Derniers articles/Billets sorties


*** MAJ du planning général des sorties (le 01/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne => Février - Mars / ♠ Collection R => Début 2017 / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Janvier et Février - Mars et Avril / ♠ J'ai lu => Février - Mars / ♠ Michel Lafon => Début 2017 / ♠ Milady => Février - Mars / ♠ Milady romance => Février - Mars / ♠ Pocket Jeunesse => Février - Mars / ♠ Autres sorties => Sorties Février [34]

Mes derniers avis

       

mardi 26 avril 2016

Log Horizon, tome 1

Auteur : Mamare Touno
Illustrations : Kazuhiro Hara
Titre VO : Log Horizon, vol : Isekai no hajimari/Log Horizon, vol 2 : Camerotto no kishitachi
Traduction : Rémi Buquet
Genre : Light Novel - SF
Edition : Ofelbe
Parution : le 26 novembre 2015
Pages : 473 pages
Prix : 19.90 euros

*Commander sur amazon : Log Horizon, tome 1*

Résumé :
Elder Tale est le MMORPG qui rassemble le plus grand nombre de joueurs sur le net, mais lors de la sortie de sa douzième extension, tous ceux qui s'étaient connectés se retrouvent prisonniers du jeu, dont 30000 rien qu'au Japon. Ignorant comment ils sont arrivés là et s'ils pourront en sortir un jour, beaucoup perdent la volonté d'avancer. Mais Shiroe, un des joueurs les plus connus et les plus respectés du jeu refuse d'abandonner. Aidé de ses fidèles compagnons Akatsuki et Naotsugu, il va tenter de convaincre les " Aventuriers " de ne pas se laisser abattre et de bâtir une nouvelle société dans ce monde virtuel qui est maintenant le leur...
Mon avis :
Log Horizon est un ouvrage qui me tentait parce que l'histoire se déroule dans un univers de jeu vidéo. En plus, forte de mon expérience réussie avec Sword Art Online, j'avais très envie de retrouver ce genre de monde et j'espérais fortement que l'aventure serait aussi agréable.


L'univers est effectivement similaire à celui de Sword Art Online. Le groupe de personnages qu'on suit se retrouve coincé dans un jeu auquel il jouait depuis longtemps. Ils ne savent ni pourquoi, ni comment sortir. Tout ce qu'ils constatent c'est qu'ils ressentent les choses pour de vrai, le temps qui passe, les repas à la saveur de carton mouillé (détail qu'on ne cesse de répéter), ou encore les combats qu'ils doivent repenser car ils ont conscience plus que jamais de leurs gestes. Leur corps ne fait plus qu'un avec l'avatar qu'ils s'étaient tous créé en commençant à jouer et même si la mort n'est pas définitive, ils doivent plus que jamais faire attention car tout ce qu'ils connaissaient du jeu est complètement différent. Les règles ont changé.

Je n'imaginais pas retrouver une histoire comme celle que j'ai découverte dans ce premier tome. Pour moi qui dis jeu vidéo dit combats, et si effectivement quelques batailles parsèment l'ouvrage, elles restent très rares. Qui dit jeu vidéo, dit également exploration, rencontres/échanges et ces éléments sont tout aussi peu présents que les combats. En fait le contenu m'a fortement rappelé Spice & Wolf et il m'a fait le même effet ou presque. Ma lecture a été quelque peu fastidieuse. Fastidieuse oui mais pas non plus aussi compliquée que Spice & Wolf, ni aussi lourde. Et même si j'ai avancé sans grandes difficultés, je ne m'éclatais pas avec cette lecture.


Ce premier tome, qui je le rappelle regroupe deux tomes de la série en VO, est essentiellement constitué d'explications et de longues descriptions sur les subtilités du monde et du jeu tel qu'il se déroule dans Elder Tale. Si avoir ça dans la partie 1/tome 1 me paraissait normal, repartir dans la partie 2/tome 2 avec de nouveau des explications qui tirent en longueur, ça l'est un peu moins. En fait les deux tomes présents dans ce volume 1 constituent une grosse et même introduction. On apprend beaucoup de choses, certes cela peut apporter beaucoup, sauf quand c'est au détriment du reste. Il aurait été idéal d'avoir une intrigue plus variée, surtout dans le tome 2 qui fait un écho trop fort au tome 1 et qui est encore plus tourné vers les explications que ce dernier. Les deux missions auxquelles on assiste (une dans chaque tome) et qui auraient ou apporter un vrai rythme, ne sont que l'occasion d'avoir encore et toujours des explications. La mission du premier tome arrive bien mieux à tirer son épingle du jeu que celle du tome 2 qui se noie dans des passages descriptifs.

Malheureusement les personnages n'ont pas su arranger les choses. Encore une fois on nous dépeint davantage les avantages et inconvénients de leur classe, de leurs armes, de leurs compétences, que ce qui compte vraiment. Leur personnalité est à peine mise en valeur, les dialogues ne sont pas si nombreux et je n'ai pas vraiment ressenti d'effet de groupe, de partage. A la fin de ma lecture, j'ai eu bien du mal à me dire si je les avais aimés ou non. S'ils sont tous différents, pour moi ils ne sont pas vraiment parvenue à exister. J'ai en plus trouvé le style de l'auteur assez impersonnel. Pour moi il n'est pas arrivé à composer avec ses protagonistes, malgré un matériau de départ intéressant.


Log Horizon est un light novel proposant un univers rappelant celui de Sword Art Online. Les personnages qu'on suit évoluent dans un jeu vidéo dans lequel ils ne peuvent pas s'échapper. Les deux tomes qui forment ce premier volume chez nous ne sont que l'occasion de nous présenter l'univers au travers de longues descriptions sur les différents éléments qui le composent. S'il y a des missions, des combats et qu'on a la possibilité d'apprendre à connaître les principaux caractères de l'histoire, ils ont au final bien du mal à retenir l'attention tellement les descriptions et autres explications prennent de place. La lecture en devient souvent très longue. Pourtant l'univers possède un réel attrait, les quelques bonnes idées aperçues et les personnages ayant des personnalités différentes promettaient. Sauf que tout le bon est très mal exploité, qu'on perd l'essentiel dans un marasme de descriptions pas forcément toujours digestes. Pas une mauvaise lecture, mais pas une très bonne non plus.


Une déception
Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

4 commentaires:

  1. SAO est effectivement beaucoup rythmé et plaisant à lire. Alors que Log Horizon offre une intro un peu trop longue et demande un peu plus d'effort à la lecture. Néanmoins j'ai trouvé l'histoire de ce dernier plus intéressante. SAO offre un intrigue rythmée mais basique. Après la première partie je ne resentais pas du tout l'envie de lire la suite. Alors que Log Horizon n'a interpellé par sa deuxième partie et m'a donné envie de lire la suite. Ceci dit j'espère que l'écriture gagnera en fluidité dans les tomes suivants.
    Quand aux personnages je les ai trouvé très stéréotypé dans les 2 séries

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le truc c'est que je suis familière de ce genre d'univers et les explications n'ont rien de nouveau pour moi, c'est classique. Du coup vu que je connais déjà les éléments qu'on me donnaient, même s'il restent propre à Log Horizon, je n'ai pas trouvé ça intéressant. Vu que ça prend le pas sur le reste, ma lecture à eu quelques difficultés ^^

      Supprimer
    2. c'est vrais que pour moi c'est différent, je connais rien à l'univers du jeu et j'ai lu Log Horizon avant SAO du coup des explications étaient bienvenue même si parfois c'était un peu exagéré car il y a des choses qui vont de soit et qu'on comprends même si on a jamais joué aux jeux vidéo.
      Ceci dit j'ai aussi aimé Spice & Wolf. Auquel je fairais la même critique, trop de longueur et pas un bon rythme. Je me demande dans quelle mesure cela relève du texte original ou de la traduction

      Supprimer
    3. Je ne pense pas que le traducteur va rajouter des explications, il doit y avoir la même dose d'info de la version originale à la nôtre. Je sais que ce qui se fait c'est d'enlever du texte, mais d'en rajouter, jamais ^^.

      Supprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.