vendredi 30 juillet 2021

La princesse sans bouche de Florence Dutruc-Rousset et Julie Rouvière

Texte : Florence Dutruc-Rousset
Illustrations : Julie Rouvière
Edition : Bayard jeunesse
Sortie, le 5 septembre 2018
Pages : 40
Prix : 14 euros


C’est l’histoire d’une petite princesse profondément blessée par le roi, son père, qui croit avoir tous les droits, y compris sur le corps et le cœur de sa fille…
C’est l’histoire d’une petite princesse courageuse qui rencontre la bienveillance et trouve le chemin de la reconstruction et de la liberté…
Un conte initiatique, dans la tradition de « Peau d’Âne », où les princesses sont plus fortes que la folie des rois.
C
et album m'intéressait fortement depuis un bon moment, je trouvais le sujet tellement peu abordé que ça m'intriguait, d'autant plus pour un titre adressé à la jeunesse.


Quel album ! En très peu de pages, le sujet de l'inceste est abordé avec justesse et intelligence. L'histoire est un peu rapide, mais il n'empêche qu'elle ne laisse pas indifférente. J'ai beaucoup aimé l'emploi de certains termes, de certaines phrases, l'autrice a mis des mots justes sur ce qui arrive à la princesse du récit, elle n'enrobe pas forcément les choses, ce que j'ai trouvé d'autant plus appréciable. Sans compter que son héroïne n'est pas née de la dernière pluie. Je crois que la phrase qui m'a le plus remuée concerne sa mère. J'ai ajouté la planche en question dans mon billet.

Sujet forcément très peu évident à aborder, qu'on trouve un conte permettant d'informer un jeune lecteur là dessus, il fallait oser. Mais c'est parfois en osant qu'on fait avancer les choses et le résultat pour La princesse sans bouche est réussi. Le contenu est adapté à un jeune public. Les dessins sont plutôt jolis, j'ai une petite préférence pour les décors, et les couleurs utilisées sont globalement lumineuses, de quoi apporter un contraste avec le texte.

A la fin de l'ouvrage, on nous présente les personnages rencontrés au cours du conte, et on explique au lecteur quel sont leur rôle. On a ainsi toutes les clés en main pour comprendre les agissements de certains, qui sont parfois survolés dans l'histoire. C'est tout à fait normal et compréhensible au vu de la cible qui est visée pour ce texte, et souvent, les albums jouent beaucoup sur l'interprétation. Ici, pour vraiment tout saisir du sujet abordé, cet ajout change clairement la donne. Des contacts concernant le sujet de fond du texte sont également joints à la fin.



Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

Vous pouvez soutenir le blog en commandant cet ouvrage sur amazon : La princesse sans bouche

 

2 commentaires:

  1. Je suis fan des dessins ! En plus, je pense que cet album est à lire parce que le sujet est vraiment très important. Je me le note :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tellement pas le genre d'ouvrage qu'on croise tous les jours. Si on s'intéresse au sujet, je pense qu'il est à tenter du coup :)

      Supprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.