Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 04/06/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne => Mai - Juin / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Mai et Juin / ♠ J'ai lu => Juin - Juillet / ♠ Milady => Juin / ♠ Milady romance => Juin / ♠ Pocket Jeunesse => Juin / ♠ Autres sorties => Sorties Juin [38]

Mes derniers avis

      

jeudi 26 novembre 2015

Victor London, tome 1 : L'ordre coruscant

Auteur : Patrick Mc Spare
Couverture : Philippe Jozelon
Genre : Young Adult - Fantastique
Edition : Scrineo
Parution : le 15 octobre 2015
Pages : 293 pages
Prix : 16.90 euros


Résumé :
1867, Londres. Orphelin âgé de treize ans, Victor endure la triste vie des quartiers miséreux et s'évade en rêvant aux aventures d'Oliver Twist, son héros préféré. Quand de redoutables inconnus l'enlèvent, la réalité dépasse soudain la fiction. Deux ordres occultes rivaux, les Coruscants et les Impérieux, cherchent la force souterraine qui changera le monde. Dans l'Angleterre Victorienne, sciences et techniques secrètes se confrontent à la sorcellerie. Victor se retrouve otage d'une lutte sanglante. Est-il vraiment l'Elu censé découvrir la Source ? Pour survivre, il devra intégrer les Coruscants, jusqu'à croiser celui d'entre eux qui se prénomme aussi Victor et répond au nom de Hugo. Mais cette fois, il ne s'agit pas de lire un roman. Le plus dangereux des voyages commence...
Mon avis :
Quand on m'a présenté ce roman, je n'ai pas attendu longtemps avant d'accepter de le recevoir. En plus du cadre de l'intrigue, l'Angleterre Victorienne, on me parlait de sciences, de techniques secrètes, de sorcellerie même. Ce sont là des éléments qui m'ont tout de suite parlé. Au début de ma lecture j'étais enthousiaste, à la fin j'étais dépitée.


Il ne m'a pas fallu longtemps avant que je ne perde totalement le fil de l'histoire. J'ai navigué pendant des pages et des pages dans le brouillard, un brouillard qui s’épaississait de plus en plus et qui ne s'est jamais éclairci. Dès que Victor se fait enlever, les choses ont commencé à se dégrader. L'auteur n'a fait que me retourner le cerveau avec ses personnages. Pendant les trois quarts du roman on ne sait pas qui est vraiment un allié, ou un ennemi. Patrick Mc Spare joue avec ces protagonistes et ça n'a pas été pour me plaire. Cette façon de soupçonner tout le monde, de commencer par se fixer sur quelqu'un, puis sur un autre, puis sur encore un autre, puis sur... oui bon vous avez compris le principe et, de changer d'idée tout le temps, personnellement ça m'a fatigué. Au bout du compte même si on finit par savoir qui est véritablement gentil ou méchant, l'auteur m'avait perdu avec eux et je n'étais pas surprise par les masques qui finissaient par tomber, parce que plus rien ne m'importait.

En ce mois de novembre, mois pendant lequel j'ai lu Victor London, bien d'autres romans ont eu ce point négatif. Je parle du manque d'attrait que j'ai eu pour les personnages. L'auteur ne prend à aucun moment le temps de les développer, ni Victor, ni les personnages secondaires. Ils sont tous tellement occupés à se battre, à fuir ou à se rencontrer à un point donné, que la psychologie n'a pas sa place dans ce qui se passe. Niveau rythme on peut dire que c'est du tout bon, le roman possède un rythme effréné, mais finalement pour moi ça a plus desservi le roman qu'autre chose. Bien sûr je ne boude jamais mon plaisir lors d'un bon petit passage rempli d'actions, voire plusieurs soyons fous, mais à cause de ce trop-plein, les personnages sont délaissés et jamais je n'ai réussi à me sentir proche d'un seul personnage. Ce qui est dommage parce quand ça se termine mal, et je peux vous dire que des morts il y en a, eh bien peu importe qui trépassait, je m'en fichais pas mal.

Le rythme constant n'a pas non plus bien servi l'intrigue. J'ai perdu le fil dès les premiers chapitres et je me suis vite retrouvé perdue dans les explications qu'on me donnait. Au-delà de ça, j'aurai vraiment apprécié qu'on se pose à un moment et qu'on me dise les choses dans le calme, sans qu'il y ait une urgence et pas qu'on m'informe de détails dans la précipitation. Les quelques inventions présentes, les quelques aspects bizarres et autres informations sur les organisations en présence sont tout juste annoncés lors de rares moments de répit, entre deux impératifs ou pendant un léger moment d'accalmie. Les bases et autres subtilités de ce qu'a créé l'auteur, éléments qui auraient pu promettre, se font bien trop discrètes. Il y avait matière à pourtant.


Ce premier tome ne m'a pas vraiment plu. Entre des personnages qui ne m'ont pas charmé et une intrigue qui ne m'a pas passionné, le résultat ne peut qu'être peu glorieux. Rapidement après avoir commencé ce livre, mon intérêt a décliné. Les suspicions trop nombreuses envers les personnages m'ont lassé, leur absence de développement ne m'a pas permis de m'attacher à eux et m'a même totalement me fait me désintéresser d'eux. Ce qui pouvait leur arriver m'importait peu au final. C'est dommage, certains détails ont retenu mon attention mais ils se sont vite perdus dans le fil de cette intrigue dont j'avais depuis longtemps perdu tout attrait à cause d'un manque de clarté et parce que les personnages ne m'intéressaient pas.


Lecture qui ne m'a pas plu
Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

11 commentaires:

  1. Moi qui étais séduite essentiellement par le cadre d'une Angleterre victorienne que j'affectionne, mais perplexe pour le reste, ta chronique conforte mon idée... Je ne pense donc pas me lancer dans ce "brouillard" littéraire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même ce détail qui m'avait aussi séduite est tellement peu mis en avant, malgré un début qui nous plongeait bien dans cet univers.

      Supprimer
  2. Dommage que ce dernier n'a pas su te faire vivre un bon moment... Pour ma part, je reste curieuse de découvrir le tout ! on verra si j,aime ou non...

    RépondreSupprimer
  3. Bah mince alors, moi qui été super enthousiasme face à cette superbe couverture et au résumé alléchant en lisant ta chronique ça m'a carrément refroidi ^^", du coup je pense que je vais passer mon tour,

    RépondreSupprimer
  4. J'ai également eu bcp de mal avec le livre et je ne me suis pas attachée aux persos. de mon cot éje pense que ca vient du style de l'auteur, j'ai eu le meme problème en lisant le tome 1 des hauts conteurs qu'il a écrit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai lu aussi le tome 1, mais vu que ça remonte je ne me souviens pas du tout quel était le problème vu que j'avais aimé sans plus. Il me semble ^^

      Supprimer
  5. Oh dommage ! J'ai bien aimé perso. J'ai trouvé le roman hyper bien ancré dans son époque justement !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas tellement ça que je lui reproche ^^

      Supprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.