Derniers articles/Billets sorties

SORTIES : ♠ Billet général => Août - Septembre / ♠ Bragelonne => Août - Septembre / ♠ Chat Noir 2018 / ♠ J'ai lu => Août - Septembre / ♠ Milady => Août - Septembre / ♠ Divers

Mes derniers avis

      

jeudi 9 août 2018

Une aventure d'Alexia Tarabotti - Le protectorat de l'ombrelle, tome 5 : Sans âge de Gail Carriger

Auteur : Gail Carriger
Titre VO : Parasol Protectorat, book 5 : Timeless
Traduction : Sylvie Denis
Genre : Steampunk
Edition : Le livre de poche
Parution : le 10 septembre 2014
Pages : 445
Prix : 7.10 euros

*Commander sur amazon : Sans âge*


Lady Maccon est en pleine béatitude domestique. Une béatitude à peine troublée par la fréquentation de quelques loups-garous de la haute société et celle du second placard préféré d'un vampire, sans oublier un bambin précoce ayant des dispositions incontrôlables au surnaturel...
Mais Alexia vient de recevoir un ordre qu'elle ne peut ignorer. Avec mari, enfant et famille Tunstell au complet, elle embarque à bord d'un bateau à vapeur pour traverser la Méditerranée. Direction l'Egypte, une terre qui pourrait bien tenir en échec l'indomptable Alexia.

7 ans après avoir commencé la série je peux enfin tourner cette page. Je n'en ai pas terminé avec cet univers pour autant puisque j'ai maintenant à lire la série qui est antérieure à Alexia et celle qui arrive après cette dernière. J'ai encore de quoi faire, ce qui n'est pas pour me déplaire. J'espère juste ne pas m'y mettre dans 7 ans x).


Encore une fois ce fut un plaisir de retrouver les personnages de l'univers du Protectorat de l'ombrelle, Alexia et Maccon bien sur, mais aussi tous les rôles qui gravitent autour d'eux. S'il est une chose plus qu'évidente en refermant ce tome, c'est l'habileté qu'a eue l'autrice de croquer tout au long de la série, des protagonistes hauts en couleur, qui sont délicieux à suivre et qui pour beaucoup, sont inoubliables. En parlant de notre héroïne et de son cher et tendre, quel bonheur de les voir batifoler ou se crêper le chignon. Les élans de tendresse et les prises de bec qu'ils ont sont autant de passages craquants et drôles à lire. J'aime leur complicité et leurs échanges et ça, ça va vraiment me manquer. En ce sens, la fin était particulièrement touchante Véritable révélation, Prudence est une star en devenir, en tous les cas, dans ce tome elle est d'un attrait fou. Pour vous dire, elle m'a fait penser à Jack Jack des Indestructibles, dans le deuxième film. Ceux qui l'auront vu, et qui ont lu ce tome, comprendrons peut-être de quoi je parle. Sachez sinon que cette demoiselle est aussi talentueuse qu'imprévisible et ses facéties sont tout bonnement irrésistibles.

Je pense que je retrouverai plusieurs figures de la série dans Le protocole de la crème anglaise (je ne crois pas que ça soit le cas dans Le pensionnat de Mlle Géraldine, mais à voir), mais ça ne procurera surement pas le même plaisir que lorsqu'on suivait Alexia directement. Des nouvelles sont sorties sur plusieurs seconds rôles, mais je crains qu'on n'en voit pas la couleur en VF. Je suis peut-être trop pessimiste pour le coup et si je me trompe, tant mieux.


Comme à son habitude, l'autrice laisse le temps à l'histoire de s'installer, elle ne se lance véritablement qu'après plusieurs chapitres et l'action se fait assez rare tout au long du roman, comme dans les autres tomes en somme. Les événements racontés suffisent pourtant à satisfaire, ça a été le cas avec moi. Il y a ce quelque chose qui se passe avec et entre les personnages, une manière d'être, des agissements, bref il y a une dynamique qui existe et qui fait en sorte que le reste passe au second plan et que le lecteur ne ressente pas forcément le besoin d'en avoir plus. Il se passe toujours quelque chose bien qu'il ne soit pas forcément question d'action de manière régulière. Elle arrive davantage vers la fin et quelle fin.

Gail Carriger m'a conquise avec ce qu'elle offre à ses lecteurs. Il y a eu tout ce qu'il faut, à mon sens, pour rassasier et pour contenter. L'action de ce dernier tome se passe en Egypte, pays qui m'a toujours fait rêver, je voue une passion pour les anciens pharaons, leurs dieux et tout ce qui touche à cette longue période de l'histoire du pays. Autant vous dire que j'ai adoré vivre l'aventure là-bas, une aventure qui réserve nombre de surprises aux personnages et qui m'aura emportée. En refermant ce tome, j'ai eu le sourire aux lèvres tout en ressentant un petit pincement au cœur parce qu'Alexia, Maccon, Akeldama, Ivy, Biffy et bien d'autres, vont me manquer. J'espère vraiment en recroiser la plupart dans d'autres séries de l'autrice.


Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

Dans la même série :
5. Sans âge
-Série terminée-

2 commentaires:

  1. J'ai été très triste de finir la saga... Mais alors quelle saga ! J'aime bien la suite avec sa fille mais ce n'est pas pareil.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai évoqué ça dans mon avis, je ne m'attends pas à ressentir la même chose avec Prudence, idem avec son autre série.

      Supprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...