Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 09/03/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne => Mars / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Mars et Avril - Mai et Juin / ♠ J'ai lu => Mars - Avril / ♠ Milady => Mars - AVril / ♠ Milady romance => Mars - Avril / ♠ Pocket Jeunesse => Mars - Avril/ ♠ Autres sorties => Sorties Mars [35] - Sorties Avril [36]

Mes derniers avis

       

vendredi 3 avril 2015

La saveur de l'amitié

Auteur : Darien Gee
Titre VO : Friendship bread
Traduction : Joëlle Touati
Genre : Roman contemporain
Edition : Michel Lafon
Parution : le 15 novembre 2012
Pages : 395 pages
Prix : 19.50 euros

*Commander sur amazon : La saveur de l'amitié*

Résumé :
Un mystérieux colis laissé sur le pas d'une porte, et la vie de Julia puis de toute une ville va être bouleversée ... pour le meilleur. Un roman nourri d'espoir sur l'amitié, l'amour et la solidarité. Quand Julia trouve devant chez elle la recette du pain de l'amitié et un sachet de levain, elle n'a qu'une envie, s'en débarrasser. Brisée par un terrible drame, elle n'a plus goût à rien. Mais c'est sans compter sur sa petite fille de cinq ans ... Et lorsque Julia rencontre Madeline et Hannah, deux femmes à un tournant de leur vie, elle leur offre tout naturellement son pain. Ce n'est qu'un début : bientôt, gâteaux et recettes s'échangent frénétiquement à Avalon. Jusqu'où cette incroyable fièvre pâtissière mènera-t-elle cette ville, autrefois sans histoires ? Quelles conséquences sur la vie de Julia et de ses deux amies ?
Mon avis :
Quand un roman prend son inspiration dans la nourriture et/ou que l'histoire se déroule dans un café, en cuisine... ça fait un effet bœuf sur moi et je suis irrémédiablement attirée et tentée. Je suis une indécrottable gourmande, encore quelque chose qui ne changera pas chez moi.


La vraie star de ce roman est on ne peut plus surprenante, et ne s'impose aux lecteurs que vers la fin du roman. Elle se fait plutôt présente tout au long du livre et sans elle, l'histoire n'aurait pas été celle qu'elle est. La grande vedette de ce roman est un banal sachet de levain, un sachet de levain servant à réaliser un pain de l'amitié. Ce genre de gâteau s'inscrit sur un principe de chaîne, oui oui comme les lettres qu'on connaît. La personne qui se cache derrière n'est jamais vraiment présente et la fin nous laisse sur quelque chose d'assez inattendue la concernant, mais voir ce qu'elle a lancé constitue un joli moment de lecture.

Après un chapitre introductif, l'auteur nous présente ses rôles principaux, 5 femmes habitant dans une petite bourgade nommée Avalon. Chacune a traversé et va traverser quelque chose de plus ou moins important, et chacune se retrouve à l'aube de changements. Le début du roman n'est pas forcément évident, les points de vue s'enchaînent et intégrer ne serait-ce que les prénoms des personnages et qui ils sont vaguement, n'est pas aisé. Les chapitres ne sont en plus pas très longs, donc on passait vite d'une personne à une autre. Au début j'ai cru que les présentations ne s'arrêteraient pas, mais ça se tasse très vite et je suis parvenue à bien m'y retrouver.

L'idée d'avoir articulé son roman, ou d'avoir écrit un roman sur ce pain, est excellente. En plus d'avoir droit à des recettes en fin d'ouvrage, les réalisations culinaires des protagonistes donnent l'eau à la bouche, d'autant plus qu'un des personnages tient un établissement un sert des repars et fait salon de thé. Les différentes histoires des 5 femmes que l'ont suit forment avec cet élément gourmand, un tout des plus agréables. Si au début les choses ne sont pas forcément évidentes pour certaines, ni les changements que d'autres subissent, assister aux rapprochements de ces femmes, aux amitiés qui se créaient, ça fait chaud au cœur. Toutes vont en plus trouver en ces petites notes de bonheur, la force d'avancer et de prendre des décisions qui vont dans ce sens.


La saveur de l'amitié est un joli roman doudou. Il m'a fait passer un beau moment de lecture, je l'ai refermé avec le sourire, ravie d'avoir passé du temps avec ses personnages qui ont bien évolué entre le début et la fin. Ce sachet de levain, innocemment posé devant la porte de l'un des protagonistes, va initier quelque chose d'incroyable. Nos personnages principaux vont en ressortir grandit, mais pas que, c'est toute la ville d'Avalon qui va être chamboulée. Plusieurs pages nous permettent d'apprécier son effet sur d'autres personnes, des bonus franchement agréables. Et la fin, termine les choses en beauté. Je ne m'attendais pas à ce que ça aille si loin, et le gros événement de la fin a été mémorable. L'épilogue est lui aussi très réussi. Vraiment, ce roman est un petit concentré de bonheur qui m'a fait du bien.


Une très bonne lecture
Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

4 commentaires:

  1. Je l'ai lu il y a quelques années et j'en garde un agréable souvenir :)

    RépondreSupprimer
  2. Les personnages du roman est vraiment un sachet de levain? Si c'est le cas, ça doit être amusant comme lecture et très originale :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non pas du tout, tu as mal compris ^^ C'est juste le vecteur de toute l'histoire et donc sans ce sachet, rien ne se serait fait :)

      Supprimer
  3. Je ne connaissais pas cette lecture et elle a l'air vraiment bien :)

    RépondreSupprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.