Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 04/09/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne => Septembre / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Juillet-Août-Septembre / ♠ J'ai lu => Septembre / ♠ Milady => Septembre / ♠ Milady romance => Septembre / ♠ Pocket Jeunesse => Septembre / ♠ Autres sorties => Sorties Septembre [41]

Mes derniers avis

jeudi 25 juillet 2013

Une aventure d'Alexia Tarabotti, Le protectorat de l'ombrelle, tome 2 : Sans forme

Auteur : Gail Carriger
Titre VO : Parasol Protectorat, book 2 : Changeless
Traduction : Sylvie Denis
Genre : Steampunk
Edition : Orbit
Parution : le 2 novembre 2011
Pages : 319
Prix : 16.75 euros

*Commander sur amazon en GF : Sans forme*  
*En version poche : Sans forme*  

Résumé:
Miss Alexia Tarabotti est devenue Lady Alexia Woolsey. Un jour qu'elle se réveille de sa sieste, s'attendant à trouver son époux gentiment endormi à ses côtés comme tout loup-garou qui se respecte, elle le découvre hurlant à s'en faire exploser les poumons. Puis il disparaît sans explication... laissant Alexia seule, aux prises avec un régiment de soldats non-humains, une pléthore de fantômes exorcisés, et une reine Victoria qui n'est point amusée du tout. Mais Alexia est toujours armée de sa fidèle ombrelle et des dernières tendances de la mode, sans oublier un arsenal de civilités cinglantes. Et même quand ses investigations pour retrouver son incontrôlable mari la conduisent en Écosse, le repère des gilets les plus laids du monde, elle est prête !


Mon avis:
Deux ans, deux longues années depuis que j'ai terminé de lire le tome 1. Pourtant je me souviens très bien de la fin, elle m'avait même donné très envie de lire la suite, vu l'état dans lequel on laissait nos personnages principaux. Rien d'horrible mais une terrible envie de voir les changements que ça allait emmener. De fil en aiguille et malgré sa présence dans ma pal, il aura attendu pas mal de temps avant de passer enfin entre mes mains.


Quel bonheur de retrouver le duo de choc que constituent Alexia Tarabotti et Lord Maccon. Vu leur rapprochement, c'est l'occasion d'échanges qui sont tout autres par rapport au tome 1 et c'est absolument délectable. La façon dont ils s'appellent est juste craquante, ça m'a fait bizarre au début, mais c'est tellement eux. Ce duo, c'est à mes yeux la grande force de ce roman, ils sont d'un charme et d'un charisme fous. J'ai adoré l'ouverture du livre avec la rencontre entre Alexia et Channing qui offre un début hilarant et qui met divinement bien en jambe pour la suite.

Les personnages secondaires qu'on suivait dans le tome 1 s'effacent dans cette suite pour laisser la place à d'autres. Je garde un sentiment mitigé pour la plupart et je regrette les pseudos-absences de Lord Akeldama, ainsi que celle de Lyall, pour ne citer qu'eux. Madame Lefoux s'est démarquée le plus des autres selon moi, grâce à un mode de vie très en marge de l'époque, pour une femme. Certaines révélations m'ont même étonné sur la fin la concernant, je n'ai rien vu venir. Lady Kingair arrive aussi à se tailler une place de choix grâce là encore à sa différence et à sa force de caractère. On sent vraiment que ces deux personnages sont hors du commun et ça fait du bien.

Pour les autres, parmi ceux qu'on voit le plus ça l'a moins fait. Tunstell brille difficilement malgré certaines qualités qu'il possède. Mais son coup de foudre devenait sur la fin pesant si bien qu'il a fini par ne plus m'intéresser. Ivy est tout bonnement insupportable, fatigante surtout, ce n'est pas possible d'être aussi bête. Les passages où elle apparaissait me donnaient la migraine, c'est pour dire. Félicité a été quelque peu énervante également, mais elle n'est que peu présente en fin de compte.


L'intrigue est à l'image de celle du premier tome. Elle reste bien présente tout du long, les personnages l'ont tout le temps à l'esprit, mais elle n'avance pas beaucoup pendant un moment pour mieux revenir sur le devant arrivé au dernier tiers du livre. Et pendant 130 pages environs j'ai eu bien du mal à m'intéresser à ce que je lisais. Parfois tout se passait bien et parfois je décrochais, je n'étais pas toujours à l'aise avec le style de l'auteur et certaines scènes avec certains personnages sont mal passées. Même si globalement l'ennui n'a pas été présent, l'envie de replonger dans ma lecture une fois le livre posé n'était pas vraiment présente.

Mais les cent dernières pages ont réussi à m'accaparer de nouveau. En plus de mettre un coup de collier au problème central du livre, elles auront réussi à me laisser sur les fesses à la toute fin. On m'avait prévenu et j'attendais d'y être confrontée. Je ne voyais rien venir à 3 pages de la fin et hop d'un coup d'un seul j'ai été choquée. Et là maintenant, après avoir digéré ce retournement de malade mental, j'hésite entre l'envie d'étriper quelqu'un ou alors d'aller pleurer, c'est vraiment injuste.

Mise à part la fin, j'ai bien aimé le problème mis en place ainsi que sa résolution que j'ai trouvée bien menée. Si on arrive à deviner le coupable peu avant qu'il soit nommé d'autres choses sont arrivées à me surprendre. C'est la même chose pour l'histoire en général, j'ai eu des surprises et j'ai eu des pressentiments qui se sont révélés justes.


Ce deuxième tome m'a permis de retrouver un tandem que j'apprécie énormément. Ils ont des personnalités très fortes et restent en tête avec une étonnante facilité. Si pour les personnages secondaires la sauce aura moins pris, certains sont plutôt pas mal à rencontrer bien que je déplore certaines absences. Après un bon début, le milieu aura été souvent bancal pour finalement redresser la barre en proposant un dénouement bien mené bien que certains événements se laissent deviner, pour terminer sur une note déstabilisante. Une chose est sûre, vivement que je retrouve tout ce petit monde pour en savoir plus. Décidément l'auteur sait amorcer ses suites, quitte à nous donner des sueurs froides pour avoir envie de très vite lire la prochaine aventure d'Alexia.



Une lecture agréable
Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre:
Logo Livraddict

La série Alexia Tarabotti:
2. Sans forme
4. Sans coeur
5. Sans âge
-Série terminée-

Livre lu dans le cadre du challenge 1 an/1 genre

6 commentaires:

  1. J'ai préféré celui-ci au tome 1 pour ma part ! Mais j'avoue que les 130 premières pages ont été dures.. Après, je me suis régalée, j'ai trouvé que ça prenait une toute autre tournure.
    Et j'aime la fin qui me donne envie de lire la suite pour voir ce qu'il en sera...

    Par contre je regrette aussi l'absence de Lyall et Lord Akeldama relayés au second plan !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ces deux personnages m'avait pas mal marqué aussi, c'est dommage mais j'espère qu'ils reviendrons en force après :)
      C'est sûrement aussi parce que vers la fin tout s'accélère et avant ce qui arrive plaît ou pas ^^.

      Supprimer
  2. Ah voilà une série littéraire que j,espère pourvoir découvrir sous peu... bon ok, va falloir que je me procure les tomes mais bon ! J'en entends tellement parler en bien qu'il serait criminel sous peine de mort de passer à côté de celle-ci ! Merci Galleane de nous faire rêver à travers ta chronique ! bisous xox

    RépondreSupprimer
  3. Le troisième tome du protectorat de l'ombrelle a deçu des personnes. Pour ma part, il a su me séduire. La fin du tome ne t'a pas fait hurler. J'ai eu envie de courir lire le tome 3 pour ma part. Gail Carriger est vraiment un de mes auteurs chouchous. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vraiment apprécié arrivé à la moitié avant ça me passionnait peu mais ce n'était pas une torture à lire ^^.
      Ah si quand même elle m'a fait un coup, mais je ne suis pas si pressée que ça de lire la suite c'est tout :)

      Supprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.