Derniers articles/Billets sorties


*** MAJ du planning général des sorties (le 01/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne => Février - Mars / ♠ Collection R => Début 2017 / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Janvier et Février - Mars et Avril / ♠ J'ai lu => Février - Mars / ♠ Michel Lafon => Début 2017 / ♠ Milady => Février - Mars / ♠ Milady romance => Février - Mars / ♠ Pocket Jeunesse => Février - Mars / ♠ Autres sorties => Sorties Février [34]

Mes derniers avis

       

dimanche 1 juin 2014

Martyrs, tome 1

Auteur : Oliver Peru
Couverture : Oliver Peru
Genre : Fantasy
Edition : J'ai lu
Parution : le 27 mars 2013
Pages : 694
Prix : 16 euros

*Commander sur amazon : Martyrs, Livre I*

Résumé:
Irmine et Helbrand, deux frères assassins descendant d'un ancien peuple guerrier, vivent dans les ombres de la plus grande cité du royaume de Palerkan. Alors qu'ils se croient à l'abri des persécutions dont ont souffert leurs ancêtres, leur passé sanglant les rattrape, sous les traits d'un borgne qui semble nourrir pour eux de sombres projets. Et tandis que la guerre menace d'embraser le monde, que les puissants tissent de noires alliances, ils vont devoir choisir un camp. Leur martyre ne fait que commencer...

Mon avis:
De l'auteur, je n'ai entendu que du bien et si j'avais déjà lu le premier tome des Hauts Conteurs, série coécrite avec Patrick McSpare, je peux dire que c'est le premier livre que je lis d'Olivier Péru qu'il a écrit seul. J'ai lu ce livre sur la base d'une lecture commune, je suis comme qui dirait en retard, et quand j'ai vu que la majorité des lecteurs de cette LC avaient adoré et que moi j'avais du mal à trouver un rythme de croisière, à ne pas trouver le contenu tel que je l'entendais ou que je l'ai entendu, j'ai pris peur.


Je savais qu'avant de commencer cette lecture, l'action ne serait pas souvent au rendez-vous et que le plus important arrivait dans les 200 dernières pages. Même en étant préparée psychologiquement, je ne cacherai pas que j'ai mis beaucoup de temps avant de me sentir bien dans ce livre. Le manque d'action m'a porté préjudice et je n'arrivais pas à me contenter de ce que je lisais. Il m'en aurait fallu de temps en temps pour maintenir mon intérêt, pour mieux faire passer le reste. Pourtant, ça peut paraître paradoxale, mais le récit ne manque pourtant pas d'intérêt. L'auteur prend certes le temps de poser ses bases, de placer ses pièces comme sur un échiquier et il prend surtout le temps de développer ses personnages, mais le récit reste dans l'ensemble intéressant.

Ce sont les protagonistes qui révèlent le récit et ce sont eux qui en composent toute la richesse dans ce premier tome. Bien que je déplore le faire d'avoir compris tout ça à la fin. Mieux vaut tard que jamais, certes, mais quand même. Ceci dit, s'il y a une chose qui m'aura impressionné bien plus tôt dans la galerie des personnages proposés, ce sont les quelques femmes qu'on découvre. Si ma préférence va à Kassis, Akinessa ne déprécie pas à côté. A 16 ans, Kassis fait preuve d'une maturité stupéfiante et je sens qu'elle ne va cesser de se bonifier au fil de l'histoire. L'auteur a vraiment chouchouté ses personnages, il les a peaufiné au fil des pages, il les a rendu de plus en plus consistant, parvenant à les rendre « vivants ».

Il n'y a pas que les femmes qui m'auront séduit, certains messieurs m'ont beaucoup plu. Irmine arrive en tête, mais son frère en impose aussi. En règle générale, tous les personnages importants que l'on rencontre on de la prestance, même ceux qu'on n'aime pas beaucoup marquent. J'ai fortement apprécié de voir ces jeux menés par tous, les nombreuses réflexions que tous ont sur les amis, les ennemis, les tromperies.... L'intrigue, dans le fond, est vraiment bien ficelée et surtout elle est révélée par des personnages brillants.


Je garde quand même des réserves quant au reste. Si l'histoire suit son cours tranquillement mais sûrement au travers de personnages splendidement dépeint, je regrette le rythme lent qui m'aura donné top souvent des impressions de longueurs. Et la fin appuie un peu là où ça fait mal, sur cette impression quelque peu pernicieuse trop régulièrement ressentie au long de ma lecture. Si pour moi ce n'est pas dans les 200 dernières pages que j'ai réussi à véritablement être sciée par l'auteur, ce n'est pas faux qu'au bout de plus de 500 pages avalées, les choses se précipitent. C'est dans les 50 dernières pages que pour moi tout se précise et que l'auteur dévoile son talent de conteur.

Dans ces ultimes instants de lecture, l'histoire est toute chamboulée, les réponses tombent, des éléments décrits plus tôt dans l'histoire trouvent leur sens et j'ai été surprise et séduite par les idées e l'auteur. C'était tout bonnement génial. Ce genre de fin me met aussi un peu en rage parce que je me dis qu'avec de telles idées, je suis sure que l'auteur aurait pu pallier à un rythme parfois lent en saupoudrant le récit de passages plus dynamiques sans rien dénaturer. Franchement il ne manquait pas grand-chose. Bon mis à part ce coup de gueule, cette fin m'a mis en joie et j'espère (je crois les doigts très fort) pour que la suite soit de cette trempe.


Martyrs aura été une lecture qui aura mis longtemps à me convaincre. J'ai souvent trouvé l'intrigue longue, le rythme est un peu toujours le même et il aurait fallu que l'action soit présente un peu plus régulièrement pour que j'arrive à être davantage captivée. Pourtant l'intrigue n'est pas ennuyante et n'est pas dénuée d'intérêt. Plus on avance, plus tout prend de l'épaisseur, des personnages, qui sont des plus réussis, en passant par l'intrigue. Il m'aura fallu attendre les toutes dernières pages pour que l'histoire me prenne dans ses filets, l'auteur y dévoile une imagination impressionnante et sert un final en apothéose. Malgré quelques bémols je lirai la suite avec plaisir.  


Une lecture agréable
Livre lu en lecture commune avec : avis à venir
Logo Livraddict

La série - Martyrs:
1. Martyrs
2. Août/Septembre 2014

6 commentaires:

  1. Oh je suis contente qu'il a réussi à te convaincre cet Olivier! Il aura mis le temps mais peut-être que tu en attendais trop avec nos commentaires sur Livraddict.... C'est fou ce que l'avis des autres peut influencer sur nos attentes parfois...

    RépondreSupprimer
  2. J'ai bien conscience des longueurs, mais je ne les ai pas ressentie. Je crois que j'ai justement aimé que l'auteur prenne le temps de poser les choses. Et comme toi, j'ai été complètement emportée par ces 200 dernières pages, au point dans mon cas de ne pas pouvoir poser le livre. En tout cas, je suis bien contente qu'entre ces final et les personnages tu aies quand même trouvé ton compte et envisages de lire la suite.

    RépondreSupprimer
  3. Je vais le tester, quand, je ne sais pas, mais quand je serai vraiment posée, parce que ce que tu dis ne m'étonne pas: il faut quand être préparer à avaler des pages et des pages avant d'avoir une action vraiment folle, mais le fait que les personnages soient aussi complexes et bien traités me donne vraiment envie de les découvrir =)

    RépondreSupprimer
  4. J'ai préféré le personnage d'Akinessa que j'ai trouvé plus profond que Kassis. Le rythme ne m'a pas paru lent et j'ai presque eu du mal avec cette fin où tout s’accélérait. :-)

    RépondreSupprimer
  5. Moi aussi j'ai ressenti certaines longueurs mais moins que toi j'ai l'impression. C'est vrai que la fin est rageante car on se dit qu'il aurait pu sortir plus d'actions au début vu comme il gère à la fin. En tout cas, j'ai trouvé que c'était tout de même une très bonne lecture.

    RépondreSupprimer
  6. C'est vrai que le rythme est parfois lent mais cela ne m'a pas dérangée tant j'ai aimé l'histoire et les personnages. Et la fin est vraiment super !

    RépondreSupprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.