suis rendu compte que c'était très jeunesse. Et même si ça ne me dérange pas d'en lire, soit ça passe, soit ça casse. S'il n'a pas été une lecture extraordinaire, la simplicité des évènements et la tendresse qui s'en dégage au travers du personnage de Georges m'ont plu.

On va suivre les turpitudes du jeune garçon dans son rapprochement auprès d'Arsène et les conséquences bonnes ou mauvaises que ça va avoir. Dans son quotidien, entre l'école et tout ce qu'il va faire pour elle. C'est une histoire qui met en avant le dépassement de soi et qui se suit agréablement.

J'ai bien aimé, elle ne me restera pas longtemps en mémoire parce que l'intrigue est simple, mais sur le moment je me sentais bien auprès des personnages et de ce qu'ils vivaient. Sur la fin l'histoire bénéficie même d'une poussée de rythme, une accélération qui vous donne envie de le terminer pour savoir le fin mot de tout. Même si on peut se douter de la finalité car plus on avance, plus on voit la fin se dessiner d'elle même. Fin plus ou moins attendue qui ne m'a pas empêcher de ressentir une pointe de tristesse pour Georges.


Difficile pour moi de m'attacher au personnage de Georges du fait de sa jeunesse et pour son histoire qui bien que sympathique ne trouve pas d'échos en moi, mais j'ai éprouvé malgré tout de l'affection pour lui. Il est mignon, tellement fasciné que ça l'amène à faire des choses qu'il n'aurait jamais faites auparavant. Et même si on sait depuis le début que cet amour juvénile ne mènera à rien, cette aventure l'aide dans sa vie personnelle. Il va au-delà de ses limites, poussé par ses sentiments.

La voisine, celle qu'il appelle Arsène, on ne sait jamais trop ce qu'elle pense, elle sera demeurée pour nous comme pour Georges un mystère. C'est un peu dommage, on reste sur des suppositions. Même si on en apprend plus sur elle, sur des actes et non des pensées, grâce un des trois autres points de vue qui alternent avec celui de Georges. Au départ je ne voyais pas ce que pouvaient apporter ces coupures avec l'histoire du garçon, mais finalement on aborde certaines situations avec un angle différent et ce n'est pas plus mal.


L'écriture de Juliette Arnaud reste simple, à l'image de son histoire mais mon souci a été que le ton employé pour coller à son personnage principal correspondait plus à un garçon de moins de 10 ans, plutôt dans les 8 ans. Parce que Georges est présenté comme intelligent et sa façon de s'exprimer ne collait pas avec ce trait de sa personnalité.


Un court roman agréable, sans prétention qui fera passer à son lecteur un joli moment de lecture. Je me suis prise dans les retors de cette histoire simple mais qui possède une richesse tout à lui amenée par son personnage principal touchant. Si vous aimez ce genre de récit, n'hésitez pas à tenter l'aventure.


Une jolie histoire qui se lit avec un plaisir enfantin.

4 commentaires:

  1. Mon avis tarde mais je pense exactement la même chose que toi sur ce bouquin. Reste à le mettre par écrit...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon ce livre était bien sympa quand même. Ah ça, des fois on a vraiment beaucoup de mal.

      Supprimer
  2. Je suis en train de lire ce livre pour participer à un concours dans mon lycée. J'ai également été bien surprise de l'âge de Georges, mais je me dit que si les documentalistes l'ont mis dans le concours il doit bien y avoir une raison ! Pour le moment c'est une lecture agréable qui me semble bien joyeuse. Il faut juste s'habituer au ton enfantin de Georges et ça ressemble à une jolie petite histoire, qui semble pour le moment bien s'enchaîner.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me souviens encore comment c'était bien mignon comme histoire.

      Supprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.