Derniers articles/Billets sorties

SORTIES 2019 : ♠ Billet général => ♠ Avril - Mai / J'ai lu => Avril - Mai  / Milady => Avril - Mai

Mes derniers avis

      

mardi 26 mars 2019

Il suffirait d'un signe de Tiffany Schmidt

Auteur : Tiffany Schmidt
Couverture : Marie Bretin
Titre VO : Send me a sign
Traduction : Agnès Jaubert
Genre : Roman - Young Adult
Edition : Bayard Jeunesse
Parution : le 2 mars 2016
Pages : 502
Prix : 17.90

*Commander sur amazon : Il suffirait d'un signe*


« Qu'est-ce qui se passe ? Dis-moi, je t'en prie.
- J'ai une leucémie, chuchotai-je, le mot redouté me laissant un goût amer dans la bouche.
L'accablante réalité me frappa soudain.
- Mon Dieu ! J'ai un cancer.
Quand Gyver m'attira contre lui, mes yeux se remplirent de larmes.
- Alors, on fait quoi, maintenant ? »
Au lieu de passer l'été à la plage avec ses amies pom-pom girls et son petit copain, Mia se retrouve à l'hôpital à livrer un combat contre la leucémie. Elle hésite à leur annoncer la terrible nouvelle. Pourra-t-elle compter sur eux, quoiqu'il arrive ? Mia se sent perdue, elle a besoin d'un signe...

Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas lu ce genre de roman, ceux à l'image de Nos étoiles contraires de John Green, pour ne citer qu'un des plus connus. Ici le postulat de départ m'intriguait assez.


L'héroïne qu'on va suivre est bien portante au tout début du roman et même si elle apprend très tôt qu'elle est malade, j'ai trouvé intéressant le fait de pouvoir voir l'impact de cette nouvelle et surtout le cheminement qui se fait chez Mia lorsqu'elle découvre qu'elle est atteinte d'une leucémie. Si on a peu l'occasion de la suivre lorsque tout va bien, on ressent bien la différence lorsque tout change. Ce que je trouvais accrocheur dans ce récit c'était tout ce que Mia allait entreprendre suite au diagnostic, toutes les réflexions qu'elle allait avoir afin de conjuguer sa vie d'avant maladie avec celle d'après. Elle fait le choix de garder beaucoup de choses pour elle, un choix qui n'aura rien de simple.

Si au début ce choix que fait Mia semble compréhensible, le fruit d'un mal-être qui me paraissait somme tout normal quand on apprend une nouvelle de ce genre, l'autrice aura poussé le vice très loin et aura fait preuve selon moi de certaines maladresses, en plus d'avoir joué le jeu trop longtemps. Le fait que Mia mette autant de temps à se dévoiler ne sera évidemment pas sans conséquence, mais les revers qu'elle se prend m'ont paru quelquefois incompréhensibles. L'une de ses amies, et l'autrice insiste régulièrement sur ce qui lie l'héroïne à trois autres filles, lui oppose à un moment un mur dont on ne connaîtra jamais le pourquoi du comment et sa meilleure amie a un comportement fortement louche à un autre. Je peux admettre ce qu'elle fait, mais j'ai trouvé ça presque illogique, en tous les cas très mal amené et mal traité par l'autrice. Dans le contexte qu'elle présente, ça fonctionnait mal.

De même les amourettes de Mia sont aussi assez maladroites surtout sur la fin où ça va un peu trop vite. Avec l'un des personnages ça va trop loin et avec l'autre l'essentiel se passe trop tard. Dans tout ça, le personnage de Mia fait beaucoup de mal, elle n'aide en rien à démêler les choses. La jeune fille a beau être intelligente, elle commet nombre de faux pas, elle reste butée sur pas mal de points pendant longtemps, persuadée de tellement de choses. Son évolution se fait tardivement, elle ouvre les yeux tardivement, ce qui n'est pa sà l'avantage du roman. Ce choix n'était pas le meilleur à faire, on reste centré sur les mêmes problèmes durant un laps de temps un peu trop long et ça rend l'histoire lourde. Un meilleur équilibre ne lui aurait certainement pas fait de mal. L'histoire étant autocentrée sur Mia et sa décision du début, ses relations avec les personnages secondaires sont peu poussées et c'est là un manque important selon moi. L'autrice aurait vraiment dû alléger certaines choses un peu plus tôt afin de mieux exploiter ses personnages ainsi que les liens qu'ils entretiennent, pour que certains choix paraissent aussi plus cohérents.

Tout n'est pas si catastrophique que le laisse entrevoir mon avis jusqu'à présent. Dans l'ensemble j'ai bien aimé ce roman, même si j'ai été frustrée par les choix qu'avait faits l'autrice et sur les 200 dernières pages où tout se joue alors qu'auparavant elle prenait son temps. Il y a des points qui auraient mérités d'être traités plus tôt, d'autres plus en profondeur. Mais, c'est surtout les conséquences du choix de Mia et ainsi que ses relations avec ses proches qui m'auront posé des soucis, j'aurais trouvé ces éléments souvent maladroits et pas assez bien travaillés. Le thème du roman, certaines situations et réflexions de l'héroïne m'ont plu, j'ai juste le sentiment que le récit n'est pas bien fini et ça me turlupine quelque peu. Cela reste quand même une bonne lecture.


Dernier aparté, j'ai trouvé dommage que nombre d'éléments inhérents à la maladie de Mia ne soient pas expliqués. Manque de connaissances du sujet traité ou choix de l'autrice je ne sais pas, mais quelques-uns auraient eu besoin d'être clarifiés. Mia est sportive, activité qu'elle continue de pratiquer. Elle est tellement fatiguée et en petite forme qu'elle ne fait plus rien à ces occasions et jamais je n'ai su si en fait c'était conseillé ou non et pourquoi sa prof ne met pas plus tôt le hola. Il y a d'autres bizzareries de ce genre, dommage.


Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...