Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 04/06/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne => Mai - Juin / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Mai et Juin / ♠ J'ai lu => Juin - Juillet / ♠ Milady => Juin / ♠ Milady romance => Juin / ♠ Pocket Jeunesse => Juin / ♠ Autres sorties => Sorties Juin [38]

Mes derniers avis

      

vendredi 26 juin 2015

Vieux, râleur et suicidaire - La vie selon Ove

Auteur : Fredrik Backman
Titre VO : En man som heter Ove
Traduction : Laurence Mennerich
Genre : Roman contemporain
Edition : Pocket
Parution : le 2 avril 2015
Pages : 379 pages
Prix : 7.30 euros

*Commander sur amazon : Vieux, râleur et suicidaire*

Résumé :
Dans le lotissement où il vit depuis quarante ans, Ove est connu pour être un râleur de la pire espèce. Enfermé dans sa routine maniaque, à cheval sur ses principes, il se méfie de tout et de tous. Depuis la mort de sa femme et son licenciement, tous les matins, il inspecte le quartier, peste contre les automobilistes, et cherche le meilleur moyen de se suicider. Le problème : un chat pelé et une tripotée de nouveaux voisins semblent bien décidés à ne pas le laisser mourir en paix..
Mon avis :
Je ne sais plus pour quoi j'ai choisi ce livre. Je ne suis pas spécialement attirée par les romans mettant en scène des personnes âgées, bien qu'Ove ne le soit pas tant que ça. Pour le coup je m'étonne, mais j'ai du avoir une espèce de flair parce que, au final j'ai passé un très bon moment avec ce livre.


Ce roman nous raconte l'histoire d'Ove, un vieux monsieur plein de principes qui a des valeurs et qui les applique dans son quotidien, peu importe si ça plaît ou non. C'est un râleur professionnel pour certains, un homme qui fait la tête et qui le vaut bien. Je ne saurais dire le contraire. Car si j'avais croisé Ove dans la rue, si je l'avais à peine côtoyé, juste le temps d'échanger quelques mots, il aurait été le genre de personne que j'aurai traité de tous les noms et surtout de vieux schnoque. Je n'imagine pas l'avoir pour voisin et devoir le supporter. Il est exigeant et râle sur beaucoup de sujets.

Les apparences sont parfois trompeuses. Pourtant si Ove est bien tel que je vous le présente, ces défauts deviennent accessoires une fois qu'on apprend à le connaître et on passe outre à ce qu'il dit ou fait. Sous le vernis de sa personnalité, il cache de terribles épreuves que peu de personnes seraient à même de braver aussi bien. Ove possède une force de caractère incroyable qui se bat pour ce en quoi il croit, qui n'hésite pas à foncer quand ça vaut le coup et qui cache sous tous ses principes, un cœur, comme tout un chacun.


Son histoire alterne entre présent morcelé et souvenirs choisis. Les souvenirs qu'on découvre nous le rendent petit à petit de plus en plus humain alors que les premières pages nous permettent de l'apprécier en bon râleur qu'il est. Finalement ce point a ces bons côtés dans le roman présent. Si comme dit plus haut je devais l'affronter, rien de bon ne serait ressorti, mais à lire, voir ce qu'il faut « subir » aux autres c'est plutôt drôle, enfin carrément même. On prend en pitié ses interlocuteurs, mais ça nous fait bien marrer au passage. D'autant plus qu'Ove n'a pas sa langue dans sa poche, il peut être brut de décoffrage et c'est tout aussi amusant.

Un vrai fil rouge se dégage du livre, un fil rouge qui n'est guère joyeux, mais il faut bien un point de départ et ce n'est que le déclencheur de tout un tas de situations tordantes et émouvantes. Pour situer rapidement le contexte, Ove a perdu récemment sa femme et il souhaite la rejoindre. Ses tentatives vont sans arrêt échouer, à cause de ses voisins qui vont se faire de plus en plus envahissants et d'un matou plus très frais qui a son petit caractère.

Le récit nous fait partager nombre de situations différentes qui mettent en scène Ove, souvent en mode grognon certes, mais qui a tellement à offrir. Je me suis rapidement pris au jeu, après un début pour trouver mon rythme, non pas que le récit soit dur à lire, mais il a parfois manqué de fluidité. Ove est devenu très attachant, ses turpitudes avec ses voisins et ce chat qui s'impose à lui sont des plus agréables. Je ne m'attendais pas à avoir la larme à l'oeil, mais elles se sont imposées à certains moments du récit. J'ai été très heureuse de lire cette histoire, d'avoir rencontré et appris à connaître Ove, d'avoir eu l'occasion de découvrir ce qui il était vraiment.


L'histoire d'Ove est à la fois drôle et touchante. Ce vieux monsieur en bon râleur qu'il est, parvient à devenir attachant au fil des pages qui défilent. Sa personnalité dans la vraie vie nous ferait probablement tous pester, mais dans le roman on rit de ses interactions avec les autres, humains comme animaux. Toutes les situations racontées par l'auteur nous permettent d'apprendre à le connaître, son passé émeut, toutes les épreuves qu'il a endurées ne laissent pas indifférent. Tout en gardant son sale caractère, il nous apparaît sous un jour très différent. Il est en outre entouré de personnages truculents. Tout ce petit monde offre un moment de lecture rempli de morceaux de vies qui nous font passer par toutes sortes d'émotions. On s'attache à eux et à ce qu'ils vivent, jusqu'à la fin qui réserve son lot de montagnes russes. Un livre à lire.


Une très bonne lecture
Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

2 commentaires:

  1. Merci pour cette découverte. Je n'ai jamais entendu parler de ce livre.

    RépondreSupprimer
  2. Il a vraiment l'air drôle ce roman... J'aime bien les personnages grincheux!!! Merci pour cette découverte...

    RépondreSupprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.