Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 04/09/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne => Septembre / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Juillet-Août-Septembre / ♠ J'ai lu => Septembre / ♠ Milady => Septembre / ♠ Milady romance => Septembre / ♠ Pocket Jeunesse => Septembre / ♠ Autres sorties => Sorties Septembre [41]

Mes derniers avis

mardi 8 juillet 2014

Kel, tome 2 : Le loup blanc

Auteur : Andréa Schwartz
Illustration : Miesis
Genre : Fantasy
Edition : Rebelle
Parution : le 17 février 2014
Pages : 645
Prix : 20.90 euros

*Commander sur amazon : Kel, tome 2 : Le loup blanc*

Résumé:
Dix ans de guerre contre les Deux-Empires ont repoussé les tribus occidentales loin dans la forêt éternelle.
Fils d’un général et d’une Cheveux-Noirs rebelle, Herdred emprunte à contrecœur le même chemin que son père : guerrier, officier, bras armé de l’Empire kel’yon. Lorsque des murmures de révolte contre les Deux-Empires s’élèvent dans la forêt, son instinct lui souffle de se tenir à l’écart.
Mais l’ombre du dieu de l’ouest plane sur les bois, et la main du grand loup blanc propulse le jeune sang-mêlé au cœur de la forêt, là où trahison et ambition règnent en maître.

Mon avis:
Le premier tome m'avait enchanté. Cette réécriture de la légende de Hua Mulan m'avait ravi, moi qui adore ce personnage, bon j'avoue c'est le métrage de Disney que j'adore, mais c'est pareil à peu de chose près. Vu la fin, je ne m'étais pas du tout imaginé à l'époque que le second tome porterait sur un autre personnage, aucun doute que j'aurais été triste de quitter l'admirable Shelun. D'ailleurs je crois que j'aurais eu un petit mot pour cette fin qui n'est pas le genre de fin qu'on a l'habitude de lire en terminant un tome dont le rôle principal va changer. Même si on a des nouvelles de Shelun, ça n'est pas la même chose que si on la retrouvait. Mais parlons de ce second opus, un second opus qui m'a pris du temps et qui au final m'a laissé un petit goût de pas assez.


Le personnage que nous allons suivre dans ce tome se nomme Herdred et pour ne pas gâcher la surprise de son identité, pour ceux n'ayant pas lu le tome 1, je vais en rester là sur lui. Herdred est doué, et si sa vie a pris un tournant qu'il n'a pas choisi, la carrière militaire qu'il embrasse a révélé un jeune homme habile au combat, un jeune homme qui ne déparait pas au milieu d'une famille dont les membres masculins ont une sacrée réputation dans le domaine de la guerre. Entre autres. Herdred est un personnage fascinant et très charismatique, doté qui plus est d'un potentiel incroyable, mais ce fameux potentiel est loin d'être suffisamment exploité pour moi, ce qui est très très frustrant. Et c'est là, le principal défaut de ce second, à mon sens.

D'ailleurs, l'auteur a croqué beaucoup de protagonistes à la personnalité plus qu'attrayante, des hommes et des femmes avec des caractères intéressants qui ne dévoilent pas tellement de choses au final. Leurs faits et gestes sont timides, à l'image du héros, la matière était là pour les faire briller et je n'ai pas vu d'éclats, ou bien trop peu. Je suis quelque peu frustrée d'avoir eu affaire à des personnages si prometteurs et je ressors de ma lecture en ayant l'impression de ne pas les connaître, de ne pas les avoir assez vus. Tout ça peut paraître paradoxale étant donné le nombre de pages que comporte l'ouvrage, mais tel est mon sentiment.

Entre Herdred et quelques personnages qu'on retrouve très souvent, des liens se créaient, je pense à Asja, Jorgen ou encore Thorvald, et l'auteur reste timide dans leurs relations. Je pense que c'est à imputer aux différences de cultures, à la façon dont chacun a été élevé créant ainsi de nombreuses barrières, des barrières difficilement franchissables tellement tous sont fiers de qui ils sont. De même la famille d'Herdred est peu présente et c'est dommage, mais là encre les mêmes conclusions s'imposent. Je pense sincèrement que le récit aurait gagné en profondeur si les différents liens avaient été davantage creusés et affinés. Je ne sais pas si c'est un choix délibéré de la part de l'auteur, si effectivement tout est une affaire de culture et d'enseignement (et je pense bien que c'est le cas), mais je ne sais pas, j'aurai sûrement préféré qu'on sorte de ces limites pour que tous les liens mis en avant demeurent plus forts.


L'histoire est du même acabit. Si des scènes d'action sont présentes, je m'attendais à être plus captivé par ma lecture. Plus les jours passaient et moins l'envie d'ouvrir le livre se faisait présente. Ce n'est pas que je n'aimais pas ce que je lisais, mais l'histoire est quelque peu « routinière ». Je n'ai pas été des plus séduites par cette intrigue qui voit Herdred fait prisonnier pendant plus des ¾ du récit. Herdred est enfermé dans ce rôle trop longtemps, le peuple dont il est le prisonnier est en plus buté et ça limitait grandement les choses. Quand une ouverture se fait, Herdred a une réaction que j'ai beaucoup aimée, mais le récit ne s'envole pas bien plus après ça. L'histoire tourne toujours autour des mêmes choses, elle a manqué de diversité et a été en quelque sorte linéaire, ce qui m'aura perdu au bout d'un moment.

Le début me plaisait, le tournant pris avec le loup présageait de belles choses. Sauf qu'à un certain moment, l'intrigue par sur quelque chose de légèrement différent et le loup change de visage. Je pense que je regrette un peu que l'auteur n'ait pas poursuivi dans cette voie, je suis sûre que ça aurait pu donner quelque chose d'extra, les liens spéciaux qu'il aurait pu y avoir, auraient été intéressants. Ce nouveau chemin n'était néanmoins pas déplaisant, mais encore une fois ce nouveau rôle attribué à Herdred avait ses limites.


Je pensais vraiment plus aimer ce second tome, mais j'ai régulièrement ressenti une certaine distance avec les personnages et les faits racontés. En deçà de mes «(nombreux?) bémols mentionnés tout au long de mon billet, le style de l'auteur est toujours aussi agréable, elle manie les mots et son univers avec aisance et dépeint des personnages aux caractères exceptionnels. Les quelques scènes d'action sont réussies, les dernières pages nous font enfin changer d'air, ça fait du bien, et la fin est aussi abrupte que celle du premier tome, une fin dont je n'ai pas été totalement fan d'ailleurs.


Si j'ai retrouvé avec plaisir la plume d'Andrea Schwartz, son histoire m'a bien moins passionnée que celle du premier tome. L'intrigue et les personnages avaient beaucoup de potentiel, un potentiel qui ne s'est pas assez dévoilé pour moi. Les bases étaient bonnes, mais un manque de diversité dans l'intrigue, une histoire sensiblement pareille du début à la fin, et des relations entre les personnages un peu justes auront eu du mal à me convaincre. Ce qui n'empêche pas de bonnes choses d'être présentes, ni mon envie de découvrir le tome 3.

PS : Miesis signe là une magnifique couverture (mais ça devient une habitude).


Une lecture agréable
Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre:
Logo Livraddict

La série Kel:
2. Le loup blanc

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.