Derniers articles/Billets sorties

SORTIES 2019 : ♠ Billet général => ♠ Avril - Mai / J'ai lu => Avril - Mai  / Milady => Avril - Mai

Mes derniers avis

      

dimanche 31 mars 2019

Power Club, tome 3 : Un rêve indestructible de Alain Gagnol

Auteur : Alain Gagnol
Genre : Science-Fiction - Young Adult
Edition : Syros
Publication : le 3 mai 2018
Pages : 525
Prix : 17.95 euros



Du haut de ses 19 ans, Anna a déjà sauvé le monde, mais elle a vécu le pire. Qui irait imaginer que la personne la plus puissante sur Terre souffre de stress post-traumatique ? Alors qu'elle est au centre de l'attention, Anna est la seule à voir venir une menace plus grande encore : le sénateur Wallace, qui a promis de créer une armée de soldats surhumains, est sur le point d'être élu président des États-Unis. Malgré sa fragilité, Anna est aussi la seule capable de l'arrêter.

Dernier tome de la trilogie, voilà une nouvelle série de terminée. Même si cet opus est celui qui m'aura le moins plu, je ne regrette absolument pas de m'être lancée dans cette aventure.


Défaut récurrent dans la série et cette fois défaut fort préjudiciable dans ce dernier tome, je parle ici des personnages et plus particulièrement des seconds rôles. Autant Anna aura évolué d'une bonne façon de tome en tome, elle aura démontré de plus en plus de caractère jusqu'à devenir pour le moins badass dans cet ultime opus, autant ses compagnons de route laissent un sentiment de trop peu. Vu l'implication de certains je n'ai pu que regretter le manque de développement et de présence dont l'auteur avait pu faire preuve à leur égard. En accordant de l'importance à ces derniers, leurs actions ont manqué d'impact parce qu'ils n'avaient justement pas bénéficié d'un travail suffisamment approfondi. Je ne renie aucunement ce qu'ils font au cours de ce tome, c'est même tout le contraire en fait, seulement ça ne m'aura pas forcément marqué parce que je n'ai jamais réellement eu l'occasion d'apprécier ceux qui se révèlent ici.

Il est à noter qu'il y a tout de même des nuances dans tout ça, Lisa, la meilleure amie d'Anna marque par exemple un peu plus que d'autres. Avec elle il aurait été intéressant qu'on la voit davantage impliquée, encore plus qu'elle ne l'est, mais en l'état son rôle est bon. A contrario, Dominic, un membre du power club dénote. Sa relation avec notre héroïne ne fonctionne pas, elle ne m'a jamais convaincue et tout ce qui arrive avec ce personnage n'a pas eu le plus petit intérêt à mes yeux. Et ça, c'est en grand en partie dû au fait qu'il n'est jamais vraiment creusé. Le travail fait sur nombre de personnages ne m'aura pas toujours satisfaite, mais l'auteur sera parvenu à créer une héroïne foncièrement accrocheuse et plusieurs rôles secondaires parviennent à tirer leur épingle du jeu.


L'intrigue est construite un peu de la même façon que celle des autres tomes. Les premières pages sont un peu lentes, l'auteur met du temps à en venir au principal et sans être inintéressant, ce début m'a tout de même semblé longuet. J'attendais qu'il se passe quelque chose d'important, qu'on entre dans le vif du sujet si je puis dire un peu plus vite. Quand l'histoire prend un nouveau souffle, je dois dire que ce qu'il se passe m'a paru un peu trop, trop gros, pour que j'y crois totalement. Je peux comprendre pourquoi l'auteur a fait ce choix, pourquoi il va si loin et offre un obstacle de choix à l'héroïne, il n'empêche que je ne pense pas qu'il y avait nécessairement besoin que le rôle du grand méchant, ainsi que son implication, prenne cette direction. À vouloir dénoncer certains travers, par ce biais ainsi que par d'autres, l'auteur s'est peut-être perdu en cours de route et aurait dû faire plus simple. Il dénonce encore beaucoup de choses dans ce tome, un peu trop selon moi. Parfois j'aurais aimé qu'on se concentre sur d'autres éléments de l'histoire.

J'ai quand même apprécié ce roman, la plume d'Alain Gagnol est toujours aussi efficace et plaisante à lire, on tourne les pages avec beaucoup de facilité. Certains passages sont vraiment bien orchestrés, les phases d'action coulent généralement bien et à quelques occasions il réussit à prendre le lecteur à contre-pied. Les choix que fait l'héroïne et sa détermination dans ce qu'elle entreprend rythment agréablement le récit. Un dernier tome moins plaisant que les autres, mais une fin de série qui est somme toute attrayante.


Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

Dans la même série :
3. Un rêve indestructible
- Série terminée-

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...