Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 04/06/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne => Mai - Juin / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Mai et Juin / ♠ J'ai lu => Juin - Juillet / ♠ Milady => Juin / ♠ Milady romance => Juin / ♠ Pocket Jeunesse => Juin / ♠ Autres sorties => Sorties Juin [38]

Mes derniers avis

      

dimanche 30 août 2015

Le Joyau, tome 1

Auteur : Amy Ewing
Titre VO : The lone city, book 1 : The jewel
Traduction : Cecille Ardilly
Genre : Dystopie - Young Adult
Edition : Robert Laffont - Collection R
Parution : le 18 septembre 2014
Pages : 452
Prix : 17.90 euros

*Commander sur amazon : Le Joyau, tome 1*

Résumé :
Qui dit Joyau dit richesse. Qui dit Joyau dit beauté. Qui dit Joyau dit royauté. Mais pour les filles comme Violet, le Joyau est avant tout synonyme de servitude. Et pas n'importe quelle servitude : Violet est née et a grandi dans le Marais avant d'être formée dans l'optique de devenir Mère-Porteuse pour la royauté. En effet, au sein du Joyau, la seule chose qui prime sur l'opulence et le luxe, c'est la descendance...
Achetée par la Duchesse du Lac lors de l'Enchère des Mères-Porteuses, Violet est accueillie par une gifle. Désormais connue sous l'appellation #197, elle va rapidement découvrir la brutale réalité qui sous-tend l'étincelante façade du Joyau : cruauté, trahisons et violence sourde sont les méthodes de la royauté.
Mon avis :
Roman qui m'avait tapé dans l'oeil au moment où mes yeux s'étaient posés sur la couverture, on ne change pas ses domaines d'influences, et que j'aurais fait patienter de longs mois après sa sortie. En fait, je m'attendais à ne pas aimer. Quand les premiers avis sont tombés, j'ai vu beaucoup de déceptions et d'avis négatifs et j'étais restée sur ces avis-là et je n'avais pas vu, ou je n'ai pas voulu les voir, les retours positifs qu'il a pu y avoir au début et depuis. Ce n'est pas le cœur totalement tranquille que j'ai commencé ma lecture.


J'ai eu un instant de flottement avec le premier chapitre alors que ça commençait vraiment bien. En fait à un moment, Violet l'héroïne avait des airs d'América, dans la manière dont elle parlait du monde dans lequel elle vivait, de son fonctionnement et aussi dans sa manière d'y être opposée. Le chapitre suivant m'a permis d'effacer ce début dans lequel j'avais peur de trouver une héroïne qui serait comme América, ce dont je n'avais pas envie. D'ailleurs, en parlant de la série de Kiera Cass, il est vrai qu'au vu de la couverture (les deux séries sont publiées chez le même éditeur en VO, je pense que ce choix est fait exprès) on peut se dire que les séries sont dans la même veine et il est aussi vrai que le genre est le même (donc elles ont forcément des bases communes) et que certains points du résumé font penser à La Sélection (encore que là on trouve déjà des différences), mais le contenu reste très différent. Selon moi il n'y a pas de comparaisons à faire.


La première chose que j'ai trouvée originale c'est le monde dystopique développé par l'auteur. Même si au début les nombreux détails donnés m'ont un peu perdu, des détails qu'on ne comprenait pas forcément, et dont on a pour certains, les explications bien plus tard dans le roman, j'adorais ce que je découvrais sur le Joyau, sur les quartiers qui le bordent, sur le statut des mères porteuses, leurs particularités. J'ai aimé découvrir un monde dur et cruel, qui mettait en avant de fortes inégalités, avec des riches, très riches, et des pauvres, très pauvres, qui mettait en avant de nombreuses injustices. On découvre ce côté de l'histoire dès le début du roman, au travers de Violet qui est une mère porteuse justement. Un sort peu enviable qui nous laisse découvrir toujours plus d'horreurs au fil de notre avancée. D'autres spécificités se font jour au fur et à mesure de la lecture.

L'histoire m'a beaucoup plu. Après, je reconnais que l'action manque un peu. Si ce n'est quelques retournements de situations, je ne peux pas vraiment parler d'action pure. Ce n'était pas gênant, la découverte du monde créé par l'auteur a suffi à me rassasier, mais je reconnais que ça aurait été appréciable à certains moments. Dans ce premier tome, c'est peut-être l'histoire d'amour qui est l'élément le moins bon. Quand je dis moins bon, ça ne veut pas dire mauvais. J'ai apprécié les personnages impliqués et une romance, je suis toujours pour qu'il y en ait une. Je suis un peu plus réservé sur la façon dont elle est développée.

Elle arrive sur le tard (à mon sens elle n'aurait pas dû être annoncée dans le résumé, on s'attend à ce qu'elle démarre plus tôt) et elle ne s'épanouit pas de la meilleure des façons. Certaines choses arrivent un peu rapidement et si c'est passé avec moi, j'ai quand même trouvé ça un peu maladroit dans la façon dont l'auteur la menait parfois. C'est surtout vrai sur la fin ou avec un peu plus de temps, ce qui arrive aurait pu mieux passer et je comprends que certains aient pu lever les yeux au ciel. Heureusement pour moi, j'ai pu me raccrocher à autre chose et ne pas trop faire attention à cette partie de l'histoire qui m'a quand même satisfaite.

Les personnages sont plaisants. On retrouve tout genre de caractères, ce qui est toujours appréciable. Si les seconds rôles sont assez peu développés, l'auteur a réussi à nous y intéresser, à en aimer certains ou à en détester d'autres.


Ce premier tome est une très bonne surprise, je ne m'attendais vraiment pas à aimer autant. En fait c'est plutôt le contraire. Et puis non. J'ai vraiment adoré le monde qu'a construit Amy Ewing, c'est un monde mon riche, qui nous dévoile tout un tas de particularités, bien souvent horrible, au fil de notre avancée. L'histoire manque un peu d'action, mais j'ai réussi à l'apprécier malgré ce manque grâce à l'inventivité de l'auteur et il reste de belles révélations à se mettre sous la dent. J'ai également bien aimé la romance proposée bien qu'elle comporte des défauts. La fin de ce premier tome n'est pas vraiment surprenante, on sent que quelque chose dans ce goût-là va arriver, mais la décision de Violet remet tout en cause. Le Joyau est donc une très bonne lecture et je me réjouis de lire la suite.


Une très bonne lecture
Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

Dans la même série :
0.1. Sil's story
0.5. The wishing well
1. Le joyau
1.25. Garnet's story
2. La rose blanche
-série terminée-

6 commentaires:

  1. Je n'avais jamais eu envie d'acheter ce livre, car tout comme toi je m'étais arrêtée sur tout les avis négatifs que j'avais lu. Mais je dois dire qu'après avoir lu ce que tu as écris, j'ai complètement changé d'avis et je compte bien me le procurer car il a l'air génial !
    Merci ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça met une sorte de pression ^^ J'espère que tu aimeras :D

      Supprimer
  2. Ce livre me fait envie depuis l'année dernière. Je me demande encore pourquoi je ne l'ai pas acheté. Merci pour cette jolie chronique :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En même temps il y a tellement de livres à acheter :)

      Supprimer
  3. Une excellente lecture pour moi aussi ! J'ai juste trouvé que l'intrigue amoureuse arrivait trop vite à mon goût =/ Autrement, aucune comparaison avec La Sélection, mis à part la couverture qui ressemble un peu... Parce que l'univers est super différent ^-^
    En tout cas, je suis contente que tu aies aimé aussi l'histoire :)

    RépondreSupprimer
  4. Je suis contente que tu ais aimé Le joyau, j'avais passé un très bon moment. J'ai hâte de lire ton avis sur Les bottes rouges. :) Bonne fin de semaine de lectures Galleane.

    RépondreSupprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.