Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 04/06/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne => Mai - Juin / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Mai et Juin / ♠ J'ai lu => Juin - Juillet / ♠ Milady => Juin / ♠ Milady romance => Juin / ♠ Pocket Jeunesse => Juin / ♠ Autres sorties => Sorties Juin [38]

Mes derniers avis

      

samedi 5 mars 2016

Les Kendrick et les Coulter, tome 1 : Baby Love

Auteur : Catherine Anderson
Titre VO : Baby Love
Traduction : Béatrice Pierre
Genre : Romance contemporaine
Edition : J'ai lu/Promesses
Parution : le 14 janvier 2012
Pages : 413
Prix : 6.60 euros


Résumé :
Un vagabond brisé par l'alcool et le chagrin, voilà ce qu'est devenu Rafe Kendrick depuis la mort de sa femme et de ses deux enfants. Un soir, à bord d'un train de marchandises, il délivre de deux voyous une fragile jeune fille qui serre contre son sein un nourrisson affamé. Maggie Stanley a fui un homme violent en emportant son bébé Jaimie. Elle est seule, démunie, sans défense. Rafe n'a d'autre choix que de l'aider et de la protéger. Pour cette gamine apeurée et son enfant, trouvera-t-il la force de renouer avec la vie et osera-t-il aimer de nouveau ?
Mon avis :
Il y a un peu plus de trois ans, je me remettais doucement mais sûrement à la romance. C'est à cette époque, lorsque je cherchais des idées, que j'ai entendu parler de cette série. Je ne sais pas ce que j'en aurai pensé si je m'étais lancé à peine le genre redécouvert, lorsque je n'avais pas vraiment matière à comparer, même si je ne crois pas énormément à tout ça. Quoi qu'il en soit, si ça reste une lecture agréable, beaucoup de défauts font que je ne pense pas continuer la série.


Ce qui m'a attiré vers cette série c'est le côté torturé des personnages. Le résumé est d'ailleurs clair et annonce la couleur d'entrée de jeu, les deux protagonistes principaux traînent de lourdes valises. Habituellement les premières pages dans les romances ne rentrent pas autant dans le vif du sujet et ne nous font pas rencontrer les personnages lors de moments particulièrement peu enviables. Lorsque nous faisons la connaissance de Rafe et de Maggie, l'un est un vagabond qui se noie dans l'alcool et l'autre fuit, avec son bébé d'un mois, un homme violent. On sait donc à peu près ce qu'il en est très rapidement bien que l'auteure garde certains éléments secrets. Des secrets qui ne sont guère surprenants lorsqu'ils tombent, ce qui n'est pas une faute même si ça reste dommage.

Le début a eu beau être particulièrement dur et on ne peut qu'être touché par ce qu'ont traversé, ou traversent, les personnages mais je n'ai jamais vraiment réussi à m'attacher à eux. Pourtant ils en ont sacrément bavé, mais l'alchimie n'a pas opéré. De même si la part dure du roman m'a plu, je m'attendais à être davantage émue. Le tutoiement immédiat de Rafe m'a souvent gêné et le petit nom qu'il donne très tôt à Maggie également. Je trouvais ça précipité tout comme la plupart des événements. Certains partent pourtant d'une bonne intention et si une partie de moi a compris qu'il fallait en passer par-là, je ne me suis jamais véritablement faite à ce qui arrivait, comme si quelque chose clochait. L'écriture de l'auteure n'a pas arrangé cette impression. Le ton qu'elle utilise dans son histoire a un petit côté « vieillot » avec lequel j'ai eu du mal.

Les personnages, autant que l'histoire, restent plaisants et il y a eu des passages très appréciables. En fait souvent un même passage avait ce côté précipité que j'ai annoncé tout à l'heure et en même temps quelque chose, une parole ou une réflexion, faisait que finalement ça passait bien. Les personnages ont globalement de bonnes réflexions et s'ils commettent un faux pas il suffisait de quelques pages pour que les choses rentrent dans l'ordre. Je m'attendais à accrocher un peu plus et après les 100 premières pages, que j'ai aimées sans pour autant rester scotchée à ma lecture, mon intérêt à par la suite été fluctuant. Les personnages secondaires sont sympathiques même si un peu trop effacés. Les dernières pages sont peu surprenantes, attendues même. Pas complètement, mais pour l'essentiel c'était le cas. Une certaine rapidité est également à noter, mais j'ai été sacrément contente pour les deux héros de l'histoire qui méritent pleinement leur bonheur trouvé.


Une romance agréable qui a manqué de ce petit quelque chose pour réellement m'accrocher. J'ai oscillé tout au long de ma lecture entre attrait et indécision quant à ce qui se passait. Certains passages me paraissaient surréalistes, rapides et manquants de crédibilité, et pourtant avec une réflexion ou une décision, l'auteure arrivait quelquefois à faire pencher la balance et je retrouvais un semblant de plaisir par rapport à ce que je lisais. Les personnages bien qu'ayant traversé leur lot de souffrances me m'ont pas réellement touché, mais je reconnais avoir éprouvé beaucoup de sympathie pour eux. Un tome un peu bancal, pas toujours accrocheur, mais pas une mauvaise lecture pour autant.


Une lecture en demi-teinte
Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict


2/10

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.