Derniers articles/Billets sorties

SORTIES 2019 : ♠ Billet général => Aout - Septembre / J'ai lu => Aout - Septembre / Milady => Aout - Septembre

Mes derniers avis

       

jeudi 15 août 2019

Une saison au bord de l'eau, tome 2 : Une rencontre au bord de l'eau de Jenny Colgan

Auteur : Jenny Colgan
Titre VO : The summer seaside kitchen, book 2 : The endless beach
Traduction : Laure Motet
Genre : Roman
Edition : Prisma
Parution : le 6 juin 2019
Pages : 461 pages
Prix : 19.95 euros

*Commander sur amazon : Une rencontre au bord de l'eau*


Flora MacKenzie a troqué sa vie londonienne pour ouvrir un charmant café au bord de l'eau sur l'île écossaise de Mure, où elle a retrouvé sa famille.
Mais Flora va découvrir que la vie lui réserve de nouvelles surprises, comme ces baleines qui s'approchent de la plage. Est-ce un bon ou un mauvais présage ? Avec Lorna, sa meilleure amie institutrice sur l'île, elles vont au même moment découvrir l'histoire de Saïf, un médecin réfugié, qui va bouleverser les habitudes des habitants de la petite île.

Dès qu'un nouveau roman de Jenny Colgan paraît vous pouvez être sûrs que je suis au rendez-vous. Chaque année j'en tiens un entre mes mains, si ce n'est pas deux, et c'est toujours un plaisir de me plonger dans ses écrits qui m'offrent des petites parenthèses aux doux airs cocooning.


Comme souvent les suites chez cette autrice m'embarquent moins et c'est exactement ce qui s'est passé avec Une rencontre au bord de l'eau. Un des fautifs ? L'aspect gourmand que j'aime tant retrouver dans les histoires de Jenny Colgan. Exit donc les bons petits plats et si l'ambiance culinaire n'est pas aux abonnées absentes, elle se cache très très bien. L'intrigue de cette suite s'attache plus particulièrement aux relations humaines, l'autrice fait un peu plus de place aux seconds rôles, au détriment parfois de l'héroïne qui se trouve au final à devoir partager la vedette avec eux. Un mal pour un bien car même si le fait de moins voir Flora m'a un peu peiné, en apprendre davantage sur d'autres habitants de l'île de Mure, tout en restant parmi les personnes proches de l'héroïne, m'a beaucoup plu. Par contre, chers auteurs, arrêtez dans un même paragraphe, voir une seule et même phrase, de basculer d'un interlocuteur à un autre. Je déteste ça, j'étais parfois perdue pour pas grand-chose et devoir me torturer l'esprit, pour pas grand-chose encore une fois, non merci.

Le vécu de Saif -son passé tourmenté, ses désirs présents et ses espoirs pour le futur- m'a particulièrement attiré. C'est à lui que je dois le plus de passages touchants, même si pas que, il y en a quelques autres qui parsèment l'ouvrage et qui sont à imputer à d'autres acteurs du récit. C'est un personnage qui est introduit dans une novella de 160 pages environs, il ne me semble pas l'avoir aperçu dans le premier tome, au contraire de Lorna qui elle était bien présente (pas beaucoup, mais je suis presque sûre de l'avoir croisée). Je ne sais pas si nous l'aurons en version française, je pense qu'il y a peu de chances, mais je n'ai pas ressenti de manques bien que je serai curieuse de voir ce qu'elle peut proposer. Elle se situe entre les tomes 1 et 2. En faisant quelques recherches -rapides-, je me suis rendu compte qu'elle n'avait pas l'air super référencée sur les sites de ventes français, aucun souci sur les stores anglais par contre.

Comme d'habitude, ce nouveau roman de Jenny Colgan m'a fait passer un très bon moment. J'ai beau être parfaitement consciente de ses faiblesses, de sa simplicité à certains moments, je me retrouve embarqué pour le meilleur et pour le moins bon. Cette suite n'était pas partie gagnante, entre un amoureux compliqué au point de faire grincer des dents et quelques similarités avec Le cupcake café sous la neige (j'ai cru un instant que j'allais lire un copié-collé), ou encore des protagonistes qui amènent, de temps à autre, des situations horripilantes (on en parle de Jan ?), globalement mon avis tend bien vers le positif. Flora m'a donné quelques sueurs froides, je la voyais prendre un chemin similaire à celui d'Izzy (l'héroïne du Cupcake Café) et ça ne me tranquillisait pas. Izzy était parfois un peu effacée, à laisser un peu trop traîner les choses et heureusement Flora est une héroïne un peu plus dynamique, qui prend bien plus les choses en mains. Son histoire avec Joel n'est pas évidente et pas toujours attirante, mais quand on sait ce qu'il en est vraiment de tout ce chambardement auquel ils font face, on excuse certains comportements. Il est peut-être dommage de devoir attendre si longtemps avant d'avoir un déclic.

Même si moindre par rapport à celle du tome 1, il y toujours cette atmosphère délicieuse à laquelle on a droit. L'île de Mure est un décor de choix qui sait apaiser les cœurs et révéler certains caractères. Le fait que les seconds rôles aient une plus grande place était bénéfique et il y a eu des retournements que je n'avais pas vus venir, enfin au moins un, ce qui est déjà pas mal du tout ^^. Adultes comme enfants réservent de bien jolies choses, la fille d'un des frères de Flora est une originale x), enfin une bouffée d'air frais, bref il y a un peu de tout dans cette suite. Le tome suivant se déroule pendant les fêtes de fin d'année et s'il n'y a pour le moment pas de traduction française qui se profile, elle devrait arriver d'ici quelques mois, si tout va bien.


Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

Dans la même série :
1. Une saison au bord de l'eau
1.5. A very distant shore
2. Une rencontre au bord de l'eau
3. Christmas on the island

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...