Derniers articles/Billets sorties

SORTIES 2020 : ♠ Jeunesse et YA => Août - Septembre /  SFFF => Août - Septembre

Mes derniers avis

       

dimanche 13 septembre 2020

Félines de Stéphane Servant | #PLIB2020

Auteur : Stéphane Servant
Genre : Science-Fiction - Young Adult
Edition : Du Rouergue
Parution : le 21 août 2019
Pages : 374 pages
Prix : 15.80 euros
#ISBN9782812618291

*Commander sur amazon : Félines*


Personne ne sait exactement comment ça a commencé. Ni où ni quand d'ailleurs. Louise pas plus que les autres. Ce qui est sûr, c'est quand les premiers cas sont apparus, personne n'était prêt et ça a été la panique. Des adolescentes qui changeaient d'un coup. Des filles dont la peau se recouvrait de... dont les sens étaient plus... et les capacités... Inimaginable... Cela n'a pas plu à tout le monde. Oh non ! C'est alors qu'elles ont dû se révolter, être des Félines fières et ne rien lâcher !

J'avais déjà tenté de lire un roman de Stéphane Servant, Le cœur des louves, et si je dis tenté, c'est bien parce que je ne suis pas arrivée au bout à l'époque. Quand j'ai vu ce livre parmi les finalistes du PLIB, je n'étais pas rassurée, parce que forcément en participant à ce prix, je m'étais engagée à lire tous les finalistes. Cette fois je suis arrivée au bout de ma lecture, mais mon avis n'est pas positif pour autant.


On va commencer par les bons points histoire de partir d'un bon pied. J'ai apprécié de découvrir comment les choses basculaient lentement mais sûrement. On assiste au début de tout, aux toutes premières mutations, aux changements progressifs des mentalités entre les personnes qui changent et celles qui ne se transforment pas. La mise en situation m'intéressait et donnait envie de pousser la lecture plus loin. Le fait que l'histoire soit racontée par l'héroïne, sous forme de témoignage, elle nous raconte comment tout est arrivé, alors même que c'est déjà arrivé, en a dérangé certains, ça n'a pas été le cas pour moi. Certes cette forme narrative nous fait perdre en intensité parce qu'on ne vit pas les événements de manière directe, mais globalement on parvient bien à saisir les différents sentiments qui traversent Louise ou à comprendre l'horreur et l'injustice ambiante du récit.

Pour le reste, je dirais que je n'ai pas trouvé mon compte avec ce qui était raconté. J'ai trouvé l'ensemble du roman très classique pour le genre. Des situations qui sont développées aux réactions des personnages, tout est déjà-vu et très attendu. Rien n'est donc véritablement surprenant, surtout quand on est un habitué des romans post-apo, des dystopies... L'auteur reste globalement en surface avec ce qu'il amène, alors oui il met en avant des sujets importants, avec la femme au centre, même si pas que, sauf que sans approfondir les choses le récit obtenu n'a pas eu de réelle saveur à mes yeux. Avec des personnages plus plaisants, peut-être que ça aurait été différent, sauf que là non plus je n'ai pas eu mon compte.

J'ai eu des soucis avec la mise en avant de Louise, cette façon de parfois la considérer comme le messie, celle qui sauve tout le monde, par qui le changement arrive et j'en passe. La forme narrative, de nous fait suivre les événements indirectement, accentue l'importance de son rôle et ça faisait forcer. Je n'ai pas eu d'attrait spécial pour les seconds rôles qui sont trop peu développés et la romance n'était pas nécessaire non plus selon moi. Il y a un peu trop de choses dans ce roman et si pour dénoncer ou mettre en lumière certains sujets ça peut avoir son utilité, le tout manque bien trop de consistance pour moi. J'ai également peu apprécié la fin, non à vrai dire je ne l'ai pas aimé. Sans être ouverte, elle laisse néanmoins le lecteur dans le flou et je déteste ça. Comme dans le cas d'une fin ouverte, je trouve ce choix facile et laisser le lecteur se faire son propre avis, ce n'est pas mon truc.


Petite interrogation de ma part, je me suis fortement questionnée sur la sexualité d'un personnage qui avoue aimer les garçons, le mot homosexuel est utilisé et quelques pages plus loin il dit aimer une fille. Le mot bisexuel n'est jamais employé, j'ai eu l'impression qu'on passait d'homosexuel à bi sans logique, mais tout ce qui concerne la sexualité de ce personnage m'a semblé assez maladroit. Pas que en passant, le jeune homme n'a pas un traitement maitrisé, il est là pour mettre en avant des sujets et ça ne va pas plus loin. Je suis loin de tout connaître/savoir/comprendre sur le sujet, mais je n'ai pu m'empêcher de trouver ça non adapté. Si quelqu'un de concerné a lu le livre et peut me dire si je me plante quelque part et si l'auteur a finalement bien géré la chose, n'hésitez surtout pas.  


Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

4 commentaires:

  1. Je dois le lire ce mois-ci et ce que tu me dis ne me rassure pas :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vu beaucoup de bons avis dessus donc tu verras bien :D

      Supprimer
  2. Holala ce livre... Comme toi je me devais de le lire pour le PLIB. J'ai souffert, j'ai détesté, j'aurais du abandonner XD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ah, si vraiment ça ne le fait pas, je n'hésite pas à abandonner. Ce n'était pas évident il y a encore quelques années, mais je le fais sans remords maintenant. Et, ça reste rare.

      Supprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...