Derniers articles/Billets sorties

SORTIES 2020 : ♠ Jeunesse et YA => Août - Septembre /  SFFF => Août - Septembre

Mes derniers avis

       

jeudi 3 septembre 2020

Chiens de guerre de Adrian Tchaikovsky

Auteur : Adrian Tchaikovsky
Titre VO : Dogs of war
Traduction : Henry-Luc Planchat
Genre : Science-Fiction
Edition : Denoël
Parution : le 3 octobre 2019
Pages : 318
Prix : 19.90 euros

*Commander sur amazon : Chiens de guerre*


Je m’appelle Rex. Je suis un bon chien.
Rex est un bon chien. C’est un biomorphe, un animal génétiquement modifié, armé de fusils-mitrailleurs de très gros calibre et doté d’une voix synthétique créée pour instiller la peur. Avec Dragon, Miel et Abeilles, son escouade d’assaut multiforme, il intervient sur des zones de combat où les humains ne peuvent se risquer.
Rex est un bon chien. Il obéit aux ordres du Maître, qui lui désigne les ennemis. Et des ennemis, il y en a beaucoup. Mais qui sont-ils réellement? Se pourrait-il que le Maître outrepasse ses droits? Et si le Maître n’était plus là?
Rex est un bon chien. Mais c’est surtout une arme de guerre hautement mortelle. Que se passerait-il s’il venait à se libérer de sa laisse ?

Je peux compter sur les doigts d'une main le nombre de titres SF adultes qui sont chroniqués sur mon blog et donc que j'ai lus ces dernières années. Ceci dit en allant regarder un peu dans mes archives, j'en ai lu plus que ce que je pensais. J'ai vraiment l'envie de découvrir un peu plus ce genre (et ses sous-genres) donc j'espère que dans les prochains mois, j'arriverais à m'y mettre un peu plus. C'est aussi pour ça que je m'étais lancé un challenge personnel en août et si je n'ai pas beaucoup brillé, je n'ai pas un zéro pointé, ce que je trouve encourageant. Et donc ma lecture de Chiens de guerre découle de tout ça.


Une des particularités de ce roman c'est de nous faire suivre une partie de son histoire du point de vue d'un chien, d'un biomorphe plus exactement, un animal génétiquement modifié. Ce n'est pas le seul personnage qu'on accompagne, on alterne entre des chapitres qui lui sont consacrés et d'autres qui nous permettent de voir évoluer des êtres humains. Plusieurs défilent, tous sont différents et appartiennent à des camps, des institutions ou autres qui sont distinctes, rendant ainsi le récit plus riche. On ne se contente pas d'avoir une seule version de l'histoire. Et donc dans tout ça, Rex, notre chien héros robotique, après avoir obéi aux ordres qu'on lui donnait va jouir d'une plus grande liberté. Tout ce qu'il avait connu jusqu'à présent est chamboulé et il ne va pas du tout être évident pour lui de concevoir que ses chaînes ne le retiennent plus.


Je craignais un peu d'entrer dans la tête de Rex, je ne sais pas trop j'avais peur de ne pas parvenir à apprécier le personnage alors qu'il m'a été aisé au final de le suivre. C'est un rôle complexe qui est sans arrêt tiraillé entre son passé et son présent et ce caractère tout en nuances apporte beaucoup à l'histoire. Ce n'est pas le seul biomorphe qu'on découvre puisque Rex est en réalité à la tête d'un groupe constitué de plusieurs d'entre eux, tous étant différents ce qui constitue aussi une force. Ils le sont autant de part leur aspect physique que sur le plan mental. C'est hyper intéressant encore une fois de voir comment chacun réagit à tel ou tel événement et de voir comment ils évoluent en fonction de ces derniers. Mon seul bémol c'est que j'ai eu le plus grand mal à les visualiser, à comprendre comment était leur aspect physique. Malheureusement de ce côté-là, l'auteur n'a pas réussi, pour moi, à les décrire d'une manière convenable.

Les humains qui prennent la parole sont aussi riches en terme de diversité de caractères que ne le sont les biomorphes. Je ne peux pas dire que je me suis attaché à tel ou tel protagoniste, mais en tout cas aucun ne m'a laissé indifférente. Certains passages sont même forts en émotion et je me suis surprise à véritablement compatir du sort de certains. Même si le texte n'est pas des plus longs, le travail fait sur leur psychologie est suffisamment poussé pour satisfaire le lecteur.


L'histoire est découpée en plusieurs parties, chacune représente une étape clé et traite d'un moment fort survenant dans le quotidien de Rex et de ses compagnons. Celle que j'ai trouvé la plus intéressante est la deuxième, lorsque Rex s'arrête dans un village isolé. Elle est déterminante pour la suite, mais c'est surtout celle dans laquelle sont confrontés humains et biomorphes et j'ai beaucoup aimé voir cette relation se construire. Chacune possède sa patte et demeure intéressante à sa façon. Si la psychologie des personnages prend une part importante dans l'intrigue, l'action est aussi au rendez-vous.


Pour moi ça a été une bonne lecture, une bonne surprise quand on sait que je suis loin d'être familière ou à l'aise avec la SF adulte. J'ai apprécié l'univers, la construction du récit, les diverses figures qu'on entrevoit et l'ensemble a bien coulé.


Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...