Derniers articles/Billets sorties

SORTIES 2019 : ♠ Billet général => Novembre / J'ai lu => Novembre - Décembre / Milady => Novembre

Mes derniers avis

       

dimanche 17 novembre 2019

Lames Vives, tome 1 : Obédience d'Ariel Holzl | #PLIB2020

Auteur : Ariel Holzl
Couverture : Melchior Ascaride
Genre : Fantasy
Edition : Mnémos / Naos
Parution : le 15 novembre 2019
Pages : 332 pages
Prix : 18 euros
#ISBN9782354087487

*Commander sur amazon : Lames Vives, tome 1 : Obédience*


Le vif-argent coule dans leurs veines.
Les esclaves sont devenus les maîtres.
La République d’Obédience est née.
Six destins se croisent et se brisent comme des chaînes dans ce roman aux personnages complexes et humains. Un récit d’aventure puissant, poignant et addictif sur la liberté et la lutte pour ses idéaux.

J'ai reçu ce roman en service presse de la part des éditions Mnémos, mais les choses étant ce qu'elles sont, je chronique aussi Lames Vives en tant que titre sélectionné du #PLIB2020. Il fait partie des 20 finalistes, donc autant joindre l'utile à l'agréable.

J'avais adoré la trilogie des Soeurs Carmines, Fingus Malister n'était pas mal non plus, donc autant dire que j'avais hâte de lire le dernier-né d'Ariel Holzl. Qu'elle n'a pas été ma déconvenue en constatant que cette fois, le charme n'avait pas opéré.


Dès les premières pages j'ai constaté qu'il y avait un souci, que j'avais un problème. D'entrée de jeu, j'ai eu le sentiment de débarquer en plein milieu de quelque chose et si j'ai, un temps, pensé que les choses allaient se tasser, j'aurais finalement eu un mal fou à trouver mon rythme avec ce roman. En fait je ne l'ai jamais vraiment trouvé. Je serais restée extérieure tout au long de ma lecture et je n'ai jamais trop compris ce que l'auteur avait composé, ni où il allait et encore moins où il voulait en venir.

L'univers m'a paru riche, une richesse exaltante et prometteuse, mais les promesses annoncées ne se sont jamais concrétisées pour moi. La faute à un monde qui manque de descriptions, l'ensemble était tout sauf visuel pour moi, mais surtout à l'absence d'explications, poussées tout du moins. Je ne vais pas dire qu'il n'y en a pas, mais aucune n'était suffisamment travaillée, elles étaient trop succinctes pour m'avoir marquée. Que ça soit au niveau du contexte de l'histoire où des différents peuples qui habitent le monde créé par Ariel Holzl, ainsi que de leurs spécificités, je n'ai jamais réellement réussi à m'y retrouver. Naviguer dans un flou constant à complètement gâché ma lecture.

Les personnages, bien que disposants de caractères affirmés, et ayant donc un fond intéressant, n'ont pas été assez développé pour moi et concrètement ils sont trop nombreux. Six points de vue (un est à part et n'a que trois chapitres à son actif il me semble), soit six personnes à nous présenter et à approfondir en 332 pages. Pour moi le résultat n'est pas à la hauteur. L'auteur n'a pas pris le temps de bien les travailler, ils me sont restés distants. Je n'ai eu aucun attachement pour eux et je n'ai pas eu d'intérêt à les suivre dans leurs aventures.


Je suis totalement passée à côté de ce titre. Au-delà des promesses affichées, le contenu n'a pas répondu à mes attentes. Entre un univers qui ne se dévoile que peu et des personnages qui m'ont laissé indifférente, ma lecture ne s'est pas bien déroulée. L'histoire laisse entrevoir des éléments intriguants, les idées de l'auteur le sont, honnêtement, néanmoins la façon dont il s'y est pris pour les exploiter, ne m'aura pas convenu.


Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

2 commentaires:

  1. Je suis aussi jurée pour le PLIB et je n'ai pas mis ce livre dans mes 20 finalistes parce qu'il ne me tentait pas spécialement. Ce que tu dis me fais donc très peur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A ma connaissance, je suis la seule (pour le moment ?) à avoir un tel avis ;)

      Supprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...