dimanche 28 mars 2021

La petite faiseuse de livres, tome 3 de Suzuka

Scénario : Miya Kazuki
Dessins : Suzuka
Character Design : You Shiina
Titre VO : Honzuki no Gekokujô, vol 3
Traduction : Guillaume Draelants
Genre : Manga - Shojo
Edition : Ototo
Parution : le 5 juin 2020
Pages : 188 pages
Prix : 6.99 euros


Entre son travail au poste de garde et la préparation du baptême de Tuuli, Main a du mal à concrétiser son idée de livre. En hiver, elle avait tenté de faire du papyrus avec des fibres végétales, et au printemps, elle s'était lancé le défi de réaliser des tablettes d'argile. Toutefois, ces deux tentatives se sont soldées par un échec... Pourtant, son enthousiasme n'a pourtant pas cédé d'un pouce. Elle pense déjà à la suite !
J'avais beaucoup aimé les opus précédents et je trépignais de pouvoir me lancer dans la suite. De base, je les emprunte en médiathèque et je voulais absolument arriver à avoir plusieurs tomes d'un coup et à force de patience, j'ai réussi. Parfois l'attente ça a du bon, au final, j'ai plus de tomes que prévus sous la main dans lesquels je vais pouvoir me plonger.


Après avoir essuyé plusieurs échecs successifs, Urano/Maïn, l'héroïne, ne baisse pas les bras et continue d'essayer d'atteindre son objectif. Les premières pages reprennent la dynamique qui avait cours dans le tome précédent tout en alternant avec des passages inhérents au quotidien d'Urano/Maïn. Il ne faut pas attendre longtemps qu'elle ne soit encore une fois coupée nette dans son élan, et dans le même temps, sa faible constitution va venir mettre un autre frein à ses rêves. Des éléments inédits par rapport à son état se font jour, ces derniers devraient changer pas mal de choses dans la suite de l'histoire. Bien qu'on en soit encore aux balbutiements, ce nouveau chemin qui se manifeste, m'attire et m'intrigue sacrément.

L'amitié qui existe entre Urano/Maïn et Lutz prend de l'ampleur et si déjà ce dernier était un personnage qui se démarquait aisément, c'est encore plus le cas dans ce tome. Il appréciait beaucoup la vraie Urano, ça se ressent énormément, et ce n'est pas la fin qui me fera dire le contraire. Tous les moments qu'ils partagent sont touchants et j'espère que les événements joueront en leur faveur par la suite. Je n'ai pas grand doute, mais on va certainement avoir droit à quelques couacs sous peu.

De nombreux chambardements surviennent grâce à l'apparition d'un protagoniste, un qu'on n'avait encore jamais vu, qui sert de déclencheur et qui entraîne une succession d'événements en lien avec le but que s'est fixé Urano/Maïn. Son envie de livre, de créer du papier prend réellement un nouveau souffle, elle va devoir prendre le pas et elle s'apprête à jouer dans la cour des grands. Au milieu de tout ça, quelques passages plus légers surviennent et nous tirent des sourires, non pas que le reste soit triste. Le moment lors duquel Urano/Maïn fait un shampoing à l'un des rôles secondaires était très amusant. Quand un sous-entendu ne peux être aussi clair x). Et dans tout ça, Urano/Maïn qui ne s'était jamais vraiment cachée jusqu'à présent, sa vraie identité n'a pas été foncièrement sur le devant, il semble que ça va commencer à changer.


Ce tome était pour le moins riche et met tellement de choses sur la table qu'on a très envie de voir ou elles vont nous conduire.



Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du titre :
Logo Livraddict

Dans la même série :
Tome 1 - Tome 2 - Tome 3 - Tome 4 - Tome 5 - Tome 6 - Tome 7
-Série terminée-

Vous pouvez soutenir le blog en commandant cet ouvrage sur amazon : La petite faiseuse de livres, tome 3

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...