Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 04/06/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne => Mai - Juin / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Mai et Juin / ♠ J'ai lu => Juin - Juillet / ♠ Milady => Juin / ♠ Milady romance => Juin / ♠ Pocket Jeunesse => Juin / ♠ Autres sorties => Sorties Juin [38]

Mes derniers avis

      

dimanche 5 avril 2015

Breathing, tome 1 : Ma raison de vivre

Auteur : Rebecca Donovan
Titre VO : Breathing, book 1 : Reason to breathe
Traduction : Catherine Nabokov
Genre : Roman contemporain - Young Adult
Edition : Pocket Jeunesse
Parution : le 5 mars 2015
Pages : 634 pages
Prix : 18.90 euros

*Commander sur amazon : Ma raison de vivre*
*Le livre sur le site PKJ*

Résumé :
- Et si je ne veux pas être ami avec toi?
- Alors nous ne serons pas amis.
- Et si j'ai envie d'être plus qu'un ami?
- Alors nous ne serons rien du tout.
Emma a tout fait pour empêcher Evan d'entrer dans sa vie. Non pas parce qu'il la laisse indifférente, bien au contraire, mais parce que personne ne doit savoir. Savoir qui elle est vraiment, quelle est son histoire et, surtout, ce qui l'attend tous les soirs, quand elle rentre chez elle...
Mon avis : 
J'ai souvent l'impression d'être une extraterrestre. Beaucoup de livres qui plaisent énormément, me font bien moins d'effet, si ce n'est pas carrément une déception. Ce n'est pas toujours le cas, mais ça arrive bien plus souvent que je ne le voudrais. Ma raison de vivre fait partie de ses livres que beaucoup trouvent poignant, le coup de cœur s'est même manifesté, mais que moi j'ai un peu moins aimé que la moyenne. Si j'ai trouvé le sujet dur et certaines scènes à la limite du supportable (comme la fin), j'ai aussi étais freinée dans mes émotions par des longueurs et des manques. Ceci dit, la déception n'a pas eu raison de moi et Ma raison de vivre reste une bonne lecture.


Quand j'ai commencé ma lecture, j'ai pu très vite assister au nœud du problème. Même si avec la quatrième de couverture, on peut deviner quel va être le souci de l'héroïne, je ne m'attendais pas à ce que ça arrive aussi vite. La surprise a à chaque fois été de la partie. On ne s'attend jamais vraiment à ce qui arrive à Emma. Quand ? Où ? Sont des questions qui rythment l'histoire. Un stress quasi permanent accompagne le lecteur dans sa lecture. À chaque fois qu'un nouveau couperet tombe, l'envie d'aller aider Emma me prenait et, surtout de rendre la pareille à la personne qui fait ça m'a démangé. Et que dire de l'autre personne ? Un fort sentiment d'impuissance se fait lui aussi très présent.

Le sujet évoqué par l'auteur est fort, ce qui arrive à Emma est d'une injustice énorme, surtout quand on la voit si brillante et si gentille. Elle accepte les choses, elle a une bonne raison et si j'ai eu beaucoup de mal avec ces choix, ça part d'une bonne intention. Mais voilà, le sujet évoqué aussi fort qu'il soit, était trop peu présent. Il est disséminé par petites touches subtiles, qui faisaient sacrément de l'effet et l'ombre du coupable plane pendant tout le livre, mais je l'ai trouvé trop peu présent. Ce à quoi nous avons droit en majorité, tourne autour de la vie de lycéenne d'Emma et de son amour naissant pour un charmant garçon. Sujets forts divertissants et intéressants, mais l'histoire souffre de longueurs qui m'ont quelque peu pesée à la lecture.

Aussi plaisante qu'ait été la vie d'Emma, j'avoue que parfois je trouvais le temps long. J'étais obsédée par sa vie familiale, ô combien compliquée, je pensais qu'elle serait plus présente que ça et j'avançais, j'avançais, sans avoir ce qu'il me fallait. L'auteur utilise autrement le climat mauvais qui règne là où elle vit. Comme dit plus haut, il est davantage question de stress, savoir si Emma va se faire ou pas coincer, quand va-t-on lui tomber dessus et que va-t-il lui arriver. Les vrais ennuis n'arrivent que par petites touches. J'aurais aimé que ça soit plus régulier et que la fin présente autre chose. Même si j'ai apprécié les sorties d'Emma, la présence de son amie qui lui offre une présence de tous les instants, leurs discussions, son histoire d'amour (que j'ai beaucoup aimée)..., le livre manque d'équilibre ou a 100 pages de trop selon moi.


Même si j'ai aimé ma lecture, une partie de moi n'est pas satisfaite et ressors un peu déçue. Je n'ai pas été vraiment touchée, même si ce qui arrivait à Emma m'a fait beaucoup de peine et que ça m'a énervé, j'attendais un récit plus poignant. Le mal qui arrive à Emma n'est pas assez présent, sa vie de lycéenne, ses sentiments naissants sont plus présents que le sujet principal du roman. Si cette partie de l'histoire m'a plu, j'ai parfois trouvé ça longuet. Avec la fin servie par l'auteur, une fin que j'imaginais différente, (je pensais qu'on allait partir sur autre chose avec les mêmes personnages), il serait fou de ne pas lire la suite. Cette fin m'a traumatisé. Elle est horrible, donne des frissons et quitter Emma de cette façon est inhumain. Ma raison de vivre est un livre parfois long, mais les émotions ressenties sont fortes et variées et si je n'ai pas été réellement touchée, je ne peux pas m'arrêter-là, j'ai besoin et, envie de savoir.


Une lecture agréable
Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

La série - Ma raison de vivre :
1. Ma raison de vivre
2. Ma raison d'espérer
3. Mai 2016

2 commentaires:

  1. Merci pour cet avis : c'est clair j'attendrai le t2 pour entamer la série, car finir sur un cliffhanger comme tu le décris, j'ai horreur de ça!!

    RépondreSupprimer
  2. C'est vrai que c'est vraiment le buzz sur la BookTubeSphère en ce moment concernant ce livre ! Justifié ou non ? Je le saurais lorsque je le lirais ! :)

    RépondreSupprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.