Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 05/05/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne => Mai / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Mai et Juin / ♠ J'ai lu => Mai - Juin / ♠ Milady => Mai - Juin / ♠ Milady romance => Mai - Juin / ♠ Pocket Jeunesse => Mai / ♠ Autres sorties => Sorties Mai [37] - Sorties Juin [38]

Mes derniers avis

       

mercredi 4 février 2015

Alors, heureuse ?

Auteur : Jennifer Weiner
Titre VO : Good in bed
Traduction : Roxane Azini
Genre : Chick-lit
Edition : Pocket
Parution : le 19 mai 2004
Pages : 559 pages
Prix : 8.40 euros

*Commander sur amazon : Alors, heureuse ?*

Résumé :
Jusqu'à présent, tout allait bien pour Candace Shapiro. Vingt-huit ans, trop de rondeurs mais beaucoup de charme et suffisamment d'esprit pour s'être imposée comme journaliste. Elle avait même fini par accepter que papa ne revienne jamais, que maman soit amoureuse d'une femme et que Lucy, sa petite sœur, danse les seins nus pour arrondir ses fins de mois. Mais le jour où elle découvre sa vie sexuelle relatée par le menu dans un grand mensuel féminin, ce jour-là... tout déraille. Le responsable de cette délicate attention ? Bruce, son ex, qui, à l'évidence, vit lui aussi de sa plume en confiant à l'Amérique tout entière le détail de ses amours avec une femme " différente " ! D'abord furieuse, Candace a le choix : sombrer dans la dépression... ou rebondir et donner raison à celles qui pensent que, oui, on peut être heureuse sans avoir à mincir ! "
Mon avis :
Comme ça fait du bien de lire un livre qui traîne dans sa pal depuis des années. Rien que ça, ça me rend toute chose ^^. Non vraiment, voilà un petit livre, qui était perdu et qui peut aller rejoindre ses camarades lus et faire la fête avec eux. J'ai eu bien du mal avec ce livre, je ne partais pas gagnante du tout, rendue à la moitié, j'avais déjà prévu de le donner une fois terminé et finalement quelque chose est arrivé.


Cette histoire traîne en longueur, beaucoup trop. Jennifer Weiner navigue entre passé et présent et le passé prend trop de place. Au final, peu d'éléments du passé de Cannie sont dévoilés, mais l'auteur nous raconte quelques événements clés, en long, en large et en travers. Ça rallonge inutilement le récit, ça apporte des longueurs qui auraient pu être évitées, il suffisait juste de moins s’étaler. Au début, on ne s'en rend pas compte, mais au bout d'un moment, ma patience a été mise à rude épreuve, l'histoire n'avançait pas d'un iota et je m'ennuyais. Arrivé à plus de la moitié, je voulais juste rapidement le terminer, pour pouvoir passer à autre chose. Ce n'était pas mauvais, mais ça n'était pas intéressant.

En plus de passages trop détaillés à trait au passé de l'héroïne, l' « obsession » de Cannie pour son ex a fini par me courir sur le haricot, ça devenait horripilant. Surtout quand on voit un autre homme dans sa vie et qu'on le voit s'attacher à elle. Son temps de présence est compté, ça a manqué, parce que les moments où il était là m'ont fait fondre, surtout vers la fin.

Finalement, l'auteur a décidé d'arrêter de chipoter et d'avancer. Est arrivé alors, un événement dans la vie de Cannie, un événement qui allait tout changer et jusqu'à la fin, le récit s'accélère et plusieurs situations m'ont pris à contre pied. Je ne m'attendais pas au premier gros changement qui survient alors dans sa vie, mais l'auteur ne s'est pas arrêtée là et d'autres vont prendre le relais, jusqu'à l'un en particulier, un que j'attendais encore moins que le premier. Un nouveau coup de massue arrive, un qui entraîne Cannie dans une vraie spirale infernale.

Les 250 dernières pages du récit mêlent toutes sortent d'émotions. Elles sont tour à tour, amusantes, plaisantes, font du bien au cœur et au moral, des émotions positives en somme. Sauf que le contraire est aussi de la partie. Je ne m'attendais pas à ces moments poignants que j'ai lus sur la fin, des passages qui m'ont fait pleurer, qui étaient déchirants. C'est rare que j'écrive ça, mais ici c'était le cas. J'ai craqué face à ce qui arrivait à Cannie, je n'ai pas pu faire autrement. Les dernières pages sont magnifiques, tout ce qui arrive m'a plu, même si évidemment le meilleur du meilleur arrive à la toute fin et ne pas avoir eu plus de moments tels que ceux proposés, m'a fait quelque peu rager.


Pour moi, ce livre manque d'équilibre, il est bien trop long, surtout au début, et des lecteurs laisseront sûrement tomber avant d'arriver au meilleur, ce qui est dommage vu tout ce qui arrive. La deuxième moitié du livre est davantage intéressante, elle enchaîne enfin sur du concret et mélange les émotions chez le lecteur. Je ne m'attendais pas du tout à un tel contenu, j'ai été agréablement surprise de la seconde moitié du récit, je me suis délectée de ces pages et j'aurais pu avoir un coup de cœur si le début n'était pas aussi bancal et ennuyeux. Rien que pour cette deuxième moitié d'histoire, je ne regrette pas de ne pas avoir abandonné la partie, parce que ce que j'y ai lu, m'a bouleversée et ravie tout à la fois.


Une lecture agréable
Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
 Logo Livraddict

5 commentaires:

  1. Je dois le lire pour le baby challenge chick-lit (enfin j'envisage de le lire), je verrai bien si je pense comme toi.

    RépondreSupprimer
  2. Quand j'ai vu le titre de ta chronique je me suis doutée que c'était un roman qui sommeillait dans ta PAL depuis un moment ^^
    Dommage que tu n'aies pas aimé plus que ça :) Je l'ai lu il y a deux ans il me semble et j'en garde plutôt un bon souvenir. Mais j'avoue que je comprends ton avis, ce livre peut paraître long.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ben si j'ai aimé, sauf la première moitié ^^

      Supprimer
  3. Je pense que c'est le style de l'auteur : j'en ai lu deux d'elle (Chaussure à son pied et Crimes et couches-culottes) et pareil, au début, j'ai toujours l'impression de ramer, que ça traîne en longueur mais la suite me ravit à chaque fois ! Après, quand on le sait, on s'y fait mais c'est vrai que ça peut décourager ceux qui la lisent pour la toute 1ère fois ^^ Je note celui-ci, que je ne connaissais pas du tout. Merci, Galléane !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mes lectures d'elle remontent à très longtemps, je ne me souvenais pas du tout de ça. Ceci dit, Crimes et couches-culottes je me souviens ne pas avoir aimé. Mouais, on a beau le savoir, quand c'est barbant, c'est barbant ^^.

      Supprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.