Derniers articles/Billets sorties

SORTIES 2019 : ♠ Billet général => Mai - Juin / J'ai lu => Mai - Juin / Milady => Mai - Juin

Mes derniers avis

       

samedi 18 mai 2019

Cactus Câlin de Simona Ciraolo

Texte : Simona Ciraolo
Traduction : Vanessa Rubio-Barreau
Edition : Gallimard Jeunesse
Sortie, le 26 février 2015
Pages : 28
Prix : 13.50 euros
Age : A partir de 3 ans

*Commander sur amazon : Cactus Câlin*


Titus le cactus vient d'une famille très ancienne et très célèbre, dont tous les membres sont chics et bien élevés. Mais Titus se moque bien d'être grand et beau. Tout ce qu'il veut, lui, c'est un gros câlin !

Lors de ma première lecture de cet album, je l'avais trouvé chou tout plein et j'avais envie de vous en parler à l'époque sauf que le temps a passé et je ne m'en rappelais plus suffisamment pour le chroniquer. J'ai dû me sacrifier et le relire pour enfin lui dédier une place sur mon blog, j'espère que vous mesurez l'importance de ce geste (lul), et ma seconde lecture m'a tout autant fait soupirer de plaisir.


Je l'ai déjà dit mais j'ai une affection particulière pour les albums tendres et Cactus Câlin en fait parti. S'il y a une chose que je peux regretter c'est le dépouillement de certaines planches, même si c'était déjà le cas dans Le visage de Mamina, un autre album de cette autrice que j'ai lu et beaucoup aimé aussi. Ce parti pris a un avantage on se concentre ainsi sur l'essentiel et ça marche, mais on n'aurait pas boudé notre plaisir d'avoir des décors plus riches. Il n'empêche que ça marche et si notre cactus héros est simplement dessiné, on succombe à sa bouille toute ronde qui est à croquer.

Titus, le héros cactus, a grandi dans une famille rigide, qui ce complet pour les apparences et qui est loin d'être friande de contact. Titus a beau le savoir, il ne souhaite qu'une chose, un peu de chaleur, soit un câlin. Lorsqu'il se fait un nouvel ami, il pense innocemment que les choses s'engagent bien (qui est un peu louche si vous voulez mon avis) et pourtant un drame survient et Titus est alors chassé de chez lui. Se résolvant à une existence solitaire, un beau jour, un son le pousse à mettre le nez dehors et qui sait ce qui va alors se passer.


Cet album traite avec une certaine dureté de la différence et notamment du fait de grandir dans un environnement qui ne nous convient pas toujours, même s'il est question du cercle familial, celui duquel on fait partie dès notre naissance. Pourtant il se dégage de l'histoire également beaucoup de tendresse et surtout la morale est positive. Il existe surement dans le monde, une personne auprès de qui on saura trouver sa place, avec qui on partagera ce dont on a été privé et pour qui notre différence ne posera aucun problème. J'ai trouvé le choix des personnages, ce qu'ils sont, très pertinent, même s'ils ont peut-être un côté un peu trop logique. Mais, mon petit cœur aura fondu, donc au diable le reste ^^.


Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

De la même autrice :
Le visage de Mamina

Les images de ce billet proviennent du site de l'autrice.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...