Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 04/06/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne => Mai - Juin / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Juillet-Août-Septembre / ♠ J'ai lu => Août / ♠ Milady => Août / ♠ Milady romance => Août / ♠ Pocket Jeunesse => Juillet-Août / ♠ Autres sorties => Sorties Août [40]

Mes derniers avis

       

lundi 20 juin 2011

Pourquoi les gentils ne se feront plus avoir

Auteur : J. Heska
Genre : Roman
Edition : L'instant libre
Parution : le 16 février 2011
Pages : 214
Prix : 14.95 euros


Résumé :
Je m'appelle Jérôme et je ne suis pas quelqu'un de populaire. Invisible pour mon entourage, insipide pour mes collègues, insignifiant pour ma petite amie. Un jour, je suis tombé sur un article dans un magazine bon marché censé m'aider à régler un certain nombre de problèmes dans ma vie. Ça m'a amené un peu plus loin que prévu ... Ah oui, le "un peu plus loin", c'est devenir le chef de file involontaire d'un mouvement philosophique qui a révolutionné le monde.




Mon avis: 
Tout d'abord, avant de parler du livre, je tiens à remercier chaleureusement l'auteur J. Heska de m'avoir proposé son livre car sans ça je ne pense pas que je me serais penchée dessus, à tort.

Jérôme est une de ces personnes qui quoiqu'ils fassent ne sont pas remarquées et pensent être de ce fait invisible. Il se fait marcher dessus par les gens, ses collègues, sa petite amie. Jusqu'au jour ou il va décider de faire évoluer les choses. C'est d'abord en consultant un article dans un magazine féminin et en y appliquant les principes dans sa vie quotidienne qu'il va essayer de s'y atteler. Puis il va se retrouver embarqué dans un mouvement dont il est l'instigateur fortuit et non voulu.

J'ai vraiment beaucoup apprécié le fond de l'histoire qui part d'un sujet plutôt triste et qui je trouve n'est pas souvent énoncé. En plus de ça l'auteur y ajoute une bonne dose d'humour qui fait passer l'ensemble de manière bien plus passionnante pour le lecteur et non comme quelque chose de redondant comme peuvent le faire d'autres ouvrages traitant d'un fait de société.
J'ai aimé comment J. Heska mène sa barque. C'est en donnant vie à un personnage, en lui inventant un univers qu'il parvient à nous rendre compte de cette situation que beaucoup de gens vivent aux quotidien. L'évolution d'une simple envie de voir les choses changer va conduire Jérôme dans une histoire assez grosse je trouve et qui va prendre des proportions inimaginables. Si au début le fameux mouvement cimondiste (mouvement dont Jérôme va se retrouver impliqué involontairement et qui prend un part de l'histoire) part d'une bonne intention j'ai trouvé le rôle du collègue (et des personnes proches ensuite de lui) de Jérôme assez pénible. Et au final seul Jérôme arrive à faire la part des choses et heureusement sinon j'aurai eu je pense un tout autre regard sur le livre.

Car la grande force du roman, c'est pour moi son personnage principal. Jérôme ok à l'air de ne pas exister, il fait des gaffes, le peu d'efforts qu'il fait se retournent contre lui mais je me suis pris d'affection pour cet homme. En ayant seulement son point de vue c'est dur de le juger, nous n'avons pas de retour des autres personnages mais quand on voit son comportement on ne peut que dire que ce sont les autres qui le jugent mal. C'est quelqu'un de posé avec des réflexions justes sur sa situation et sur ce qui lui arrive. Il veut que les choses changent et fait ce qu'il faut pour ça mais il est perdu et qui ne le serait pas. C'est normal, personne n'est parfait mais si les gens ne laissent pas la chance à ceux qui la tentent comment faire alors pour y parvenir. Je ne vous direz pas comment les choses vont changer pour Jérôme, en bien ou en mal c'est à vous de le découvrir.

C'est une roman bien mené, à l'écriture simple et efficace. Le mélange humour et dénonciation cachée marche parfaitement. Ajoutez à cela des petites phrases en début de chaque chapitre qui sont tordantes et vous tenez là un livre qui vous fait passer un excellent moment. Le seul regret c'est que ça se termine trop vite mais l'auteur nous donne quand même le devenir de Jérôme et ça c'est super.

Ma note : 8/10


D'autres avis:
Logo Livraddict

7 commentaires:

  1. Un petit bouquin bien sympathique si j'ai bien compris. Je note bien volontiers !

    RépondreSupprimer
  2. Merci beaucoup Galleane pour cette chronique bien sympathique ! Hop, je mets un lien sur mon blog.

    Je vois que vous avez bien apprécié le personnage principal. Je suis d"autant plus content que je l'ai bien travaillé, celui-là ;-)

    RépondreSupprimer
  3. @Belledenuit : Exactement à lire très certainement^^.

    @J.Heska : Merci beaucoup (pour l'opportunité et pour votre commentaire). En effet Jérôme est réussi sur bien des points.

    RépondreSupprimer
  4. Un joli souvenir de lecture pour moi aussi!

    @Belledenuit: c'est un liver recommandable, je plussoie.

    RépondreSupprimer
  5. "Le mélange humour et dénonciation cachée marche parfaitement." Entièrement d'accord :)

    RépondreSupprimer
  6. Une très bonne découverte pour moi aussi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je me souviens encore que c'était une bonne lecture.

      Supprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.