Derniers articles/Billets sorties

SORTIES 2019 : ♠ Billet général => Octobre - Novembre / J'ai lu => Octobre  - Novembre / Milady => Octobre  - Novembre

Mes derniers avis

mardi 29 octobre 2019

La Belle et le Maudit, tome 2 : Dans les ténèbres de Page Morgan

Auteur : Page Morgan
Titre VO : The Dispossessed, book 2 : The Lovely and the Lost
Traduction : Françoise Nagel
Genre : Fantastique - Historique - YA
Edition : Bayard jeunesse
Parution : le 16 septembre 2016
Pages : 531
Prix : 17.90 euros

*Commander sur amazon : ./


Alors qu'Ingrid s'entraîne à maîtriser son pouvoir chez M. Constantine, le protecteur des Etincelants, celui-ci sollicite son aide. Ils doivent retrouver Léon, un autre Etincelant, qui vient de massacrer sa propre famille et aurait trouvé refuge dans les égouts de Paris. Mais Vander s'oppose à faire courir un tel danger à la jeune fille : les égouts regorgent de failles par lesquelles les démons pourraient s'infiltrer. Car le sang de la jeune fille est spécial et beaucoup sont prêts à tout pour s'en emparer... De son côté, Luc, qui tente en vain de lutter contre ses sentiments pour Ingrid, apprend qu'un autre Dépossédé est assigné à la résidence des Waverly...

Je ne sais pas pourquoi j'espère toujours qu'un tome 2 va fonctionner avec moi. Bon il est vrai aussi que je n'ai pas spécialement envie de me plomber une lecture d'entrée de jeu ^^. Tout ça pour dire que la malédiction du tome 2 a encore frappé. Si je gardais un très bon souvenir du premier tome, cette suite a été une grosse déception et si on ne m'avait pas offert le tome 3, je ne sais pas si je l'aurais lu. Du fait du cadeau, je vais quand même tenter le coup.


Que vous dire de cette suite ? Elle aura été longue. C'est typiquement le genre de tome 2 dans lequel il ne se passe pas grand-chose, je ne sais même pas si pour celui-ci on peut parler de tome de transition, tellement l'histoire avance aussi peu. Pourtant ça partait bien. Le prologue ouvrait d'une belle façon cet opus, la situation qu'il dévoilait faisait aussi froid dans le dos qu'elle donnait envie de voir ce qui pouvait être développé autour et... ça ouvre sur du... néant. Cette mise en bouche ne conduit pas à quelque chose de croustillant (comme je l'attendais), c'est bien simple, le personnage qu'elle introduit est aussi peu exploité qu'il apparaît sporadiquement tout au long du récit. Autant dire que son rôle en demeure anecdotique. On tenait avec lui quelque chose d'intéressant et pourtant l'autrice n'aura pas poussé très loin cette idée.

D'ailleurs, niveau exploitation, Page Morgan ne prend jamais vraiment le temps de s'attarder sur ce qui faisait le sel de son premier tome. L'univers surnaturel prometteur qui se dessinait s'épaissit certes un peu plus, mais ça ne va pas très loin dans celui-ci et toutes les particularités, qui faisaient que cette série se démarquait un peu des autres du même genre, s'essoufflent. Il en est de même pour les personnages qui, au vu du nombre de pages que comporte Dans les ténèbres, auraient pu gagner en épaisseur. Spoilert alert : on en est loin.


Ingrid, l'héroïne, m'a paru bien différente. On a différents points de vue dans le récit, mais c'est elle qui reste au centre, bien qu'honnêtement elle soit bien moins intéressante à suivre dans ce deuxième tome. Ce n'était pas forcément elle que j'appréciais le plus, mais elle se défendait, enfin ça c'était avant. Elle a des capacités attirantes, mais semble trop dépassée. Alors qu'elle possédait ce courage qui va bien et un esprit pratique, je n'ai pas vraiment retrouvé ces traits dans cette aventure et son évolution est quasi inexistante. La façon dont elle appréhende ses capacités est loin d'avoir été une des préoccupations de l'autrice, sauf si accepte que ça compte quand ça va trop vite sur un point. Ce qui est le cas, mais avec moi cette rapidité de mise n'a pas marché. Par contre du côté de ses amours...

Le triangle amoureux du premier tome était déjà titilleux, ici les choses deviennent encore plus dérangeantes. Je n'ai pas aimé qu'Ingrid change d'avis comme de chemise, sans aucune raison valable qui plus est, et papillonner de l'un à l'autre de ses soupirants était réellement agaçant. Si encore ces derniers avaient été davantage creusés, avaient eu des rôles plus marqués, je ne dis pas, mais ce n'est pas le cas. Niveau attraction on repassera. C'est moins vrai pour Luc, qu'on voit plus que son adversaire, mais ce dernier demeure pour le moins crispant.

Que dire de la sœur d'Ingrid, qui est attirante, mais beaucoup trop effacée. Elle aussi a été peu exploitée. J'ai eu du mal à comprendre que, au vu de la matière première dont elle disposait, l'autrice n'ait pas mieux travaillé ses personnages. Autant Ingrid que Gabby, sa sœur, vu leurs points forts, on zappe par exemple leur formation au profit d'autre chose et le peu qu'on voit est maladroit car traité de façon accélérée. Pour moi ça n'a pas grande valeur dans ces cas-là. Je peux par contre comprendre que ça soit difficile au vu de certains obstacles, mais on perd tellement de vu l'essentiel dans ce tome, à tout point de vue.


D'une manière générale les personnages, bien qu'ayant des identités marquées, ne sont pas bien mis en valeur dans cette suite. Entre les clichés (oui je parle entre autres de ce fichu triangle amoureux qui plombe l'histoire quand même) et les divers manques, on obtient une suite qui n'a pas de saveur. Elle n'a pas beaucoup de rythme, elle n'apporte presque rien de neuf et l'histoire fait pratiquement du sur-place. Sans compter l'absence de véritable surprise ou accessoirement d'une fin qui donnerait envie de pousser plus loin. Je suis fatiguée de ce type de suite qui se contente du minimum et qui aurait pu offrir bien plus.


Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

Dans la même série :
1.5. Marco's story
2. Dans les ténèbres
3. La moisson
-Série terminée-

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...