Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 04/09/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne => Septembre / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Juillet-Août-Septembre / ♠ J'ai lu => Septembre / ♠ Milady => Septembre / ♠ Milady romance => Septembre / ♠ Pocket Jeunesse => Septembre / ♠ Autres sorties => Sorties Septembre [41]

Mes derniers avis

dimanche 14 juillet 2013

La Dernière Terre, tome 1 : L'Enfant Merehdian

Auteur : Magali Villeneuve
Illustration : Alexandre Dainche
Genre : Fantasy
Edition : L'homme sans nom
Parution : le 1er novembre 2012
Pages : 458
Prix : 21.90 euros


Résumé:
Un monumental ruban de pierre se dresse en sentinelle au bord des brumes éternelles. Les hommes leur ont donné un nom : la Dernière Terre. 

Dans la cité-capitale des Cinq Territoires, Cahir, jeune homme frêle, maladif, aux mœurs et aux allures bien éloignées des codes stricts qui font loi autour de lui, subsiste envers et contre la réprobation générale. Il est issu des Giddires, un peuple rejeté, au ban de la paix politique qui unit les autres contrées. Malgré cela, entre intelligence et ingénuité, il parvient à se rapprocher de certains locaux, dont Ghent, fils du Haut-Capitaine à la tête des forces militaires des Basses-Terres. Au fil de ces jours paisibles, s’il advenait un événement capable de bouleverser tous les dogmes établis, quel poids l’existence de Cahir aurait-elle dans la balance des certitudes ?


Mon avis:
La Dernière Terre, un livre qu'il me tardait de découvrir. L'avis de plusieurs blogueuses m'avait donné envie d'aller à la rencontre de cette série, des personnages ainsi que du monde dans lequel ils vivent. Malheureusement mon avis ne sera pas aussi enthousiaste que ceux que j'ai pu lire.


De mémoire, rare sont les séries de fantasy à être dépourvue d'action et à miser sur un premier tome entièrement introductif. Si pour l'action j'avais été prévenue, non pas que ça soit gênant même si je n'aurai pas été contre un peu plus de mouvements, je ne m'attendais pas du tout au côté introductif. Et c'est bien là ou le bat blesse.

J'ai l'impression d'être passée à côté de ce livre. J'ai été accaparé par ce qui me posait problème et je n'ai pas vu, comme beaucoup, la richesse de l'univers ni même celle des personnages. J'ai réellement eu l'impression de n'avoir pas eu assez d'éléments, pour me forger une opinion arrêtée sur l'ensemble de l'ouvrage. À part des points négatifs relevés, ce que l'auteur dévoile dans ce premier tome et loin d'être suffisant pour moi.


Mes premiers pas se sont fait avec difficultés. Les 2 premiers chapitres font intervenir une telle profusion de personnages que je ne m'y retrouvais pas du tout. Je n'étais pas en train de paniquer mais j'étais loin d'être rassurée. Finalement ça se tasse au chapitre trois et si j'ai régulièrement eu du mal à resituer quelques protagonistes, la faute à l'utilisation alternée entre les noms et prénoms et au fait de ne pas voir certains visages pendant plusieurs chapitres, j'ai réussi à m'y retrouver en gros. Mea Culpa je n'ai pas utilisé le lexique bien présent à la fin. En y allant la première fois j'ai cherché un personnage en particulier et je n'avais pas vu qu'ils étaient identifiés avec leurs noms de famille, du coup j'ai cru qu'ils étaient absents -_-. Mais pour les ouvrages de fantasy c'est un point auquel je fais souvent abstraction étant donné qu'il y a toujours une pelletée de personnages.

C'est pour tout le reste que les choses se compliquent. Notamment pour l'histoire qui n'est pas assez installée pour moi. Aucun fil conducteur ne se dessine, et ça je dois dire que ça m'a énormément manqué. Un événement important survient passé 150 pages, qui aura réussi à capter mon attention, et va tout remettre en question. Je pensais qu'alors on aurait un début de nœud d'intrigue plus concret et puis non, le mystère reste entier. Des éléments sont disséminés çà et là, mais tout ça reste flou. Même à la fin de ma lecture, dans les dernières pages, moment de décisions importantes, moment qui chamboule tout je ne parviens pas à savoir réellement où l'on va. J'ai néanmoins des petites idées, des failles en lien avec le système politique des cinq territoires et sur ce qui est arrivé lors de ces fameuses 150 pages environ, qui laisse entrevoir du fantastique, et j'avoue que ça, ça me rend super curieuse, même si je me trompe complètement.


Magali Villeneuve aura mis l'accent sur ses personnages, sur leur caractère et sur les relations qui les unissent. Pourtant je n'ai pas l'impression de les connaître suffisamment. Ça pourra peut-être paraître étrange à ceux qui l'auront lu, mais je pense avoir mis, en partie, le doigt sur ce qui me manquait. Je pense que c'est le fait de les avoir peu vus en action, même dans leurs rôles d'arpenteurs, pour les hommes, on a peu l'occasion de les suivre dans cette activité. Avec les femmes qui pourtant campent des rôles d'épouses de ou fille de, qui ne font donc rien d'original, les choses se sont mieux passées.

J'ai par exemple bien aimé Gayle, au caractère très fermé, alors qu'on la voit rarement. Parmi les hommes, Ghent et Cahir ressortent le plus, surtout ce dernier pour son caractère en marge, pour sa différence qu'il est toujours appréciable de voir, il reste lui-même en toute occasion. Il faut dire qu'il vient d'un pays ou la vie est bien différente, les autres protagonistes ont été élevé de façon totalement autre. Finalement j'ai eu l'impression qu'ils se dévoilaient tous peu, il m'a manqué des choses pour réussir à véritablement à les apprécier. 


Le style de Magali Villeneuve est très complexe et très travaillé. Il faut être concentré et attentif tout au long de sa lecture. J'ai parfois eu du mal à saisir des situations à cause de certaines tournures de phrases et même de temps en temps à réussir à définir qui parlait lors de dialogues. Je ne pense pas avoir tout saisi de cet univers, d'être restée quelques fois sur la touche et donc de ne pas avoir profité au maximum de ce que l'on me racontait.

Les longues descriptions, qui d'habitude ne me posent pas de problème, sont bien moins passées avec cet ouvrage. Sans action pour les atténuer et avec une histoire pour le moment pas assez engagée sur un terrain plus précis, j'ai trouvé le temps long et ça ne m'a pas aidé à m'immerger dans l'univers.


C'est très rare que ça m'arrive mais je suis totalement perdue avec ce premier tome. J'ai la sensation en ayant refermé le livre d'être dans un brouillard, autant pour le scénario, pour l'univers que pour les personnages. Je n'arrive à me positionner sur aucun élément en particulier, ce qui n'est pas vraiment le top. J'ai envie de laisser une chance au tome 2, déjà parce que ce flou ne me convient pas, j'ai besoin d'en apprendre plus, d'en découvrir plus sur cette série. Je suis remplie questions, les quelques pistes dévoilées m'en ont fait me poser des tas, donc il y a cette part de mystère qui me motive à vouloir en savoir plus. Je ne sais pas quand et si j'en aurai l'occasion, mais je laisse ma porte entrebâillée.

Nelgoth - Feor, Cahir - Ghent et Melgar

C'est aussi en parcourant les œuvres illustrées se rattachant à l'univers de la Dernière Terre (certaines ornent ce billet) que je me sens frustrée. Les personnages que l'on peut apercevoir me donnent envie de les connaître davantage et les décors que l'on peut admirer, sur les couvertures par exemple, me laissent bouche bée.


Retrouvez d'autres avis sur le fiche bbm du livre:
Logo Livraddict

source image : *

6 commentaires:

  1. Rho ben c'est vraiment dommage. J'espère que, si tu lis le tome 2, tu le trouveras plus intéressant ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu savais comme ça me travail, j'aurai tellement aimé accrocher comme tout ceux qui ont aimé :( Si j'ai l'occasion, je lirai la suite oui.

      Supprimer
  2. Je le commence aujourd'hui, j'espère accroché davantage que toi... Mais qui sait, peut-être que le deuxième tome répondra davantage à tes attentes ?

    RépondreSupprimer
  3. Ah celui-là est déjà dans ma WL, je le vois partout sur la toile ces derniers temps, plutôt avec des avis positifs

    RépondreSupprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.