jeudi 28 juillet 2022

Un palais d'épines et de roses, tome 1 de Sarah J. Maas

Auteur : Sarah J. Maas
Titre VO : A court of thorns and roses, book 1
Traduction : Anne-Judith Descombey
Genre : Fantasy
Edition : La Martinière jeunesse
Parution : le 9 février 2017
Pages : 521 pages
Prix : 18.90 euros


En chassant dans les bois enneigés, Feyre voulait seulement nourrir sa famille. Mais elle a commis l'irréparable en tuant un Fae, et la voici emmenée de force à Prythian, royaume des immortels.
Là-bas, pourtant, sa prison est un palais magnifique et son geôlier n'a rien d'un monstre. Tamlin, un Grand Seigneur Fae, la traite comme une princesse.
Et quel est ce mal qui ronge le royaume et risque de s'étendre à celui des mortels ?
A l'évidence, Feyre n'est pas une simple prisonnière. Mais comment une jeune humaine d'origine aussi modeste pourrait-elle venir en aide à de si puissants seigneurs ?
Sa liberté, en tout cas, semble être à ce prix.

Voilà une série avec laquelle j'ai longtemps fait de la résistance, c'est le cas pour plusieurs sagas fortement plébiscitées en passant. A force de les voir partout, tout le temps et à toutes les sauces, ça finit par me donner tout sauf envie de les lire, mais j'ai fini par vouloir me faire une idée et comment dire... je ne pense pas lire la suite.


Vu que j'ai encore un certain retard dans mes avis lectures, il y a quelques romans que je ne suis pas arrivée à chroniquer plus tôt, c'est notamment le cas pour Un palais d'épines et de roses. Du coup, je me retrouve bien en peine puisque je n'ai pas beaucoup de souvenirs de ce premier tome et en même temps, ça veut aussi dire ce que ça veut dire. En gros, je n'ai pas super apprécié ma lecture et pourtant...

Pourtant, ça partait bien. J'avoue que j'aimais bien l'héroïne, Feyre, la manière dont elle a appris à se débrouiller alors qu'elle aurait pu prendre un tout autre chemin. Elle est devenue débrouillarde et à même d'affronter des situations à risque. Au moment où on fait sa connaissance, son caractère me plaisait. Sauf qu'une fois qu'elle conclut une espèce d'accord avec un fae et qu'elle doit aller vivre dans le palais de ce dernier, elle est devenue bien moins agréable à suivre. Par exemple, sa vivacité en prend un sacré coup.

Après un début à tenter de s'enfuir, à ce moment, elle était encore appréciable, la demoiselle ne fait plus grand-chose par la suite. Alors qu'elle pourrait prendre le temps de mieux appréhender son entourage, son environnement ou encore la malédiction qui pèse sur les faes du palais qu'elle habite, l'autrice a rendu son séjour sans consistance et donc lourd et pesant. Le point malédiction était quand même un élément à ne pas négliger, ce qu'on comprend mieux vers la fin. Pour moi, l'autrice s'est ratée là-dessus. Le fait que ça soit condensé dans les dernières pages est une chose, et je comprends pourquoi ce choix a été fait par certains côtés (certains couacs et retournements passent mieux), mais qu'on en parle jamais vraiment au cours du roman, que l'héroïne ne fasse absolument pas fait de vraies recherches dessus, quitte à ne rien trouver, et que finalement ça revienne seulement à la fin, presque comme un cheveu sur la soupe, ça m'a dérangé. En passant, les dernières pages sont bien plus dynamiques que le reste, mais j'avoue que je suis restée détachée, l'autrice m'avait déjà perdu, sans compter que la grande méchante ne m'a pas fait d'effet.

Pour en revenir au moment de l'entrée de Feyre au palais, très vite après y avoir pris ses quartiers, comme je l'écrivais, l'intrigue tourne rapidement en rond. La lecture a fini par me peser parce qu'il ne se passait rien de probant, on n'avance pas et ce qui se passe a été loin de me passionner. L'autrice avait un boulevard pour développer des choses, les relations entre ses personnages par exemple, ce qu'elle ne fait pas. Pourtant, les quelques rôles qu'on rencontre sont intéressants, mais entre eux et Feyre, c'est minimaliste. Le pire étant la romance qui s'installe dans l'intrigue, qui n'est pas du tout compréhensible et donc pas crédible. Si ce n'est qu'elle est logique, je n'ai vraiment pas compris d'où elle sortait, mais elle ne peut pas reposer sur ça, il faut qu'on m'y fasse croire et ça n'a pas été le cas.


Finalement, plusieurs choses me sont revenues au cours de la rédaction de cet avis, mais concrètement le résultat, lui, ne change pas. Je ne suis pas super partante pour lire le tome 2, je compte peut-être reprendre Keleana, peut-être, et pourquoi pas tenter autre chose de Sarah J. Maas, mais pour cette série, ça ne sent pas bon.



Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

Dans la même série :
1. Un palais d'épines et de roses
2. Un palais de colère de de brumes
3. Un palais de cendres et de ruines
3.1. Un palais de glace et de lumières
4. Un palais de flammes d'argent
5. ???
6. ???

Vous pouvez soutenir le blog en commandant cet ouvrage sur amazon : Un palais d'épines et de roses, tome 1

4 commentaires:

  1. Dommage c'est le tome 2 le meilleur !! Et tu comprendras mieux certaines choses notamment par rapport à la romance. Les personnages secondaires sont beaucoup plus développés et quels personnages !! <3 Après je comprends pour le tome 1... mais le cap est nécessaire à passer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais je comprends et beaucoup le dise, mais c'est dès le tome 1 que ça doit m'attirer. J'ai déjà trop de livres à lire donc je dois faire des choix. Je ne suis pas fermée, mais clairement, à moins d'être prise d'une envie soudaine, c'est loin, très loin d'être prioritaire.

      Supprimer
  2. Une amie m'a dit "ça se lit, c'est un page-turner, c'est clairement le cliché de la romance assez toxique du genre mais c'est le plaisir coupable de la lecture rapide et convenue". En gros, je me suis dit que je tenterai le jour où j'aurai une grosse panne lecture et que j'aurai besoin d'un truc simple, sans prise de tête, qui marche grâce à des codes convenus^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a quand même des moments dans le palais où on s'ennuie pas mal x) J'ai tenté, histoire de, mais à part si ça me prend d'un coup, la suite risque de ne jamais être lue.

      Supprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.