Derniers articles/Billets sorties

SORTIES : ♠ Billet général => Mai / ♠ Bragelonne => Mai  / ♠ Chat Noir 2018 / ♠ J'ai lu => Mai / ♠ Milady => Mai / ♠ Divers

Mes derniers avis

       

mardi 24 avril 2018

Ginny Moon de Benjamin Ludwig

Auteur : Benjamin Ludwig
Titre VO : Ginny Moon
Traduction : Caroline Valaud
Genre : Roman
Edition : HarperCollins
Parution : le 10 mai 2017
Pages : 421
Prix : 19.90 euros

*Commander sur amazon : Ginny Moon*


Pour la première fois de sa vie, Ginny Moon a trouvé sa Maison-pour-Toujours – un foyer avec une famille aimante qui saura la protéger et l’entourer. Le foyer dont n’importe quel enfant adopté pourrait rêver. C’est une adolescente comme les autres, à un détail près : elle est autiste. Et certaines choses sont très importantes pour elle : commencer sa journée avec précisément neuf grains de raisin, chanter sur Michael Jackson (son idole), manger de la pizza au bacon et aux oignons et, surtout, retrouver sa mère biologique pour pouvoir s’occuper de sa Poupée, qui court un grand danger. Avec les moyens limités et pourtant redoutables d’une enfant enfermée dans son monde intérieur, Ginny va tout mettre en œuvre pour la sauver.

À sa parution j'avais été tentée par ce roman que je n'ai finalement pas pu lire à ce moment-là. L'ayant noté dans un coin de ma tête et le voyant me tendre les bras sur une étagère en bibliothèque, me suppliant de le lire, je n'ai pas résisté à son appel de détresse et je l'ai emmené avec moi. Quelque temps plus tard le voilà lu et ça a été une très bonne lecture.


Ginny Moon a 14 ans et elle est autiste. L'auteur a pris le parti de raconter l'histoire de son point de vue, un choix peut-être audacieux, mais surtout plein d'intérêt. C'est même selon moi le principal atout du roman, c'est ce qui lui donne une identité propre. L'auteur nous plonge ainsi de manière profonde dans le quotidien de son héroïne, il nous communique ses sensations et nous transmet la vision qu'elle a de son environnement et des gens. Cela donne un résultat particulier, mais qui permet au lecteur de se sentir le plus proche possible des personnes autistes, de tenter au mieux de les comprendre et d'entrevoir ce par quoi ils passent. Si Ginny n'est peut-être pas représentative de tous les autistes, dans ce roman on a au moins un aperçu, même vague, de ce qui les touche. L'auteur a lui-même une fille autiste et il s'est inspiré pour son roman d'échanges qu'il a eu avec des parents qui ont également des enfants particuliers. Ce qu'il raconte n'est donc pas pure invention.

De ce choix scénaristique, ce roman est à nul autre pareil. Pour vraiment saisir toutes les émotions qui m'ont traversé, je pense qu'il faudra vous lancer à votre tour. J'ai vraiment ressenti beaucoup de stress tout au long de ma lecture et pas mal de peur également. Ginny a une obsession, une poupée qu'elle a laissée chez elle lorsqu'on est venu la chercher pour lui offrir une autre vie. Avec sa mère biologique, ce n'était plus possible, pour des raisons que je vous laisse découvrir. Outre l'impuissance ressentie, face aux événements qui se déroulent, et qui a été forte, comme dit plus haut, c'est le stress qui a prévalu. Voir Ginny insister, la voir prendre tellement à cœur la situation de sa poupée, mais surtout voir les réactions des adultes face à ses tourments, ça n'a pas été facile. On a tellement envie de les secouer pour qu'ils écoutent ce qu'elle a à dire. Pourtant rien n'est évident, d'un côté comme de l'autre. Comme on a le point de vue de Ginny, on entrevoit vraiment d'une façon incroyable ses émotions. Ce choix a été tellement judicieux.

Ma peur s'est manifestée lors de ces occasions ou Ginny, poussée par son obsession, entreprenait de sacrés plans. Son autisme la cloisonne dans un monde, dans son monde, et elle n'a pas conscience de certaines choses. Sa vision du monde et de ce qui l'entoure est différente de la nôtre et sa manière de s'exprimer également. Du coup elle peut être amenée à faire des choses très dangereuses et à ne pas toujours savoir énoncer les choses clairement. Que ça soit Ginny ou ses proches, tout les personnages qu'on suit doivent composer avec cet obstacle. Ce roman est fort, d'une attractivité folle et les courts chapitres donnent un dynamisme certain à la lecture. J'ai été embarqué aux côtés d'une petite fille différente, qui a su profondément me toucher et me faire ressentir de sacrées émotions, des émotions que je ne m'attendais pas à éprouver. Un très bon et beau roman.


Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.