jeudi 25 mars 2021

K-Dramas | The king 2 hearts / Scholar who walk the night / Hospital Ship & One more time


Sur Netflix vous pouvez toujours visionner One more time, les autres dramas dont je parle ont malheureusement quittés la plateforme.


THE KING 2 HEARTS 

Titre original : Deokingtuheocheu
Principaux acteurs : Lee Seung-Gi / Ha Ji-won
Année de production : 2012
20 épisodes - 60 min

Synopsis : L’histoire se déroule à notre époque, dans une Corée gouvernée par une monarchie constitutionnelle. Elle met en scène Lee Jae-Ha, le séduisant prince héritier de la Corée du Sud, lequel n’éprouve pas le moindre intérêt pour la politique. Mais voilà que le destin du prince bascule le jour où son frère, le roi, le force à prendre part à une compétition militaire destinée à réunir les deux Corées. Car ce que le prince n’imaginait pas, c’est qu’il allait tomber amoureux de la belle Kim Hang-Ah, officier membre des forces spéciales nord-coréennes…

Gros fail avec ce drama. Je m'y suis accrochée comme une désespérée, j'avais l'intention d'aller au bout (en vrai, je n'aime pas abandonner les dramas en cours de route), mais je n'en pouvais plus et j'ai fini par lâcher l'affaire. J'ai vu 13 épisodes dont plusieurs à l'arrache complet (comprenez le nez collé sur mon téléphone plutôt que les yeux devant l'écran). Mon échec porte un nom, il s'appelle Kim Hang-Ah, soit l'héroïne et par extension l'actrice qui la joue. J'ai trouvé son jeu forcé et insupportable. Sa manière de parler était exaspérante et faisait tout sauf naturel. Elle a fini par me rendre folle. Alors c'est cool, c'est une femme badass, qui sait se battre, mais son personnage en dehors de l'aspect militaire ne m'a pas plu. Je comprends le délire, mais je n'y ai pas adhéré. Lee Jae-Ha à côté était déjà plus appréciable, mais son histoire avec Hang-Ah commençait à partir dans tous les sens et ce drama d'une manière générale n'a pas bien vieilli. Dans son exécution, j'ai trouvé que ça ne fonctionnait pas très bien. L'histoire ne m'a pas passionné, même si elle comporte des éléments intéressants comme la mise en avant des différences entre la Corée du Sud et celle du Nord. 

*****************************

THE SCHOLAR WHO WALK THE NIGHT

Titre original : Bameul Geotneun Sunbi
Principaux acteurs : Lee Joon-Gi / Lee Yoo-Bi / Kim So-Eun / Shim Chang-Min
Année de production : 2015
20 épisodes - 60 min

Synopsis : Sous la dynastie de Joseon, Lee Rin est un jeune prince héritier qui vit pourtant une vie solitaire à l'extérieur du palais depuis son enfance et cache sous ses airs enjôleurs et espiègles un lourd fardeau, puisque depuis la tragédie qui a frappé la famille royale durant son enfance, le jeune prince voit les fantômes, un don surnaturel qui pourrait tout aussi bien se révéler être une faiblesse ou une malédiction...

Avec celui-ci, ce n'était pas bien brillant non plus. Rien de foncièrement dérangeant dans la première moitié du drama, c'était même accrocheur, c'est par la suite que c'est parti en sucette. De l'évolution des personnages en passant par celle de l'intrigue, il n'y a pas grand-chose qui allait et le pompon ça a été le dernier épisode avec une résolution WTF dans le genre, débrouille toi avec la logique, avec les explications du pourquoi du comment machin s'en sort. Ce que je regrette le plus c'est le manque de consistance que finit par avoir le personnage féminin alors que ça partait bien avec elle. Elle s'efface au profit du rôle masculin qui n'est pas désagréable, mais l'héroïne aurait mérité un rôle plus étoffé et moins dans la réserve. Le grand méchant est hyper charismatique, mais pas mal tenu en laisse et par la force des choses quelque peu délaissé. C'est un vampire, il ne peut pas sortir le jour, rien de plus normal, mais à part vers la fin, il passe sa vie dans sa grotte, à ne rien faire à part donner des ordres à ses pions. Dans ma tête, j'ai fini par me dire qu'il devait s'ennuyer, enfermé toute la journée coincé entre quatre murs, assis sur son espèce de trône. Littéralement, il ne fait que ça. Comment gâcher un beau potentiel. Le drama est une adaptation, peut-être que ça marche mieux dans le manhwa dont il est tiré, mais à l'écran, ça atteint ses limites. 

Accessoirement, la réalisation de ce drama fait vieillotte alors qu'il date de 2015. On a notamment des scènes de combats assez risibles, mal exécutées, certains effets sont eux aussi peu réussis. A certains moments, le jeu des acteurs était exagéré, par exemple lorsque les vampires revêtaient leurs yeux rouges ou le héros devenait énervé, hors de lui.

Des loupés, une seconde moitié très discutable. Il se laisse regarder, mais est tout sauf mémorable.


*****************************

HOSPITAL SHIP

Titre original : Byungwonsun
Principaux acteurs : Kand Min-Hyuk / Ha Ji-Won / Lee Seo-Won
Année de production : 2017
20 épisodes - 70 min environ

Synopsis : Afin d'apporter des soins aux résidents des petites iles, un bateau médical est mis en place. S'agissant d'un navire gouvernementale ce sont généralement des médecins en services militaires qui s'y retrouvent affectés.
Et autant dire que ce n'est pas souvent la joie pour celui ou celle qui est désigné par tirage au sort.
Pourtant, Kwak Hyun, décide de se porter volontaire directement.

Avec celui-ci, tout s'est bien passé pendant un bon moment et ça a fini par partir en cacahuète. 

J'ai adoré ce bateau hôpital qui permet d'évoluer dans le milieu médical d'une manière un peu inhabituelle. Les médecins à bord font des consultations dans des coins isolés, on les suit dans des conditions particulières, le tout dans une ambiance quelque peu cosy. Le gros problème avec ce drama, c'est que plus on avance plus les cas abordés sont graves, jusque-là pas de soucis, mais on tombe vite dans de la surenchère et dans le what the fuck. Les scénaristes se sont lâchés et pas qu'un peu. Le pire étant le cas du gangster qui avait l'air de sortir de nulle part. A vouloir en faire trop, on perd en intérêt. Cette surenchère touche l'équipage du bateau, qui en prend pour son grade, tous vont avoir quelque chose. On va loin, tellement que le contenu devient complètement illogique. Sur une série bien plus longue, ça aurait pu marcher, sur un format de série avec une seule saison, il faut se rendre à l'évidence, ça ne fonctionne pas. 

Dans ce drama j'ai retrouvé l'actrice qui jouait dans The king 2 hearts, dont j'ai parlé au-dessus, et rebelote, son jeu m'a, ici aussi, dérangé. Beaucoup moins, mais elle a toujours cette façon de jouer qui est parfois exagérée, une tonalité de voix qui fait forcé. Par contre, je n'avais pas du tout eu de souci avec elle dans Secret Garden, que j'ai vu il y a plusieurs années, quand j'ai commencé à regarder des dramas. Soit ça a joué, soit non et je suis mal barrée vu que deux autres dramas dans lesquels elle joue me tentent. 

Mis à part ces pépins, j'ai apprécié certaines histoires proposées, les personnages sont sympathiques, le groupe de médecin qu'on suit est super agréables à suivre et j'ai aimé les voir se rapprocher, former un ensemble. La romance est globalement chouette, même si je n'ai pas été fan de l'héroïne, par contre j'ai adoré le lead masculin. En fait plutôt que de nous offrir du grand spectacle dans les cas médicaux abordés, plus de simplicité et un développement plus fin des personnages aurait été idéal. Un drama pas désagréable, mais qui comporte beaucoup de défauts selon moi.


*****************************

ONE MORE TIME / THE DAY AFTER WE BROKE UP

Titre original : Kimi wo Mamoritai ~One More Time~ / Heeojin Daeumnal
Principaux acteurs : Kim Myung-Soo / Yoo So-Hee
Année de production : 2016
8 épisodes - 30 min environ

Synopsis : Ce drame fantastique suit un chanteur de rock indé qui tente de sauver sa petite amie d'un destin funeste alors que lui-même ne cesse de revivre la même journée.

Petit dernier de ce billet. Ce drama est court, 8 épisodes au compteur donc si vous avez une grosse soirée à tuer, peut-être qu'il vous satisfera. Ce n'est pas le drama du siècle, mais il reste agréable. Si le concept est attirant, c'est surtout pour l'acteur Kim Myung-Soo que je l'ai lancé à la base. Les premiers épisodes sont un poil répétitifs, mais c'est normal vu le principe de l'histoire, ce qui l'est un peu moins c'est que finalement le drama prend une direction bien moins attendue que je le pensais au début. Je me voyais suivre 8 épisodes à l'image des premiers et pas du tout. D'ailleurs par rapport à ce début on s'attend plus ou moins au contenu proposé, mais par la suite l'évolution de l'histoire s'écarte de cet aspect et la finalité est très touchante. Je ne m'attendais pas forcément à tout ça, ce qui est un bon point. J'ai toutefois un peu décroché de temps en temps.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...