Derniers articles/Billets sorties

SORTIES 2019 : ♠ Billet général => Aout - Septembre / J'ai lu => Aout - Septembre / Milady => Aout - Septembre

Mes derniers avis

       

vendredi 17 mai 2019

Grisha, tome 1 de Leigh Bardugo

Auteur : Leigh Bardugo
Titre VO : The Grisha, book 1 : Shadow and Bone
Traduction : Nenad Savic
Couverture : Guillaume Morellec
Genre : Fantasy - Young Adult
Edition : Milan
Parution : le 11 octobre 2017
Pages : 338 pages
Prix : 15.90 euros

*Commander sur amazon : Grisha, tome 1*


OMBRE. GUERRE. CHAOS.
Un royaume envahi par les ténèbres.
Une élite magique qui se bat sans relâche contre ce mal.
Des citoyens envoyés en pâture aux créatures qui peuplent le Shadow Fold.
Parmi eux : Alina Starkov.
ESPOIR. DESTINÉE. RENOUVEAU.
L'avenir de tous repose sur les épaules d'une orpheline qui ignore tout de son pouvoir.
L'Invocatrice de lumière.

J'ai déjà lu ce premier tome il y a un peu plus de 5 ans, dans sa précédente édition chez Castelmore, et si la série était destinée à ne jamais être continuée, elle n'avait pas trouvé son public, il se produit parfois de petits miracles. Cinq ans plus tard, la voilà intégralement publiée aux éditions Milan qui, après le succès de Six of Crows, ont repris les droits. Je trouve ça incroyable, cette seconde vie fait tellement plaisir. Les éditions Milan ont complètement changé la couverture, j'adore ce qu'elle dégage, un peu moins la représentation de l'héroïne, et avec cet éditeur, si on perd les personnalisations de chapitres (qui étaient superbes dans la version made in Castlemore), on gagne une carte et aussi, ce qui est moins fun, un joli paquet de fautes de frappe, jusqu'à trois dans un même chapitre et ce en 2 pages. Si j'en viens à évoquer ce détail, c'est qu'il y en a plus que la moyenne selon moi. Un petit point noir, certes pas méchant, mais à souligner.

Il y a 5 ans, j'avais écrit une chronique sur le premier tome, chronique que je ne relirais qu'une fois avoir tapé celle-ci et je sais que mes avis ne seront pas identiques. Lors de ma découverte de ce premier tome, il m'avait énormément plu au point de frôler le coup de cœur. Les années ayant passé, j'ai lu tellement de romans du même genre entre-temps, les paillettes que j'avais eues dans les yeux se sont atténuées et surtout lors de ma deuxième lecture, j'ai été confrontée aux limites de ce que l'autrice avait écrit, surtout à l'aspect pour le moins introductif de ce tome 1. Il est vrai aussi que depuis il y a également eu Six of Crows qui dès le premier tome bénéficie d'un travail plus approfondi, surtout du côté des personnages.


Comme je viens juste de l'écrire, ce premier tome reste essentiellement introductif et je dois dire que si l'univers est séduisant, les idées de l'autrice fort attractives, il est aussi assez peu développé et certains de ses composants à peine expliqués. On passe parfois vite sur certains éléments et si ça ne gêne pas à la compréhension de l'histoire ou qu'on arrive à s'y retrouver, j'aurais vraiment apprécié que l'autrice s'attarde un peu plus sur ce qui fait le sel de sa série. Si l'action est au rendez-vous, action qui demeure efficace, on passe une bonne partie du tome à suivre une héroïne découvrant sa magie et son nouvel environnement. En l'état tout cela est appréciable et je me suis plu à relire ce tome même s'il atteint assez vite ses limites.

Il va sans dire que ce premier tome reste de même une bonne introduction. Si j'ai aimé l'univers, l'ambiance qui s'en dégage, ainsi que la magie qui a court dans le récit, j'ai aussi aimé découvrir aux côtés d'Alina tous les pans des éléments qui le constituent comme la hiérarchie et les règles qui régissent les Grishas et ceux qui n'en sont pas. Alina étant un cas à part, on ressent le décalage qui existe entre les humains lambdas et ceux dotés de pouvoirs magiques. Alina est une héroïne plaisante, qui est parfois impertinente, ce trait de caractère m'a d'ailleurs plu, et qui dans sa manière d'aborder ce qui lui arrive m'a contentée.

Des personnages secondaires, ceux qui ressortent sont Mal, Genya et le Darkling. J'ai aimé la complicité et l'affection qui se dégageait entre Mal et Alina et si le Darkling vient jeter de l'huile sur le feu, je me demande comment tout va évoluer. Entre ces trois-là, je crois qu'il va s'en passer des choses. Genya, étant aussi à part que notre héroïne, pour des raisons différentes, elles composent un duo que j'ai adoré suivre. Les moments où elles sont seules sont véritablement plaisants. C'est un personnage qui, je l'espère, comptera encore plus à l'avenir.


Cette deuxième lecture n'a peut-être pas été aussi bonne que la première, mais je reste sur un avis positif et surtout avec l'envie de continuer la série d'autant plus que la fin rend particulièrement curieux et je veux voir ce que Leigh Bardugo va réserver à ses personnages.


PS : Mon avis lors de ma première lecture rejoint pas mal celui-là, il est un peu plus détaillé si vous êtes curieux. Pour les intéressés, le lien est juste en-dessous.


Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :

Dans la même série :
0.1. The demon in the wood
1.5. The Tailor
2. Le dragon de glace
3. L'oiseau de feu
-Série terminée-

2 commentaires:

  1. Je n'ai toujours pas découvert Leigh Bardugo alors que j'ai Six of Crows dans ma PAL depuis un moment. Grisha me semble pas mal et je suis curieuse de le découvrir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est quand même mieux de lire Grisha avant, pour voir la progression de l'autrice et les univers sont liés dans le fond.

      Supprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...