Derniers articles/Billets sorties


*** MAJ du planning général des sorties (le 01/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne => Février - Mars / ♠ Collection R => Début 2017 / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Janvier et Février - Mars et Avril / ♠ J'ai lu => Février - Mars / ♠ Michel Lafon => Début 2017 / ♠ Milady => Février - Mars / ♠ Milady romance => Février - Mars / ♠ Pocket Jeunesse => Février - Mars / ♠ Autres sorties => Sorties Février [34]

Mes derniers avis

       

mardi 10 novembre 2015

La mémoire des anges

Auteur : Martine Delomme
Genre : Roman - Drame
Edition : Calmann-Lévy
Parution : le 19 août 2015
Pages : 384
Prix : 20 euros

*Commander sur amazon : La mémoire des anges*

Résumé :
Issue d’une grande famille de producteurs de cognac, Mauve, interprète à Bruxelles, revient au château de Bassan pour assister aux funérailles de sa soeur Véronique. L’accueil est glacial. Douze ans auparavant, elle avait rompu ses fiançailles avec l’homme qui avait finalement épousé sa soeur, puis coupé toute relation avec sa famille.

Mon avis :
Le titre de ce roman m'a tout de suite attiré, la couverture n'était quant à elle pas dénuée d'attrait. En allant lire le résumé, j'ai rapidement eu envie de le lire. On y parlait de cognac, d'une grande demeure, d'une famille compliquée, d'une héroïne qui retournait au pays après une longue absence. Bref, ma curiosité s'est manifestée, j'avais envie d'en savoir plus.


Avant de commencer à parler du roman, si j'avais un conseil à vous donner, c'est de ne pas lire le résumé, celui que j'ai mis sur mon blog a été raccourci donc allez-y sans craintes, car je trouve qu'il en dit trop. Si vous y jetez un œil il se peut que vous attendiez un petit moment avant d'avoir des informations inédites. Ne l'ayant pas relu avant lecture, j'ai appris très tôt des choses que j'avais oubliées et que j'ignorais donc.

Mauve l'héroïne de ce roman a quitté sa famille depuis 12 ans et par un coup du sort elle est obligée d'y revenir. On apprend très tôt qu'elle n'a pas eu une enfance facile, en cause un grand-père qui tenait les rênes de la famille d'une poigne de fer et qui n'a eu de cesse de traiter Mauve comme une moins que rien. D'autres membres de sa famille en tiennent une couche, ce que l'auteure nous démontre à de nombreuses reprises. La famille de la jeune femme tient une place prépondérante dans l'histoire. Du passé compliqué à l'avenir incertain dans une bâtisse qui l'a vu grandir, il ne va pas être évident de se construire un futur.


Comme dans beaucoup d'histoires mettant en avant de grandes familles, les secrets honteux et déchirants ne sont jamais loin. Mauve qui ne voulait plus rien avoir à faire avec cette famille qui a multiplié les faux pas, va devoir pourtant s'y confronter. Pour beaucoup d'entre eux, j'ai senti les choses venir. Ne me demandez pas pourquoi, mais pour moi ça tombait sous le sens. Pourtant j'ai accueilli ces révélations attendues avec intérêt, n'étant pas vraiment déçue que l'auteure ne soit pas parvenue à me surprendre. Et, il y a quand même eu des éléments qui m'ont pris de court, l'un arrive à la fin par exemple. Il s'ajoute à une kyrielle d'autres concernant Mauve et il finit de nous faire détester ceux qu'on n'apprécie déjà pas au début de l'histoire, qu'ils soient vivants ou morts. Ce qui entoure la famille de Mauve rythme donc plutôt bien le récit, l'auteure nous dévoile régulièrement quelque chose sur l'un de ces membres. Ce qu'on apprend n'est pas toujours évident, mais ce qui est appréciable c'est que Mauve ne baisse pas les bras.

À côté de ça, l'activité exercée par cette famille (la production de cognac) depuis de nombreuses années m'a beaucoup plu. Aux côtés de Mauve, on se retrouve à avoir un large aperçu de ce que ça représente. J'ai apprécié les passages nous relatant la production de ce nectar, la création d'une nouvelle gamme du produit, le démarchage de nouveaux clients, les difficultés diverses et variées auxquelles on va avoir droit. Ce point de l'histoire m'avait donné envie de me lancer dans ce roman et je ne suis pas déçue de la place que ça prend tout du long.


Quelques petits défauts à mes yeux ont rendu cette histoire moins touchante et immersive que ce qu'elle aurait pu être. Les descriptions sont assez légères et j'aurai aimé qu'elles aient plus de corps. Avec le potentiel représenté par les vignes, la région ou encore la demeure familiale, on aurait pu s'attendre à s'y croire un peu plus. J'avoue ne pas avoir ressentie d'attrait particulier pour ce qu'on me décrivait, et j'aurai bien aimé pouvoir apprécier le décor un peu plus.

L'auteure se concentre beaucoup sur la famille de Mauve et sur les éléments qui vont finir par se faire jour. Les personnages secondaires vont tenir une certaine place dans tout ça et j'ai un peu regretté que leurs apparitions soient souvent succinctes, même si certains interviennent plus régulièrement que d'autres. Ils font avancer Mauve, ils sont utiles, mais en tant qu'individu, on passait un peu trop rapidement sur eux. Je n'ai pu m'empêcher de penser à de nombreuses reprises que beaucoup auraient mérité plus de développement. Pour l'un en particulier, c'était plus essentiel selon moi. Je parle de Liang, le compagnon de Mauve. Vu l'évolution de leur histoire, il aurait dû avoir un peu plus la parole et sur la fin, pour moi ça a été un peu trop vite et un peu facile. Je n'ai pas ressenti la force de leur relation, du coup la finalité perd de son attrait. Pour d'autres personnages, leur rôle aurait pu être un peu mieux. Au final, je ne me suis pas attachée à l'un en particulier, pas même avec Mauve, bien que la jeune femme soit courageuse et capable.


La mémoire des anges est un roman très sympa qui m'a fait passer un bon moment de lecture. L’activité en place dans la famille de l'héroïne m'a particulièrement plu, j'ai apprécié évoluer dans ce monde et découvrir les tâches qui incombaient à Mauve. Les secrets qui se font jour à nous, mais surtout à Mauve, sont réguliers et même si j'en ai deviné la plupart, ce que je découvrais n'était pas dénué d'intérêt. J'éprouve une pointe de déception concernant les personnages secondaires qui sont là sans être là, qui auraient mérité qu'on s'attarde plus sur eux, où tout le moins qu'on ne passe pas aussi rapidement sur certaines choses. Sur la fin j'ai eu l'impression qu'ils ne comptaient pas vraiment, ou pas assez, et qu'ils ne servaient qu'à faire avancer Mauve. Quelques facilités ont lieu à la fin encore, avec certains. Je me rends bien compte qu'il n'est pas toujours possible de s'attarder sur tout et je reste quand même satisfaite de ma lecture. On atteint juste une limite, un certain degré d'appréciation qui aurait pu être dépassé avec quelques éléments traités plus en profondeur.


Une lecture agréable
Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

2 commentaires:

  1. Je déteste les résumés qui te raconte tout ! On se demande à quoi pense les éditeurs... Donc merci d'avoir pensé à nous ;) En tout cas, le roman me tente bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureusement que je lisais en numérique et donc je n'ai pas eu le réflexe d'aller le lire comme il m'arrive de le faire. Des fois je me le demande. Il m'arrive souvent de les couper, c'est dommage :/ Contente qu'il te tente en tout cas :)

      Supprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.