Derniers articles/Billets sorties


SORTIES : ♠ Billet général => Novembre / ♠ Chat Noir 2018 / ♠ J'ai lu => Novembre / ♠ Milady => Novembre / ♠ Divers => /

Mes derniers avis

       

jeudi 28 juin 2018

Du feu de l'enfer de Sire Cédric

Auteur : Sire Cédric
Genre : Thriller
Edition : Pocket
Parution : le 8 mars 2018
Pages : 657 pages
Prix : 8.30 euros

*Commander sur amazon : Du feu de l'enfer*
*Chez Pocket : Du feu de l'enfer*


Manon maquille les cadavres, Ariel maquille les voitures. Elle est thanatopractrice, il est délinquant. Ils sont frère et sœur. Un jour, l'une des combines d'Ariel tourne mal et Manon se retrouve complice malgré elle. Lorsque les assassinats les plus sordides s'accumulent autour d'eux, traçant un jeu de piste sanglant vers une secte, le capitaine Raynal s'intéresse à leur cas. Commence alors une traque qui brouillera les limites entre alliés et prédateurs et mettra à l'épreuve les liens du sang.

J'avais beaucoup aimé les deux premiers tomes de la série Eva Svarta du même auteur. Avec Du feu de l'enfer, je m'en écarte puisque ce titre n'en fait pas partie, il est indépendant.


Le premier chapitre n'y va pas de main morte et on peut dire que cette mise en bouche fait son petit effet. L'auteur sait accrocher son lecteur, ça on ne peut pas lui enlever. Autre point très appréciable, la présence de chapitres courts tout au long du récit, dynamisant ainsi la lecture, ce dont je ne me plains jamais. Les 657 pages composant le roman défilent à un bon rythme, en tout cas c'est ce qui s'est passé avec moi, je tournais les pages avec une grande facilité.

Ma lecture s'est dans l'ensemble bien déroulée, mais force m'a été de constater que je n'ai pas ressenti le même attrait que lorsque j'étais plongée dans De fièvre et de sang et Le premier sang. Un des principaux obstacles rencontrés se situe du côté des personnages. J'ai eu bien du mal avec eux, ne les trouvant pas fondamentalement attirants. Manon, notre héroïne et qui est accessoirement thanatopractrice, un métier que je ne crois avoir jamais côtoyé dans mes lectures, est peut-être celle que j'aurais trouvé la plus attirante. C'est en tout cas un personnage qui évolue d'une bonne façon, mais qui pendant longtemps m'a fait peu d'effets. Et avec elle, un élément tous bête m'a bloqué, sa relation naissante avec Franck Raynal, que j'ai trouvée précipitée et son développement n'était pas satisfaisant.

Franck est quelqu'un d'assez peu présent et au vu de ce qui s'installe avec Manon (même si pas que), très tôt, on pouvait s'attendre à le voir davantage. Encore une fois si ça avait été le cas, ça aurait pu apporter beaucoup plus. En plus de ces deux protagonistes, on trouve le frère de Manon qui est une tête à claques mais bizarrement il n'a pas été si horripilant que ça. Ça a été le cas pendant longtemps, la pauvre Manon le subissant plus qu'autre chose et le lecteur également par la même occasion. On dirait que l'auteur aime nous partager le point de vue des méchants, des méchants qui sont assez discrets je dirais, mais qui ne sont pas à sous-estimer. L'auteur se garde quand même beaucoup pour la fin. Par contre, bien avant la fin, j'ai encore en tête une scène dans des toilettes, une scène à vomir tellement elle était dégoutante. J'ai vraiment senti mon cœur se soulever lors de ce passage. Yerk.

Concernant l'histoire je reste mesurée. Ayant eu du mal avec les acteurs de l'intrigue, j'avais aussi du mal à apprécier évoluer à leurs côtés et à prendre totalement part à leurs péripéties. Et donc ça a joué sur mon appréciation globale du roman. Mais, même en prenant en compte ce détail, l'enquête ne m'aura pas embarquée, je m'attendais à un peu plus. Néanmoins, je reconnais qu'en approchant de la fin, au moment des premières grandes révélations, j'ai eu une petite surprise, petite mais c'était déjà bien et l'auteur mâtine son intrigue de scènes réussies. Il est aussi parvenu à me filer le bourdon tellement ses excès de méchancetés envers les personnages sont de la partie. Le roman est peut-être aussi un peu long et je pense qu'avec des personnages que j'aurais trouvés plus sympathiques, mon sentiment envers Du feu de l'enfer aurait été assez différent. La sauce n'a pas complètement pris, mais le résultat n'était pas trop mal.


Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

Du même auteur, j'ai lu :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...