Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 04/09/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne =>  / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Octobre-Novembre / ♠ J'ai lu => OctobreNovembre / ♠ Milady => OctobreNovembre / ♠ Milady romance => OctobreNovembre / ♠ Pocket Jeunesse => Octobre - Novembre / ♠ Autres sorties => Sorties Octobre

Mes derniers avis

      

jeudi 27 décembre 2012

Lombres

Auteur : China Miéville
Titre VO : Un Lun Dun
Traduction : Christophe Rosson
Genre : Fantasy, jeunesse
Edition : Pocket
Parution : le 11 octobre 2012
Pages : 568 pages
Prix : 9.10 euros


*Commander sur amazon : Lombres*
Résumé:
Zanna et Deeba, deux jeunes londoniennes inséparables, menaient une vie paisible jusqu'à ce que des événements bizarres les conduisent devant l'entrée secrète de Lombres. Ici sont échouées les choses perdues ou cassées de Londres et même quelques-uns de ses habitants, comme Brokkenbroll, le patron des parapluies cassés, ou Hemi, le garçon à moitié fantôme. Zanna et Deeba sont passées de l'autre côté du miroir, dans une ville merveilleuse aux charmes étranges qu'un sombre nuage nommé Smog rêve de détruire...


Mon avis:
Lombres avait piqué ma curiosité depuis un moment. Ce genre de résumé me rappelle les œuvres de Myazaki qui a créé nombre de films d'animation montrant une grande part d'imagination souvent assez fantasque par certains côtés. J'étais assez impatiente de voir ce que l'auteur avait pu créer.


J'ai eu beaucoup de mal à accrocher avec ce roman. Il m'a fallu attendre tout de même 250 pages pour arriver à trouver un semblant de rythme. Je l'aurai refermé sur une note positive, mais je ne dirais pas que je l'ai aimé, ni que j'ai passé un bon moment. Je ne l'ai pas détesté pour autant et je pense que ce genre d'ouvrage n'est pas fait pour moi, pas avec un univers aussi barge que celui proposé par China Miéville.


Je reconnais sans difficulté qu'il a une sacrée imagination, le traducteur a du bien s'amuser avec certains termes, mais j'ai trouvé que parfois c'était trop. Le livre pullule de descriptions sur cet autre Londres et au bout d'un moment il y a eu comme un effet de saturation. Surtout au début où on découvre sans cesse des nouvelles composantes de Lombres, une nouvelle créature, un moyen de transport particulier, un habitant aux curieuses habitudes... La limites des possibles semblait infinie et c'est un reproche que je fais au livre.

Je suis plus que partante pour les univers imaginaires, mais j'ai aussi besoin d'avoir des limites et là ça n'a pas été le cas. Aussi débordante que soit l'imagination de l'auteur, pour moi ça faisait trop. L'intrigue était trop souvent noyée sous ce monde et les profusions de bizarreries qui arrivent très/trop régulièrement. Il y a eu des moments où l'histoire revenait au premier plan, où les descriptions nouvelles arrivaient moins souvent.


Dans les moments de calme et à d'autres occasions, j'ai plutôt bien aimé ce que je lisais, surtout les passages où Deeba prenait les choses en mains. C'est une enfant fine, qui a de la ressource et des idées. Sa perspicacité était des plus agréable et son amour pour les personnes qu'elle aura rencontrées lors de son premier voyage est attendrissant. Tout ça donne un certain charme à l'ensemble.

Dommage que les relations entre les personnages n'aient pas été mieux construites. Les liens qui sont créés entre les gentils, m'ont paru bien faciles et rapides. C'est à peine si dès la rencontre ce n'était pas déjà l'amour fou. Les personnalités sont traitées assez légèrement et je n'ai pas ressenti d'attachement pour l'un ou l'autre, même si Deeba est une demoiselle qui m'a plu. Elle réussit bien à nous transmettre son désir d'aider Lombres.


L'histoire quant à elle n'est pas mal, très classique quand même, elle s’éclipse cependant souvent sous l'univers loufoque se dévoilant à nous à chaque chapitre. On sent que l'auteur à mis le paquet dessus en laissant un peu de côté son histoire. On est plus pris et intéressé par ce qu'on nous raconte sur Lombres que par le reste, même si je n'ai pas trop accroché à ce monde. Disons que c'est plus l'histoire qui est au service de l'univers que le contraire, ce qui n'est pas forcément un mal. J'ai d'ailleurs bien aimé les dernières pages. Les évènements qui suivent la découverte de l'AntiFlingue et la conclusion m'ont particulièrement plu.


Lombres est un livre vraiment très très spécial. J'ai eu beau être prévenu de sa loufoquerie, j'étais loin d'être préparé au contenu que j'ai pu y trouver. Malheureusement, c'est un peu trop fou pour moi. L'histoire reste simple et même si elle se suit et n'est pas inintéressante, les dernières pages sont bonnes, je n'aurai pas senti d'alchimie entre lui et moi. Les personnages nouent des liens trop facilement à mon goût et le challenge n'est pas vraiment présent ce qui est un peu dommage. Si vous êtes prêt à lire une histoire simple dans un univers complètement déjanté, ce livre est fait pour vous.


Je ne m'attendais pas à lire quelque chose d'aussi fou, l'auteur a une sacrée imagination. Même si je n'ai pas vraiment accroché à l'ensemble, cette histoire n'est pas mauvaise et si vous êtes courageux, tentez la découverte.
Retrouvez les avis de : Jess, Belledenuit, Kaegen et d'autres sur la fiche BBM du livre
Logo Livraddict

10 commentaires:

  1. Ah! Il m'intrigait ce livre! ça me refroidit un peu mais je pense que je tenterai un jour quand même! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que tu devrais tenter, parce que même si tu es prévenu, c'est difficile de se rendre compte sans l'avoir lu par soi-même.

      Supprimer
  2. J'avais beaucoup aimé ce livre mais j'adore quand c'est très barge et loufoque alors ... :D
    Par contre, je me permet juste de te dire que l'auteur est un homme. ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un peu moins et ça serait mieux passé pour moi, il y a quand même des points que j'ai bien apprécié.
      Oups, j'ai changé, China c'est féminin pour moi lol. J'ai vu qu'il s'appelait en fait China Tom Miéville, là je ne me serais pas trompée ;) Merci de m'avoir prévenu.

      Supprimer
  3. Noté depuis un moment, je pense l'emprunter à la biblio.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est en effet prudent si on a un doute et Lombres est quand même super spécial.

      Supprimer
  4. C'est dommage pour toi mais d'une certaine façon ça ne m'étonne pas que tu n'aies pas aimé. J'ai eu le même ressenti pendant ma lecture. Trop c'est trop. J'aurais aimé que ce soit moins loufoque et que l'intrigue prenne un peu plus le dessus sur l'imagination débordante de l'auteur. Par contre, je n'oublierai jamais les poubelles ninjas. Je m'étais marrée quand l'auteur les a fait entrer dans le récit. C'est la seule chose qui m'ait plu dedans :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais on ne sait jamais :p Je l'avais un peu parcouru et j'ai vu qu'on pensait un peu la même chose oui.
      Ah ah, les poubanzais, j'ai préféré le nom. Moi c'est plus la fin qui a fait la différence.

      Supprimer
  5. ça me fait un peu peur ; j'aime bien ce qui est décalé mais après, il ne faut pas que ça le soit trop non plus. Si tu dis en plus que les trouvailles de l'auteur et le monde qu'il a créé prennent le pas sur l'histoire, je sais pas si je vais accrocher. M'enfin, je verrai bien : il est déjà dans ma lal.
    Le résumé m'a beaucoup fait penser à Neverwhere de Neil Gaiman avec ces deux Londres parallèles. J'avais beaucoup aimé ce dernier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le genre de livre et d'univers surtout où il faut tenter pour voir par soi-même si on accroche. Ça dépend vraiment des affinités de chacun. Après si les histoires décalées tu n'aimes pas alors là je ne dis pas, ne tente pas, mais si on aime alors il faut essayer.

      Supprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.