samedi 17 septembre 2022

Les Carnets de l'Apothicaire, tome 9 de Itsuki Nanao

Auteur : Itsuki Nanao
Auteur adapté : Natsu Hyuuga
Illustrations : Nekokurage
Titre VO : Kusuriya no Hitorigoto
Traduction : Géraldine Oudin
Genre : Manga - Seinen
Edition : Ki-oon
Parution : le 7 juillet 2022
Pages : 172 pages
Prix : 7.90 euros


Après s'être lancée dans de nombreuses enquêtes et avoir sauvé un chaton qui porte désormais son nom, Mao Mao profite d'un moment d'accalmie. En effet, une caravane de marchands est de passage en ville pour proposer les plus beaux articles aux concubines comme aux dames de compagnie : vêtements, bijoux, poudres diverses, thé, épices...
Seulement, rien n'échappe à l'œil acéré de la jeune fille, et plusieurs éléments attirent très vite son attention ! Même lorsque tout semble aller pour le mieux à la cour intérieure, le danger rôde...
Me voilà à jour avec cette série, ô joie, sauf que le prochain tome n'est pas près de sortir, ô désespoir. Maintenant qu'on a rattrapé le rythme de publication japonais, il va falloir se montrer patient.


Ce neuvième tome s'ouvre sur la présence de divers marchands venant s'installer pour quelques jours à la cour intérieure, ce qui est l'occasion pour le lecteur de voir une nouvelle facette de la vie au palais des concubines et plus généralement des femmes qui y vivent. Si ce début se veut léger, il cache quelque chose de plus gros et il nous conduit tout naturellement sur une affaire qui nous rappelle l'illustration de couverture. Nous sommes lancés, aux côtés de Mao Mao, dans une cueillette de champignons, une cueillette qui va d'ailleurs lui réserver quelques surprises. Je dois dire que j'ai apprécié la légèreté des premières pages et la bascule simple vers un contenu qui l'est moins, sans compter que l'affaire que ça dévoile était intéressante à suivre.

Le deuxième temps fort de ce tome, qui en contient 3 au total, débute lorsque la concubine pour laquelle travaillait notre héroïne reçoit en cadeau de l'empereur un miroir. Si l'affaire qui suit prend un chemin évident, j'ai tout de même apprécié suivre Mao Mao dans sa résolution, l'idée était bonne. La dernière histoire, qui débute seulement et qui n'est pas terminée une fois la dernière page tournée, se veut un poil différente par rapport à ce qui porte la série depuis le début. Ce n'est pas la première fois qu'on fait un écart, ça ne sera sûrement pas la dernière, et le contenu n'en était pas moins attirant, pas du tout même, sans compter les touches d'humour qui sont présentes. Ce début d'intrigue nous permet également de voir sous un tout autre jour un personnage déjà vu auparavant.


Ce tome aura été pour le moins fourni, les différentes intrigues auxquelles on assiste, qu'elles se terminent ou pas encore, sont distinctes les unes des autres et si certaines sont moins importantes que d'autres, le contenu s'est révélé plaisant pour chacune. La dernière, qui est toujours en cours, amorce quelque chose qui semble des plus prometteurs. Dans tout ça, notre héroïne continue de briller et demeure toujours aussi séduisante à voir évoluer.



Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

Dans la même série :
Tome 1 - Tome 2 - Tome 3 - Tome 4 - Tome 5 - Tome 6 - Tome 7 - Tome 8 - Tome 9 - Tome 10, le ???

Vous pouvez soutenir le blog en commandant cet ouvrage sur amazon : Les Carnets de l'Apothicaire, tome 9

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.